DISCO STORY

Les voix de Gainsbourg

Le 2 mars 1991, nous quittait Serge Gainsbourg, laissant une œuvre prolixe, aux multiples facettes, explorant des styles et des univers avec une audace élégante et une poésie moderne qui lui allaient si bien, à lui comme à ses nombreux interprètes, ces hommes et femmes qui ont chanté ses mots au rythme de sa musique. S’il a fait chanter beaucoup d’actrices de cinéma, à commencer par les femmes de sa vie, Brigitte Bardot, Jane Birkin, Charlotte Gainsbourg, mais aussi Catherine Deneuve, ou Isabelle Adjani, il compte également un éventail d’interprètes de toutes les générations, de Zizi Jeanmaire à Vanessa Paradis, en passant par France Gall et Alain Chamfort. 30 après sa disparition, Disco Story parcourt la discographie (non exhaustive) des voix d’un Gainsbourg, qui n’a jamais été aussi moderne qu’aujourd’hui. Et le restera sans doute encore longtemps…

Poursuivre la lecture de «  »

La Galerie JSM expose

PATRICK SWIRC

Si Patrick Swirc est trop modeste et discret pour se mettre en avant auprès du grand public, ses célèbres photographies que s’arrachent les plus grands magazines depuis 4 décennies, sont véritablement entrées dans l’imaginaire collectif, tant il a immortalisé de stars du cinéma et de la chanson, qui l’ont plébiscité pour son regard toujours bienveillant, poétique et d’une fantaisie réjouissante. De Johnny Hallyday à Catherine Deneuve, de Serge Gainsbourg à Isabelle Adjani, toutes lui doivent cet éclair au coin de l’oeil et ce petit supplément d’âme qui fait toute la différence avec un portrait ordinaire, si réussi soit-il… Nous avons voulu rencontrer cet artiste majuscule et inclassable, photographe proteïforme aux allures de motard Rock’n’Roll, infatigable globe-trotter et grand voyageur, et lui dire toute notre admiration en lui dédiant notre galerie JSM…

Poursuivre la lecture de «  »

JE SUIS MUSIQUE #32 Jane Birkin

JE SUIS MUSIQUE #32

numéro 32 . Jane Birkin . 09.01.21.

crédit photo de la couverture : Jane Birkin par Delphine Ghosarossian (DR ) // Artwork cover : Gregory Guyot (D.R. / @I_am_Gregg / JSM)

JE SUIS MUSIQUE #32

au sommaire :

Pour accéder aux articles, cliquez simplement dessus…

JANE BIRKIN : la renaissance , l’interview

LOU DOILLON : l’interview 100% Cinéma

GAËTAN ROUSSEL : l’interview 100% Musique

FRANCOISE HARDY de A à Z

DOMINIQUE A : l’interview  » à livre ouvert »

ROSE : l’interview « Déshabillez-moi »

BEN MAZUE : le Questionnaire de Proust

JOEL SAGET : L’oeil de l’AFP, l’interview

JOEL SAGET expose dans la Galerie JSM

BAPTISTE VENTADOUR : l’interview « Premières fois »

CHANTAL GOYA : l’interview « Comme un garçon »

JOHNNY HALLYDAY & SYLVIE VARTAN, un parfum d’idéal

La Télévision célèbre LA FÊTE DE LA CHANSON FRANCAISE sur France 2

DISCO STORY Les hommages, partie 1 : les incontournables

DISCO STORY Les hommages, partie 2 : paroles et musiques


JE SUIS MUSIQUE #32

Chère lectrice, cher lecteur,

Pour commencer, nous vous souhaitons une bien meilleure année à chacun d’entre vous !

2020 aura été une année chaotique pour le monde en général, et pour la culture en particulier. Nous préfèrerons retenir au fil des 8 numéros de JE SUIS MUSIQUE qui ont jalonné cette année si particulière quelques moments lumineux. Du « Grand Prix » de Benjamin Biolay à « N’attendons pas » de Vianney, de « Toï Toï » de Suzane, au tribute parfait d’Emmanuelle Béart dédié à son père Guy, ces beaux albums nous auront un peu consolé de l’absence douloureuse de lives, de concerts, de festivals, de ce lien social si vital et de ces rencontres.

2021, si attendue, si espérée, après des mois de résilience, sera forcément l’année du renouveau et de la renaissance, à l’instar de celle de l’immense artiste qui nous fait l’honneur de commencer 2021 avec nous : Jane Birkin. L’icône absolue, dont la simple évocation du nom ramène à la surface nos souvenirs de toujours, la légende vivante à l’élégance naturelle et à la popularité intacte, nous a accordé une interview exceptionnelle pour accompagner la sortie de son nouvel album, « Oh! Pardon tu dormais… ». Plus que jamais, cet album important à plus d’un titre, cristallise pour la star une forme de renaissance artistique, après des moments plus difficiles et des blessures intimes encore présentes. Elle nous a raconté ses orages et ses peines mais aussi sa joie de retrouver l’ami Etienne Daho, et le chemin vers la lumière et l’embellie. Au fil des mots, Jane Birkin n’a rien perdu de sa grâce innée et de son aura si unique qui forcent tous les respects.

Cet espoir de retour à la vie est le fil conducteur du sommaire de ce tout premier numéro de l’année, avec des idoles de toujours comme des nouveaux venus, attendant eux aussi l’éclaircie promise. De Chantal Goya, comme vous ne l’avez jamais lue, à Baptiste Ventadour, révélation de la scène française, toutes les générations sont ici réunies dans une même espérance de jours meilleurs. Tous les artistes rencontrés pour vous incarnent, à leur façon, une forme de renaissance, de Dominique A. avec le sublime album « Jours étranges » conçu en plein confinement, à Gaëtan Roussel de retour en solo, de Rose dont le doublé « Kérosène » raconte sa sortie de l’enfer des addictions, à Lou Doillon désormais artiste indé plus libre que jamais, ou encore Ben Mazué qui, après un parcours remarquable, nous livre « Paradis », album intime de la séparation réussie et de la plénitude. Tous se révèlent comme au premier jour et nous font la promesse d’une belle année à venir.

Notre panorama du mois ne serait pas complet sans la Galerie JSM qui expose l’un des plus grands photographes de l’AFP, Joël Saget, avec ses portraits contrastés si intenses, sans notre Disco Story consacrée aux albums Hommages, ou sans avoir évoqué, côté livres, le couple iconique Johnny et Sylvie. Enfin, notre portrait de A à Z est consacré ce mois-ci à une autre icône absolue : l’immense et intemporelle Françoise Hardy, qui boucle le sommaire de ce 32ème numéro.

Voilà autant de bonnes raisons pour aborder 2021, non seulement comme une nouvelle année, mais fort probablement comme une année nouvelle. Et cette embellie si espérée, c’est tout ce que l’on se souhaite à tous.

Encore bonne année, bonne lecture. Et plus que jamais, merci de nous rester fidèles.

Eric & Gregg.

_

Eric et Gregg, co-fondateurs, de JE SUIS MUSIQUE, remercient infiniment tous les artistes et tous ceux qui travaillent avec eux et qui continuent, malgré ce contexte toujours difficile, de porter le flambeau de la musique. Merci à tous les collaborateurs de ce numéro et à vous, chers lecteurs et chères lectrices.

Un immense et chaleureux merci tout particulier à Delphine Ghosarossian.


JE SUIS MUSIQUE

Découvrez tous les numéros en cliquant sur les liens :

Et retrouvez facilement tous nos articles, tous les artistes JSM en cliquant sur MENU JSM INTEGRAL de A à Z



Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.

JANE BIRKIN

La renaissance

Ces derniers temps, on savait la muse éternelle de Gainsbourg lasse et fatiguée par les épreuves de l’existence. Alors certes, il y eut ce magnifique spectacle symphonique, et la publication des deux tomes de son journal intime, mais on la sentait lointaine, comme accrochée à un ailleurs, un monde suspendu et imaginaire, en guise de dernière bouée de sauvetage… Il aura fallu que l’ami Etienne Daho arrive à la convaincre de réaliser enfin ce vieux projet de mettre en musique des extraits de sa pièce « Oh! Pardon tu dormais », pour que la belle endormie se réveille et reprenne les rênes de sa carrière de chanteuse, passant même du statut d’égérie à celui d’artiste créative et inspirée à part entière. Nous avons rencontré la star Jane Birkin pour évoquer la genèse de ce petit bijou, et célébrer avec elle son retour à la vraie vie et cette renaissance aussi sublime qu’inespérée…

Poursuivre la lecture de «  »

JE SUIS MUSIQUE #31 Vianney

JE SUIS MUSIQUE #31

numéro 31 . Vianney . 28.11.20.

crédit photo de la couverture : Vianney par Julien Mignot (DR / Tôt ou Tard) // Artwork cover : Gregory Guyot (D.R. / @I_am_Gregg / JSM)

JE SUIS MUSIQUE #31

au sommaire :

Pour accéder aux articles, cliquez simplement dessus…

VIANNEY, quelqu’un de bien… l’interview

PIERRE LAPOINTE de A à Z

IBRAHIM MAALOUF : le Questionnaire de Proust

BARBARA CARLOTTI : l’interview « Comme un garçon »

CLAUDIO CAPEO : l’interview 100% Musique italienne

ALEX BEAUPAIN : l’interview  » à livre ouvert »

THOMAS DUTRONC et la « frenchy » family

CHARLOTTE CARDIN : l’interview « Déshabillez-moi »

FILS CARA : l’interview « Premières fois »

CAROLE BELLAÏCHE expose dans la Galerie JSM

MARIE LAFORÊT intime par Carole Bellaïche

GUY MARCHAND : l’interview 100% Cinéma

MARITIE & GILBERT CARPENTIER sur France 3

JANE BIRKIN : les dessins chics

BENJAMIN BIOLAY : le luxe du « Grand Prix« 

MATHIEU PERSAN : dessine-moi un « Grand Prix »

DISCO STORY : « Comme ils disent »


JE SUIS MUSIQUE #31

Chère lectrice, cher lecteur,

Tandis que nous nous asphyxions chaque jour un peu plus dans notre bulle sans scènes, sans concerts, sans spectacles vivants, sans expression physique de la culture, c’est une véritable invitation au voyage que nous vous proposons pour ce nouveau numéro, comme si nous avions un besoin vital d’évasion vers un ailleurs, quel qu’il soit, afin de respirer enfin un grand coup. Les artistes de ce nouveau numéro que l’on vous promet encore exceptionnel, sont autant d’échappées belles à travers ce qu’ils savent faire de mieux : la musique.

Mais avant de faire le tour de leur(s) monde(s), nous avons rencontré un homme heureux, doublé de quelqu’un de bien… et qui surtout, fait du bien dans la morosité ambiante : Vianney, notre invité d’honneur de JE SUIS MUSIQUE. A lui seul, il est une alternative à la grisaille environnante, mais garde néanmoins les pieds bien sur terre, comme en témoignent les chansons de son troisième album, « N’attendons pas » . Nous nous sommes longuement entretenus avec lui de ce beau disque, littéralement embarqués par l’homme qu’il est, comme par son émouvant clip, « Beau-papa », bouleversante échappée en mer sur la vague d’une vie.

Après avoir quitté sa barque, nous vous invitons à en reprendre une autre pour d’autres destinations, d’autres voyages avec les artistes qui composent ce numéro : au Québec, avec la révélation Charlotte Cardin, mais aussi Pierre Lapointe et ses chansons de Noël, au Liban avec Ibrahim Maalouf et sa trompette ensorcelante, en Italie avec Claudio Capéo et les grands standards de la Bella Canzone, avant de revenir en France avec le poète Fils Cara, révélation stéphanoise de cet automne, Barbara Carlotti qui revient aux sources en reprenant les plus grands airs célébrant son île d’amour natale, ou encore Guy Marchand, acteur-chanteur aussi culte que rare, qui à l’occasion de la sortie de son album renvoyant au Belleville de son enfance, a répondu pour nous à l’interview « 100% cinéma », Thomas Dutronc enfin, qui célèbre la chanson française entouré de nouveaux « Franco-frenchy » friends, reprenant avec lui les standards ayant traversé les frontières et contribué au prestige de notre patrimoine à l’International.

D’autres voyages plus immobiles vous emmèneront plus loin quelques instants : littéraire d’abord, avec Alex Beaupain qui nous invite à une ballade entre ses livres de chevet dans notre rubrique « à livre ouvert ». Dans le temps, avec l’hommage de France 3 aux stars de la télé des années 70, Maritie et Gilbert Carpentier, deux éternels grands enfants qui ont fait rêver des générations de Français. Imaginaire, chic et poétique, avec les dessins de Jane Birkin illustrant son nouvel album « Oh! Pardon tu dormais » et que nous publions ici et pour la première fois. Graphique, dans l’univers de Benjamin Biolay et la nouvelle édition Deluxe de son « Grand Prix », prolongé par la rencontre exceptionnelle avec Mathieu Persan, l’illustrateur de l’année, qui nous a accordé une interview exclusive pour évoquer longuement et pour la première fois les secrets de fabrication de ses images pour « Grand Prix ».

Vos yeux ne quitteront pas les étoiles avec l’oeuvre de la généreuse et bienveillante photographe Carole Bellaïche, qui expose ses portraits iconiques couvrant plus de 30 ans de chanson française, dans notre Galerie JSM. En bonus, Carole nous a gratifiés d’un inestimable cadeau : un portfolio exceptionnel et intime de Marie Laforêt, qu’elle a sublimée et dont elle a illustré la couverture du dernier livre. En exclusivité, elle nous a raconté sa rencontre avec la star, entre admiration et émotion.

Enfin, nous refermons ce numéro exceptionnel sur un ultime voyage, discographique cette fois avec DISCO STORY, notre grand saga des pochettes iconiques du patrimoine, consacrée ce mois-ci aux grandes chansons sur l’homosexualité, à l’occasion de la sortie de la compilation essentielle, « Comme ils disent », en soutien à l’association Le Refuge.

A l’aube de ces fêtes de fin d’année, nous espérons que ce numéro vous fera du bien, à l’image de ce portrait de Vianney à la bonne humeur communicative, que nous avons choisi en couverture, comme un « clin d’œil » optimiste et symbolique, que nous vous adressons, dans ce monde suspendu à des décisions vitales pour la culture.

Nous remercions tous ceux qui, dans cette parenthèse historique, font battre le cœur de JE SUIS MUSIQUE et… nous font voyager grâce à leur art. Et plus que jamais, nous vous remercions d’être fidèles à nos rendez-vous.

A présent, partons ensemble en voyage, le 31ème déjà…

Eric & Gregg.

_

Eric et Gregg, co-fondateurs, de JE SUIS MUSIQUE, remercient infiniment tous les artistes et tous ceux qui travaillent avec eux et qui continuent, malgré ce contexte toujours difficile, de porter le flambeau de la musique. Merci à tous les collaborateurs de ce numéro et à vous, chers lecteurs et chères lectrices.


JE SUIS MUSIQUE

Découvrez tous les numéros en cliquant sur les liens :

Et retrouvez facilement tous nos articles, tous les artistes JSM en cliquant sur MENU JSM INTEGRAL de A à Z



Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.

THOMAS DUTRONC

La « Frenchy » family !

Fier du succès de son cinquième album « Frenchy » sorti le 19 juin dernier, Thomas Dutronc revient avec une nouvelle édition de celui-ci, à paraitre le 4 décembre, augmentée de 6 duos bonus enregistrés avec un casting des plus « Frenchy », et faisant la part belle à sa famille de coeur et de sang !

Poursuivre la lecture de «  »

LA GALERIE JSM

de CAROLE BELLAÏCHE

Photographe chérie du cinéma français, Carole Bellaïche a immortalisé tout ce que le Septième Art compte de stars, d’Isabelle Huppert (à laquelle elle vient de consacrer un superbe livre, Ed. La Martinière) à Fanny Ardant, Juliette Binoche, Emmanuelle Béart ou Catherine Deneuve… Son regard empreint de délicatesse, de tendresse et d’une bienveillance infinie envers ses célèbres modèles, est désormais une marque de fabrique d’une élégance intemporelle. Pour autant, c’est par amour de la musique et de la chanson française que la photographe, disciple de Dominique Issermann, est venue à l’art du portrait et a commencé son oeuvre impressionnante. Nous avons voulu la rencontrer pour lui déclarer humblement toute notre admiration, en lui dédiant notre galerie JSM…  

Poursuivre la lecture de «  »

JANE BIRKIN

Les dessins chics.

Un album de Jane Birkin est toujours un événement, tant l’anglaise préférée des français est devenue une icône et disons-le, une légende vivante, certes sublimée par Serge Gainsbourg mais également par les autres grands réalisateurs de sa vie. Aujourd’hui, c’est avec son ami de longue date, Etienne Daho qu’elle signe son nouvel album original, « Oh ! Pardon, tu dormais », son plus intime sans doute. Dans une édition très limitée, Jane Birkin a mis élégamment et sobrement en images 12 des 13 chansons de ce nouvel opus. Pour JE SUIS MUSIQUE, les voici publiées pour la première fois…

Poursuivre la lecture de «  »

JE SUIS MUSIQUE #30 Carla Bruni

JE SUIS MUSIQUE #30

numéro 30 . Carla Bruni . 24.10.20.

crédit photo de la couverture : Carla Bruni par Yann Orhan (DR / Barclay / UM) // Artwork cover : Gregory Guyot (D.R. / @I_am_Gregg / JSM)

JE SUIS MUSIQUE #30

au sommaire :

Pour accéder aux articles, cliquez simplement dessus…

CARLA BRUNI : l’enchanteuse, la grande interview

ALBIN DE LA SIMONE : 100% Musique

JANE BIRKIN de A à Z

VINCENT DELERM, « l’attrape-temps »

LA GRANDE SOPHIE : le questionnaire de Proust

GABRIELLE LAZURE : 100% Cinéma

RENAUD : putain d’expo à la Philharmonie

GAEL FAURE : l’interview « à livre ouvert »

NACH : l’interview « comme un garçon »
LES EMANCIPEES : quand Vannes fait de la résistance

TERRENOIRE : l’interview « premières fois »

SEEMONE : l’interview « déshabillez-moi »

YANN ZITOUNI expose dans la Galerie JSM

CHRISTOPHE intime par Yann Zitouni

DISCO STORY : masculin / féminin

JULIETTE GRECO : adieu jolie môme


JE SUIS MUSIQUE #30

Cher lectrice, cher lecteur !

Ah la la, quelle émotion ! Votre magazine digital fête déjà ses 3 ans ce mois-ci…

C’est une petite réjouissance exaltée par les temps qui courent, et une grande fierté que nous avons toujours humblement associée aux artistes qui nous ont fait l’honneur de contribuer à cette belle aventure. Fidèle à ce qui constitue notre ADN depuis le numéro 1 de JSM en octobre 2017, ce numéro un peu « anniversaire » est placé sous le signe de la discrétion, qualité intrinsèque à nos yeux de l’élégance absolue. Etrangement, il se trouve que les artistes de ce numéro ont en commun de partager ce goût du secret, qui ne les empêche pas pour autant de rayonner et d’être lumineux.

Et qui mieux que Carla Bruni pour incarner cette flamboyante discrétion, cette élégance de l’art ? Celle que l’on croit connaître au fil des pages trop glacées de magazines est en réalité l’une de nos artistes les plus secrètes, l’une des plus méconnues sans doute aussi. Elle est la talentueuse avant l’impétueuse, la pop modèle avant la top modèle. Nous avons voulu la rencontrer et il nous a semblé évident qu’elle devait être « l’enchanteuse » à la Une de ce numéro exceptionnel. Elle nous a fait l’honneur de nous recevoir dans son refuge parisien et de nous accorder sa totale confiance, en nous livrant naturellement quelques secrets de son nouvel album. Sans fards et sans tabous, si loin de l’image sophistiquée qu’on lui prête…

Aux côtés de Carla, le générique de ce numéro est composé de cette même famille d’artistes aussi discrets que brillants, à commencer par celui qui a travaillé avec elle sur cet album, Albin de la Simone. En marge de ses propres albums, c’est dans l’ombre des étoiles qu’il continue de s’affairer avec talent. Pour nous, il a dressé la playlist de sa vie. Une leçon de musique.

Une flamboyante discrétion colle aussi à la peau de la douce Jane Birkin dont nous avons dressé un libre portrait de A à Z en attendant son nouvel album, tout comme elle caractérise La Grande Sophie, ici face à face avec Proust, la comédienne Gabrielle Lazure, aussi culte que rare, qui répond en exclusivité à notre interview 100% Cinéma, Nach qui s’est glissée dans la peau d’un garçon, le duo Terrenoire qui se rappelle ses « premières fois » pas si lointaines, la révélation Seemone qui s’est déshabillée (un peu…) en musique pour nous, ou encore Gael Faure, premier invité d’une nouvelle rubrique, l’interview « à livre ouvert ».

Nous revenons aussi sur l’un des plus discrets festivals et pourtant des plus audacieux et inspirants, « Les Emancipéés » de Vannes, et sur l’un des concerts les plus intimistes d’un artiste qui ne l’est pas moins, Vincent Delerm, à l’aube d’un couvre-feu qui a fait profondément résonner ses deux derniers Olympia.

Nous avons demandé à la star de la télévision suisse, également photographe de talent, de nous faire l’honneur d’exposer dans notre Galerie JSM : Yann Zitouni nous a ouvert son album photos, dévoilant quelques portraits intenses de plusieurs générations d’artistes incontournables. Il nous a aussi raconté sa rencontre avec l’un des chanteurs les plus secrets d’une génération pourtant si tapageuse, le regretté Christophe, ici dévoilé en toute intimité.

Tout juste avons-nous concédé à cette ligne directrice une exception à la Philharmonie de Paris, à l’occasion de la monumentale exposition qu’elle consacre à Renaud, la « grande gueule » de la chanson française. Nous l’avons visitée en avant-première et vous disons tout sur l’évènement parisien du moment.

Côté patrimoine, nous avons choisi avec notre rubrique Disco Story, de revenir sur les artistes ayant courageusement joué le jeu trouble et ambigü du masculin/féminin, à travers leurs pochettes de disque iconiques, toutes générations confondues…

Enfin, nous refermons ce trentième numéro avec un hommage à la secrète et éternelle Juliette Gréco.

En ces heures encore incertaines qui pèsent sur la culture et le monde du spectacle, nous soufflons discrètement ces 3 bougies en formulant le vœu de voir à nouveau les salles vibrer pleinement, nos pages s’animer d’images de concerts et d’artistes en Live… Parce qu’un disque c’est beau, mais un artiste sur scène, c’est encore plus beau.

Plus qu’à notre habitude, nous vous remercions d’être là, de continuer de nous suivre, de nous lire, de nous être fidèles. En espérant que le meilleur reste toujours à venir…

Eric & Gregg.

_

Eric et Gregg, co-fondateurs, de JE SUIS MUSIQUE, remercient infiniment tous les artistes et ceux qui travaillent avec eux qui continuent, malgré ce contexte toujours difficile, à porter le flambeau de la musique. Nous dédions ce numéro à vous, qui dans l’ombre travaillent pour faire jaillir la lumière de vos artistes. Merci à tous les collaborateurs de ce numéro. Et surtout , merci infiniment à vous, lectrices, lecteurs.

_

Toutes reproductions des œuvres et photographies de ce numéro sont strictement interdites et sont la propriété de leurs auteurs. Merci.


JE SUIS MUSIQUE

Découvrez tous les numéros en cliquant sur les liens :

Et retrouvez facilement tous nos articles, tous les artistes JSM en cliquant sur MENU JSM INTEGRAL de A à Z


Retrouvez JE SUIS MUSIQUE sur 
Instagram / Facebook  / Twitter / Deezer  / YouTube / Pinterest

_

« Je Suis Musique » est une marque déposée.
Pour nous contacter : jesuismusique@outlook.com

100% Musique album ALBUMS angele benjamin biolay calogero charlotte gainsbourg christophe clara luciani concert CONCERTS corine de A à Z DISCORAMA DISCO STORY Etienne daho francos de montreal HOMMAGE integral interview jane birkin je suis musique jesuismusique johnny hallyday jsm julien doré juliette armanet marie laforet musique mylene farmer olympia pierre et gilles pierre lapointe pomme questionnaire de Proust questionnaire musique questionnaire premiere fois recherche rencontre serge gainsbourg sommaire sylvie vartan vanessa paradis vincent delerm zazie

JANE BIRKIN

de A à Z

Alors qu’on attend avec impatience son nouvel album « Oh pardon, tu dormais » (le 20 novembre 2020), conçu avec Etienne Daho et Jean-Louis Pierot, dont ont été extraits « Les jeux interdits » et « Ta sentinelle », viennent de sortir deux compilations retraçant le parcours sans faute de l’éternelle muse de Gainsbourg : « The Best Of » (en triple CD) et « The Very Best Of », en vinyle. Nous y avons vu une (double) occasion de rêve pour nous prêter à l’exercice du portrait de Jane B., en forme de A jusqu’à Z…

Poursuivre la lecture de «  »

DISCO STORY

L’HYMNE À LA PEAU…

La suite…

Quelle étrange période vivons-nous ! Alors que les beaux jours sont arrivés, nous voilà contraints de nous couvrir le visage et de restreindre nos bains de soleil sur la plage … Histoire de conjurer le sort et de vous apporter un peu de rêve et de chaleur humaine en ces temps de pudeur obligée, nous avons retrouvé un florilège de pochettes de disques d’artistes n’ayant pas hésité à en montrer un peu plus que d’ordinaire, et à se mettre à nu avec plus ou moins de poésie, de fantaisie et surtout d’audace… Car si les filles, de Catherine Lara à Mylène Farmer, de Marie Laforêt à Zazie ont fait preuve de courage en la matière, les garçons se sont souvent contentés (à de rares exceptions) de tomber la chemise. Retour en images sur ces stars déshabillées, avec un florilège de ces images d’hier et d’aujourd’hui, comme un hymne à la peau nue retrouvée. A l’état pur, et célébrée en musique… 

Poursuivre la lecture de «  »

DISCO STORY

L’enfance de l’art !

Ces dernières semaines, histoire de tuer le temps et sortir de la sinistrose ambiante, vous avez été très nombreux sur les réseaux sociaux à relever le défi de poster des photos de vous bébé, enfant ou adolescent … A JSM, cette inoffensive et amusante chaine de l’amitié nous a rappelé que les artistes n’ont pas attendu le triste contexte du confinement obligé, pour illustrer leurs disques d’un portrait d’eux dans leurs tendres années… Nous en avons retrouvé pour vous une jolie collection, toutes générations confondues, de Sylvie Vartan à Angèle, de Michel Jonasz à Bigflo et Oli ! 

Poursuivre la lecture de «  »

KATE BARRY

l’âme sensible…

Kate Barry, qui nous a quittée en 2013, nous laisse une oeuvre sensible, qui donne lieu aujourd’hui à une exposition de photos de ses modèles iconiques, à la galerie ArtCube à Paris, jusqu’au 1er décembre, que nous vous encourageons vivement à visiter… Et pour ceux d’entre vous qui ne pourront s’y rendre, JE SUIS MUSIQUE a sélectionné quelques portraits, que nous a confiés la prestigieuse galerie, autour du thème de la Musique : actrices qui chantent ou chanteuses qui jouent, sont toutes exaltées par la regrettée photographe…

Poursuivre la lecture de «  »

JANE  BIRKIN :

Gainsbourg éternellement…


Depuis sa création aux Francofolies de Montréal en 2016, Jane Birkin n’en finit pas de promener son magnifique spectacle Gainsbourg Symphonique aux quatre coins du monde : une façon de témoigner de sa reconnaissance et de son éternel amour pour Serge et les chansons conçues pour elle par son génie de Pygmalion, un somptueux répertoire auquel elle revient inlassablement… Alors que  « Munkey Diaries », premier volet de son journal sort le 3 octobre chez Fayard, nous l’avons rencontrée juste avant son concert aux dernières Francofolies de la Rochelle, toujours aussi disponible, délicate, attachante et sensible… Poursuivre la lecture de «  »