L’interview

« Comme un garçon »

de NACH

Après deux albums en solo, Anna Chédid (alias Nach) a véritablement réussi à se faire un prénom et à imposer son style très personnel, sa sensibilité et son univers foisonnant de couleurs dans la jeune chanson française au féminin. Histoire de compléter son joli triptyque musical, elle publie à présent un superbe album « piano-voix », enregistré au fameux labo M en deux jours seulement, en février 2020, reprenant ses plus beaux titres mis à nu, mais comprenant aussi « Imagine » en duo avec Jeanne Cherhal, « Ce qu’ils deviennent » écrite et composée avec Orelsan ou encore une reprise de « La nuit, je mens » de Bashung. A cette occasion, celle qui a grandi entre deux frères au fort tempérament, Matthieu et Joseph, a pris plaisir à répondre à notre interview « Comme un garçon »… 

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview 

«Comme un garçon»

de PAULINE CROZE

Après « Tim » son amusante et décalée déclaration d’amour au président Kim Jung-Un, Pauline Croze nous aura bercé tout l’été sur le groove lancinant du single « Le monde », illustré par un clip coloré et très psychédélique, prémices d’un nouvel EP à l’automne et d’un album annoncé début 2021. En attendant, l’interprète du tube « T’es beau », désormais repris sur scène par Angèle, s’est essayée à se glisser dans la peau d’un garçon, sans rien perdre de sa délicatesse, ni de son mystère…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« Comme un garçon »

de CLÉA VINCENT

C’est un fait avéré, en dépit de la multitude et de la diversité de nos chanteuses, le sexe féminin est encore sous-représenté dans l’espace musical français. Il suffit d’écouter la radio ou de se balader dans les rayons des disquaires pour s’en rendre compte. Alors que la question du genre n’a jamais autant été d’actualité, JSM a décidé d’offrir à une chanteuse l’occasion unique de se glisser dans la peau d’un homme, le temps d’un questionnaire inédit, en paroles et musique bien sûr…  Et pour inaugurer cette nouvelle rubrique, qui mieux que celle qui revisitait la chanson des années 50-70 au sein du trio « Garçons » (avec Carmen Maria Vega et Zaza Fournier), et chantait qu’elle n’avait pas le « Sexe d’un garçon » sur son dernier album, alias mademoiselle Cléa Vincent ? Alors qu’elle publie le 30 avril un nouvel EP (« Tropi-Cléa 2 »), annoncé par un clip aux sonorités 80’s latino « Du sang sur les congas », suivi déjà d’un deuxième extrait « Bahia », elle s’est amusée à répondre à notre interview  100% testostérone, « Comme un garçon »…

Poursuivre la lecture de «  »