ÉTIENNE DAHO à Galliera :

la Pop entre au Palais !

Au fil de sa carrière exceptionnelle, Étienne Daho s’est toujours distingué par une forme d’élégance simple et moderne à la fois, la mode ayant plus souvent épousé parfaitement son style naturel que l’inverse. Aujourd’hui, le Palais Galliera à Paris, haut lieu de la mode, qui a souvent célébré le monde de la musique, s’apprête à recevoir en donation 34 tenues issues de la garde-robe de l’artiste rennais et iconique. Visite guidée…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

“Déshabillez-moi »

de JULIE ZENATTI

Si pour beaucoup d’entre nous, Julie Zenatti est l’inoubliable interprète de Fleur-de-Lys, dans la comédie musicale « Notre-Dame de Paris » de Cocciante-Plamondon, elle s’est construit depuis une très honnête discographie, s’essayant à diverses expériences artistiques avec plus ou moins de succès, mais sans rien perdre de sa popularité. À l’aube de la quarantaine, elle revient avec le très Pop « Refaire danser les fleurs », qui pourrait bien être son meilleur album à ce jour, recueil de 13 titres frais et dansants, sur lesquels l’auteure-compositrice rend hommage en filigranes à son trio de références absolues : Michel Berger, France Gall et Véronique Sanson. Alors que vient de sortir l’extrait « Rien de spécial » en duo avec Rose, elle s’est prêtée pour nous à l’interview « Déshabillez-moi »…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview 100% Musique

de JÉRÉMY FREROT

Après « Matriochka », premier essai plutôt concluant en solo, Jérémy Frerot est de retour avec « Meilleure vie », nouvel opus de 15 titres déclinant ses préoccupations et ses rêves d’homme, d’artiste et de père, toutes inspirées de sa nouvelle vie, proche des siens et de la nature, à l’instar du premier extrait « Un homme ». À cette occasion, l’ex moitié du duo Frérot Delavega nous a quelque peu ouvert sa discothèque idéale en se pliant à l’exercice de l’interview 100% Musique… 

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« premières fois »

de LOLA DUBINI

Révélée à 15 ans par l’émission « La France a un incroyable talent », devant 4 millions de téléspectateurs,  Lola Dubini s’est depuis illustrée comme youtubeuse, influenceuse, comédienne et humoriste, sans jamais perdre de vue sa passion première pour la musique.  Après le succès de l’adaptation « Dis-le moi » empruntée à Matt Simons (« Open Up ») et de « Mon héroïne » son duo avec Joyce Jonathan, ainsi qu’un EP personnel composé des « chansons du spectacle » , c’est aujourd’hui en chanteuse à part entière qu’elle se dévoile avec un premier album pétillant et à son image, plein de fraîcheur, d’humour et de sensibilité, le tout émaillé de jolies collaborations. Elle s’est prêtée pour nous à l’exercice de l’interview « Premières fois » : ses réponses sont drôles, tendres et totalement irrésistibles, à l’instar des paroles du premier single « Pourquoi on s’aime » de cette future grande de la chanson, bourrée de talent(s), et qu’on adore déjà…

Poursuivre la lecture de «  »

Le Questionnaire de Proust

de MARKA

Dans la famille Van Laeken, on connait bien évidemment la mère (la comédienne Laurence Bibot), la fille (la chanteuse Angèle), le fils (le chanteur Roméo Elvis), mais c’est assurément avec le père, Marka qu’il faudra compter en ce printemps 2021. Car après plus de 25 ans de carrière (on a encore en mémoire son impeccable tube « Accouplés »), l’irrésistible et unique bruxellois a choisi de revenir sur le devant de la scène avec un véritable feel-good album, « Terminé bonsoir » ( à paraitre le 23 avril 2021), enthousiasmante collection de chansons brassant ses nombreuses influences musicales (Pop-Rock, ballades, Reggae…) sur des textes en forme de journal intime d’une grande humanité, entre confessions pudiques et traits d’humour belge. Alors qu’on se réjouit de retrouver au meilleur de sa forme « Le daron » comme il se surnomme lui-même, Marka s’est amusé à répondre à notre Questionnaire de Proust !

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« Comme un garçon »

de KATEL

Auteure-compositrice-interprète et productrice, Katel est résolument une artiste à part dans le paysage musical français. Co-fondatrice du Label Fraca avec Robi et Émilie Marsh, l’infatigable chercheuse de sons nouveaux défend la place des femmes dans l’industrie de la musique en s’engageant dans des programmes de mentorat comme Mewem, mais aussi au sein de la commission à l’égalité Femmes-hommes à la SACEM, ou encore dans le cadre de nombreux ateliers et conférences. Alors qu’elle vient de publier « Rosechou », un hymne Queer, merveilleusement Pop, provocateur et dansant à souhait, s’imposant comme un avant-goût prometteur de son album « Mutants merveilles », la militante des droits LGBTQIA+ s’est forcément prêtée avec un plaisir non dissimulé à notre interview mi-rose, mi-chou…

Poursuivre la lecture de «  »

FRANK LORIOU

L’ode à la simplicité

Depuis près de 30 ans, chacun d’entre nous aura forcément tenu un magazine ou un disque portant le sceau de Frank Loriou. Photographe, graphiste, maquettiste, véritable touche-à-tout incontournable du petit monde de la musique hexagonale, il aura immortalisé tout ce que la chanson française compte d’iconique, de son ami Murat à Dominique A. Brigitte Fontaine, Miossec, Manu Chao ou Yann Tiesen.  Alors qu’il vient de signer les visuels des albums d’Emma Daumas et Carole Masseport, en attendant le prochain Gauvain Sers, l’artiste s’est raconté, avec cette humilité et cette simplicité qui font la griffe des plus grands de ce métier et qui transpirent de chacune de ses œuvres. Il est l’invité exceptionnel de notre galerie JSM…

Poursuivre la lecture de «  »

La Galerie JSM de

FRANK LORIOU

Depuis près de 30 ans, chacun d’entre nous aura forcément tenu un magazine ou un disque portant le sceau de Frank Loriou. Photographe, graphiste, maquettiste, véritable touche-à-tout incontournable du petit monde de la musique hexagonale, il aura immortalisé tout ce que la chanson française compte d’iconique, de son ami Murat à Dominique A., Brigitte Fontaine, Miossec, Manu Chao ou Yann Tiesen. Alors qu’il vient de signer les visuels des albums d’Emma Daumas et Carole Masseport, en attendant le prochain Gauvain Sers, l’artiste s’est raconté, avec cette humilité et cette simplicité qui font la griffe des plus grands de ce métier et qui transpirent de chacune de ses œuvres. Il est l’invité exceptionnel de notre galerie JSM…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview « Plateau Télé »

de DAPHNÉ BÜRKI

Transfuge du monde la Mode, la sympathique et pétillante Daphné Bürki est depuis 2013, l’une des nouvelles ambassadrices de la musique à la télévision. Fervente défenseuse de la chanson et de la culture française, elle était toute désignée pour animer et incarner (avec Raphaël Yem) Culture Box, la chaîne éphémère du groupe France Télévisions lancée le 1 février dernier sur le Canal 19, et destinée à soutenir la culture, les arts vivants et les artistes jusqu’à la réouverture des lieux de spectacles. Avec sa sensibilité à fleur de peau et sa passion pour la musique, il nous a semblé tout naturel de lui proposer d’inaugurer notre nouvelle interview « Plateau Télé », dédiée à l’objet domestique le plus populaire, l’ami de la famille, l’invité permanent de notre quotidien, l’indétrônable télévision, afin de balayer avec elle ses souvenirs et ses anecdotes – des deux côtés de l’écran – au travers d’émissions cultes.

Poursuivre la lecture de «  »

DISCO STORY

Les voix de Gainsbourg

Le 2 mars 1991, nous quittait Serge Gainsbourg, laissant une œuvre prolixe, aux multiples facettes, explorant des styles et des univers avec une audace élégante et une poésie moderne qui lui allaient si bien, à lui comme à ses nombreux interprètes, ces hommes et femmes qui ont chanté ses mots au rythme de sa musique. S’il a fait chanter beaucoup d’actrices de cinéma, à commencer par les femmes de sa vie, Brigitte Bardot, Jane Birkin, Charlotte Gainsbourg, mais aussi Catherine Deneuve, ou Isabelle Adjani, il compte également un éventail d’interprètes de toutes les générations, de Zizi Jeanmaire à Vanessa Paradis, en passant par France Gall et Alain Chamfort. 30 après sa disparition, Disco Story parcourt la discographie (non exhaustive) des voix d’un Gainsbourg, qui n’a jamais été aussi moderne qu’aujourd’hui. Et le restera sans doute encore longtemps…

Poursuivre la lecture de «  »

JE SUIS MUSIQUE #33 Calogero

JE SUIS MUSIQUE #33

numéro 33 . Calogero . 13.02.21.

crédit photo de la couverture : Calogero par Laurent Humbert (DR ) // Artwork cover : Gregory Guyot (D.R. / @I_am_Gregg / JSM)

JE SUIS MUSIQUE #33

au sommaire :

Pour accéder aux articles, cliquez simplement dessus…

Calogero : « Celui d’en haut », l’interview
Pascal Obispo de A à Z
Bénabar : l’interview 100% Cinéma
Enzo Enzo : l’interview « Comme un garçon »
Joseph d’Anvers : l’interview « à livre ouvert »
Ours : le questionnaire de Proust
Mathieu Boogaerts : l’interview 100% Musique
Emma Daumas : l’interview « Déshabillez-moi »
Videoclub : l’interview « Premières fois »
Patrick Swirc, l’interview
Patrick Swirc expose dans la Galerie JSM
Les révélations des Victoires de la Musique au Casino de Paris

Les 36e Victoires de la Musique, le live de vivre
Disco Story : les albums Tributes


JE SUIS MUSIQUE #33

Chère lectrice, cher lecteur,

Un an ! Bientôt un an déjà, que la crise sanitaire nous prive du droit de rêver, de culture en général, de musiques live en particulier, de chaleur humaine si essentielle, et par dessus tout, que cette catastrophe déconstruit notre rapport au temps dans une déstabilisante et triste routine abêtissante qui s’étire depuis de trop longs mois. Passé, présent, futur, tout se mélange dans nos esprits embrumés, finissant par se résigner à une privation qui n’a fait que trop durer…

Alors que la campagne de vaccination semble apporter une lueur d’espoir et espérer un retour à une vie normale (ou presque) d’ici la fin de l’été 2021, nous avons choisi de mettre à la une de ce nouveau numéro, celui qui justement chante magnifiquement « Le temps » sur son dernier album à succès «Centre ville», le talentueux  Calogero. Lui, d’ordinaire si discret et modeste, nous a fait l’honneur de se livrer en toute sincérité sur la genèse de ce petit bijou, sur ses projets à venir et sur ses colères aussi. En ces jours si déstabilisants, quoi de plus réconfortant que de retrouver un artiste fidèle à lui-même, s’étant forgé un répertoire constellé de tubes ayant traversé les années, pour finalement à force de travail et d’intégrité, entrer durablement dans la cour des grands, de ces stars du passé qui lui ont donné envie de faire ce métier…

Étonnamment, alors que le rapport au temps s’est imposé comme le fil conducteur de ce numéro exceptionnel, les hasards du calendrier nous ont également conduit à rencontrer plusieurs artistes célébrant un retour aussi réjouissant qu’inespéré : à commencer par l’immense Enzo Enzo, qui nous revient avec « Eau calme », un album hyper-ciselé et délicat, écrit avec la fine fleur de la chanson française et nous rappelant combien l’interprète de « Juste quelqu’un de bien » est essentielle à la chanson française au féminin. Plus espiègle et joueuse qu’elle n’y parait, elle s’est prêtée avec générosité à l’interview « Comme un garçon »…

Dans un grand flash-back, nous avons également rappelé à Bénabar, dont c’est le retour à son meilleur niveau après des années de désamour avec le public, comme en atteste son classement en tête des ventes d’albums de son « Indocile heureux », ses meilleurs souvenirs d’acteur le temps d’une interview « 100% cinéma ». De retour également avec un album tout en Anglais, l’iconoclaste Mathieu Boogaerts nous livre sa playlist idéale pour une interview « 100% Musique ».

Au rang des retours inattendus dans ce jeu de miroirs entre passé et présent, et après 11 ans d’absence discographique, les fans de la première heure de la Star Academy se réjouiront de retrouver Emma Daumas, sous un nouveau visage de femme plus épanouie et profonde. Devenue artiste indépendante, elle s’est prêtée à l’interview « déshabillez-moi », à l’occasion de la sortie de son album « L’art des naufragés », rencontrant déjà un joli accueil critique.

Joseph d’Anvers, lui aussi, est de retour avec un nouvel album, 6 ans après « Les matins blancs ». le chanteur-romancier nous a fait l’amitié de nous ouvrir sa bibliothèque, où se côtoient des ouvrages de littérature et de bandes dessinées d’hier et d’aujourd’hui, dans un joyeux bric-à-brac.

Difficile d’évoquer le temps qui passe, sans parler de transmission et d’héritage, notamment artistique : et qui mieux que Charles Souchon, alias Ours, pouvait incarner cette descendance et cette aptitude à faire briller au firmament des grands poètes un nom désormais entré dans la légende de la variété française. Alors qu’on attend impatiemment son album « Mitsouko », le discret et hyper talentueux « fils de… » s’est prêté à notre questionnaire de Proust…

À la recherche de ce temps perdu de vue, nous avons aussi rassemblé pour vous les albums collectifs hommages à nos plus grands, dont les chansons ont traversé les âges, dans notre rubrique « Disco Story »… De Brel à Barbara,  Bashung à Gainsbourg ou Daho, tous ont vu leurs hits revisités avec plus ou moins de modernité et de respect, signe de l’intemporalité de leur œuvre.

Et parce que la beauté de ses photographies a su traverser les âges, tout en ayant renouvelé le regard porté sur les plus grandes stars du cinéma et de la musique, auxquelles il a insufflé un supplément d’âme, c’est au géant Patrick Swirc que nous avons choisi de dédier notre galerie JSM. Nous l’avons rencontré pour évoquer avec lui son immense carrière et sa quête d’humanité derrière son objectif.

Enfin, nous ne voulions pas évoquer ce tourbillon temporel sans évoquer un avenir, forcément porteur d’espoir : à commencer par Pascal Obispo, qui préfigure peut-être une nouvelle forme de consommer la musique et de rapport aux fans, avec le lancement de son application « Obispo All Access ». L’avenir dira s’il aura été visionnaire sur ce coup… En attendant, nous revenons sur sa carrière monumentale, avec un portrait de A à Z du prolifique chanteur.

Ce futur si incertain prend également le visage de jeunes talents que nous avons voulu mettre à l’honneur : d’abord, les 6 nommés aux Victoires de la musique dans les catégories révélations masculine et féminine, et auxquels nous consacrons une série de mini-portraits, illustrés de photos exclusives, mais aussi le duo Videoclub, dont la fraicheur du premier album aux relents nostalgiques 80’s agit comme un bonbon à la menthe ! Il s’est prêté à deux voix avec enthousiasme et malice à notre interview « premières fois »…

Nous espérons que ce panorama transgénérationnel de l’actualité musicale du moment, défiant l’espace et le temps, vous transportera vers des horizons lumineux et saura vous faire attendre des jours meilleurs qui ne tarderont pas à arriver !

Nous vous remercions de traverser ce temps avec nous en partageant un peu de cette culture, au travers des artistes, dont nous avons tant besoin et qui EST essentielle.

Bonne lecture à tous !

Eric & Gregg.

_

Eric et Gregg, co-fondateurs, de JE SUIS MUSIQUE, remercient infiniment tous les artistes et tous ceux qui travaillent avec eux et qui continuent, malgré ce contexte toujours difficile, de porter le flambeau de la musique. Merci à tous les collaborateurs de ce numéro et à vous, chers lecteurs et chères lectrices.


JE SUIS MUSIQUE

Découvrez tous les numéros en cliquant sur les liens :

Et retrouvez facilement tous nos articles, tous les artistes JSM en cliquant sur MENU JSM INTEGRAL de A à Z



Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.

CALOGERO

Celui d’en haut.

En près de 20 ans de carrière solo, à force de travail et d’exigence, Calogero s’est véritablement imposé comme un des plus grands noms de la chanson française et un compositeur très convoité par ses pairs. À l’occasion de la sortie de son 8ème album solo « Centre ville », comptant déjà quatre extraits (« On fait comme si », « La rumeur », « Celui d’en bas » et « Centre ville »), venant s’ajouter à une longue liste de tubes, l’artiste s’est livré pour JSM sur la conception de cet opus, mais aussi sur l’évolution de son métier et du milieu de la musique, avec une gentillesse, une bienveillance et une humilité qui font la griffe intemporelle de ceux d’en haut !

Poursuivre la lecture de «  »

PASCAL OBISPO

de A à Z

C’est l’évènement de ce début d’année dans l’industrie du disque ! Pascal Obispo a décidé de rompre avec sa maison de disques Sony Music et de retirer tous ses albums des plate-formes légales, afin de créer sa propre application, Obispo All Access. L’avenir dira s’il s’agit d’un pari fou et démesuré, ou s’il aura été visionnaire et à l’origine d’une petite révolution dans le monde de la musique, en proposant ainsi sa production de façon directe et indépendante. En attendant, et afin de célébrer ses 30 ans de carrière, nous avons dressé le portrait de l’inclassable artiste, de A jusqu’à Z, en passant par O…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview 100% cinéma

de BÉNABAR

Avec ses chansons en forme de scènes de vie et au scénario bien huilé, comme « Le dîner » ou « Je suis de celles », Bénabar s’est rapidement et durablement installé dans le coeur des français, sensibles à sa sincérité et à son talent de conteur. Si bien que le cinéma n’a pas tardé à lui faire les yeux doux pour lui offrir des rôles à ses mesures dans des comédies populaires. Alors qu’il est de retour au meilleur de sa forme avec «Indocile heureux », un nouvel album aux accents autobiographiques, optimiste et résolument tourné vers l’avenir, comptant quelques clins d’oeil au cinéma (« William et Jack », « Un légo dans la poche »), c’est tout naturellement à l’acteur Bénabar que nous avons soumis notre interview « 100% cinéma »…  

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« Comme un garçon »

d’ENZO ENZO

Depuis près de trois décennies, des « Yeux ouverts » à « Juste quelqu’un de bien », Enzo Enzo nous enchante de sa voix si singulière et son charme discret. Pour notre plus grand bonheur, la dentellière de la chanson française est de retour avec « Eau calme », un nouvel album très réussi aux 14 chansons élégantes et ciselées (signées par Enzo elle-même, mais aussi Kent, Romain Didier, Allain Leprest, Marie Nimier, Art Mengo…), magnifiées par une interprétation toujours au plus près de ses sentiments et de sa vérité de femme et d’artiste. Avec son drôle de double prénom, sa silhouette gracile et sa coiffure à la Jean Seberg, celle qui excelle dans l’art de la délicatesse était l’invitée idéale pour notre interview « Comme un garçon »…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« à livre ouvert »

de JOSEPH D’ANVERS

L’été dernier, Joseph D’Anvers rencontrait un joli succès de librairie avec le captivant roman, « Juste une balle perdue ». En ce début d’année, l’auteur-compositeur-interprète est de retour avec « Doppelgänger », brillant cinquième album, d’une poésie fulgurante aux confins du Rock et de l’Electro, l’installant un peu plus encore comme l’un des plus dignes héritiers du maître Bashung, et duquel s’imposent à nos oreilles de redoutables hits (« Estérel », « Los Angeles », « Comme ils dansent »…). Nous avons invité l’artiste pluridisciplinaire épris de belles lettres et de BD, à nous ouvrir sa bibliothèque, le temps d’une interview 100% littéraire…

Poursuivre la lecture de «  »

Le Questionnaire de Proust

d’OURS

S’il n’a pas à rougir de ses fructueuses collaborations avec son père Alain et son frère Pierre, du « Soldat rose » à l’album «Âme Fifties », Charles Souchon, alias Ours, a véritablement su se faire un prénom et une place à part dans la chanson française. Et c’est tout à son honneur ! En témoignent 3 albums récompensés par de prestigieux prix, et la contribution à de nombreux projets, comme auteur, compositeur ou duettiste (Pauline Croze, Hollysiz, Grand Corps Malade, Zaz…), ou encore dernièrement « La 5ème saison », un titre conçu avec Antoine Chance aux studios ICP de Bruxelles, et co-réalisé avec Marlon B, annonciateur d’un nouvel album, « Mitsouko », très prometteur… En attendant, Ours s’est prêté pour nous au Questionnaire de Proust !

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« 100% musique »

de MATHIEU BOOGAERTS

Super ! À tout juste 50 ans et après 25 ans d’une carrière faite d’exigence et menée en dehors des sentiers battus, Mathieu Boogaerts est de retour avec un nouvel album tout « En anglais », comme son nom l’indique (sortie le 26 février 2021). Désormais installé avec femme et enfant à Londres, où il s’est lancé à la conquête d’un nouveau public, l’iconoclaste auteur-compositeur-interprète au style minimaliste et naïf si identifiable a choisi de faire un pied-de-nez au Brexit en nous livrant cet opus résolument à part dans sa discographie, annoncé le 1er janvier dernier par l’enthousiasmant single « Am I Crazy », chanté d’une voix toujours aussi attachante et familière. Dans l’attente de 6 clips inventifs qu’il a lui-même réalisés et d’un documentaire autour de cette folle aventure, Mathieu s’est prêté avec plaisir à notre interview « 100% Musique », dévoilant un peu de sa playlist idéale…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« Déshabillez-moi »

d’EMMA DAUMAS

Après 11 ans d’absence discographique, et pour le plus grand bonheur de ses fans restés fidèles depuis ses premiers pas à la Star Ac’, la pionnière Emma Daumas est de retour avec « L’art des naufrages », une jolie collection de dix chansons, intimistes et feutrées, en forme de journal de bord d’une femme sensible et épanouie, doublée d’une artiste indépendante et volontaire. Pour fêter ce retour très réussi, nous l’avons déshabillée en paroles et musiques, en espérant retrouver son univers si élégant et touchant de sincérité, sur la scène du Café de la Danse, à Paris, le 7 avril 2021…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« Premières fois »

de VIDEOCLUB

Découverts en première partie de Vanessa Paradis et plébiscités par le tube « Amour plastique », le duo acidulé Videoclub s’est rapidement installé au rang des idoles de la nouvelle génération d’adolescents, sensible à son univers coloré mâtiné de références rétros 80’s, empruntant à l’univers du cinéma et du dessin animé. Alors qu’ils publient enfin leur premier album « Euphories », un disque très contrasté et hyper vitaminé, déclinant toutes les contradictions d’une jeunesse tiraillée entre idéalisme et désespoir, Adèle et Matthieu se sont amusés à croiser leurs réponses sur l’interview « Premières fois » de Je Suis Musique, dévoilant au passage leurs jolies influences et une étonnante Culture Pop…

Poursuivre la lecture de «  »