DISCO STORY :

ILS CHANTENT …

Qu’ils soient en panne d’inspiration, ou qu’ils leur vouent une réelle admiration, de nombreux artistes – toutes générations confondues – ont marqué une pause dans leur discographie, pour enregistrer des albums entiers en forme d’hommage à leurs pairs ou à leurs maîtres-à-chanter : en témoignent les derniers albums de Dany Brillant et de Gad Elmaleh, respectivement dédiés aux oeuvres monumentales de leur idoles Charles Aznavour et Claude Nougaro. Des grands disparus, comme Barbara, Brel, Brassens, Ferré,Gainsbourg, Ferrat ou Reggiani, en passant par les interprètes purs comme Piaf, Hallyday ou Dalida, sans oublier de grands poètes, d’Aragon à Vian, ou des compositeurs comme Michel Legrand ou Francis Lai, nous en avons retrouvé pour vous les pochettes les plus cultes ou les plus anecdotiques (hors « tributes à… » collectifs qui feront l’objet d’une autre rétrospective ultérieure)…  En bonus, quelques disques étrangers, preuves du prestige de la chanson française en dehors de nos frontières…

Poursuivre la lecture de «  »

JE SUIS MUSIQUE #31 Vianney

JE SUIS MUSIQUE #31

numéro 31 . Vianney . 28.11.20.

crédit photo de la couverture : Vianney par Julien Mignot (DR / Tôt ou Tard) // Artwork cover : Gregory Guyot (D.R. / @I_am_Gregg / JSM)

JE SUIS MUSIQUE #31

au sommaire :

Pour accéder aux articles, cliquez simplement dessus…

VIANNEY, quelqu’un de bien… l’interview

PIERRE LAPOINTE de A à Z

IBRAHIM MAALOUF : le Questionnaire de Proust

BARBARA CARLOTTI : l’interview « Comme un garçon »

CLAUDIO CAPEO : l’interview 100% Musique italienne

ALEX BEAUPAIN : l’interview  » à livre ouvert »

THOMAS DUTRONC et la « frenchy » family

CHARLOTTE CARDIN : l’interview « Déshabillez-moi »

FILS CARA : l’interview « Premières fois »

CAROLE BELLAÏCHE expose dans la Galerie JSM

MARIE LAFORÊT intime par Carole Bellaïche

GUY MARCHAND : l’interview 100% Cinéma

MARITIE & GILBERT CARPENTIER sur France 3

JANE BIRKIN : les dessins chics

BENJAMIN BIOLAY : le luxe du « Grand Prix« 

MATHIEU PERSAN : dessine-moi un « Grand Prix »

DISCO STORY : « Comme ils disent »


JE SUIS MUSIQUE #31

Chère lectrice, cher lecteur,

Tandis que nous nous asphyxions chaque jour un peu plus dans notre bulle sans scènes, sans concerts, sans spectacles vivants, sans expression physique de la culture, c’est une véritable invitation au voyage que nous vous proposons pour ce nouveau numéro, comme si nous avions un besoin vital d’évasion vers un ailleurs, quel qu’il soit, afin de respirer enfin un grand coup. Les artistes de ce nouveau numéro que l’on vous promet encore exceptionnel, sont autant d’échappées belles à travers ce qu’ils savent faire de mieux : la musique.

Mais avant de faire le tour de leur(s) monde(s), nous avons rencontré un homme heureux, doublé de quelqu’un de bien… et qui surtout, fait du bien dans la morosité ambiante : Vianney, notre invité d’honneur de JE SUIS MUSIQUE. A lui seul, il est une alternative à la grisaille environnante, mais garde néanmoins les pieds bien sur terre, comme en témoignent les chansons de son troisième album, « N’attendons pas » . Nous nous sommes longuement entretenus avec lui de ce beau disque, littéralement embarqués par l’homme qu’il est, comme par son émouvant clip, « Beau-papa », bouleversante échappée en mer sur la vague d’une vie.

Après avoir quitté sa barque, nous vous invitons à en reprendre une autre pour d’autres destinations, d’autres voyages avec les artistes qui composent ce numéro : au Québec, avec la révélation Charlotte Cardin, mais aussi Pierre Lapointe et ses chansons de Noël, au Liban avec Ibrahim Maalouf et sa trompette ensorcelante, en Italie avec Claudio Capéo et les grands standards de la Bella Canzone, avant de revenir en France avec le poète Fils Cara, révélation stéphanoise de cet automne, Barbara Carlotti qui revient aux sources en reprenant les plus grands airs célébrant son île d’amour natale, ou encore Guy Marchand, acteur-chanteur aussi culte que rare, qui à l’occasion de la sortie de son album renvoyant au Belleville de son enfance, a répondu pour nous à l’interview « 100% cinéma », Thomas Dutronc enfin, qui célèbre la chanson française entouré de nouveaux « Franco-frenchy » friends, reprenant avec lui les standards ayant traversé les frontières et contribué au prestige de notre patrimoine à l’International.

D’autres voyages plus immobiles vous emmèneront plus loin quelques instants : littéraire d’abord, avec Alex Beaupain qui nous invite à une ballade entre ses livres de chevet dans notre rubrique « à livre ouvert ». Dans le temps, avec l’hommage de France 3 aux stars de la télé des années 70, Maritie et Gilbert Carpentier, deux éternels grands enfants qui ont fait rêver des générations de Français. Imaginaire, chic et poétique, avec les dessins de Jane Birkin illustrant son nouvel album « Oh! Pardon tu dormais » et que nous publions ici et pour la première fois. Graphique, dans l’univers de Benjamin Biolay et la nouvelle édition Deluxe de son « Grand Prix », prolongé par la rencontre exceptionnelle avec Mathieu Persan, l’illustrateur de l’année, qui nous a accordé une interview exclusive pour évoquer longuement et pour la première fois les secrets de fabrication de ses images pour « Grand Prix ».

Vos yeux ne quitteront pas les étoiles avec l’oeuvre de la généreuse et bienveillante photographe Carole Bellaïche, qui expose ses portraits iconiques couvrant plus de 30 ans de chanson française, dans notre Galerie JSM. En bonus, Carole nous a gratifiés d’un inestimable cadeau : un portfolio exceptionnel et intime de Marie Laforêt, qu’elle a sublimée et dont elle a illustré la couverture du dernier livre. En exclusivité, elle nous a raconté sa rencontre avec la star, entre admiration et émotion.

Enfin, nous refermons ce numéro exceptionnel sur un ultime voyage, discographique cette fois avec DISCO STORY, notre grand saga des pochettes iconiques du patrimoine, consacrée ce mois-ci aux grandes chansons sur l’homosexualité, à l’occasion de la sortie de la compilation essentielle, « Comme ils disent », en soutien à l’association Le Refuge.

A l’aube de ces fêtes de fin d’année, nous espérons que ce numéro vous fera du bien, à l’image de ce portrait de Vianney à la bonne humeur communicative, que nous avons choisi en couverture, comme un « clin d’œil » optimiste et symbolique, que nous vous adressons, dans ce monde suspendu à des décisions vitales pour la culture.

Nous remercions tous ceux qui, dans cette parenthèse historique, font battre le cœur de JE SUIS MUSIQUE et… nous font voyager grâce à leur art. Et plus que jamais, nous vous remercions d’être fidèles à nos rendez-vous.

A présent, partons ensemble en voyage, le 31ème déjà…

Eric & Gregg.

_

Eric et Gregg, co-fondateurs, de JE SUIS MUSIQUE, remercient infiniment tous les artistes et tous ceux qui travaillent avec eux et qui continuent, malgré ce contexte toujours difficile, de porter le flambeau de la musique. Merci à tous les collaborateurs de ce numéro et à vous, chers lecteurs et chères lectrices.


JE SUIS MUSIQUE

Découvrez tous les numéros en cliquant sur les liens :

Et retrouvez facilement tous nos articles, tous les artistes JSM en cliquant sur MENU JSM INTEGRAL de A à Z



© les auteurs, les photographes, les artistes et JE SUIS MUSIQUE. L’utilisation et / ou la duplication non autorisée de ce matériel sans l’autorisation expresse et écrite de l’auteur et / ou du propriétaire de ce site est strictement interdite. Des extraits et des liens peuvent être utilisés, à condition que le crédit complet et clair soit donné aux auteurs , photographes, artistes et JE SUIS MUSIQUE avec une direction appropriée et spécifique vers le contenu original.

VIANNEY

Quelqu’un de bien.

Avec son sourire renversant, sa simplicité naturelle et sa gentillesse à toute épreuve, rien ne semble avoir de prise sur Vianney… Depuis ses débuts, ni les succès (très nombreux), ni les échecs (plus rares…) n’ont changé le jeune chanteur, égal à lui-même et toujours aussi attaché à l’humain, à la solidarité, à l’essence même de la vie… Bref, à de vraies valeurs, héritées d’une éducation exemplaire. À l’occasion de la sortie de son troisième album « N’attendons pas », et alors qu’il s’apprêtait à endosser le costume de coach dans « The Voice », nous nous sommes longuement entretenus avec l’ami Vianney, qui en plus d’être un artiste talentueux, s’est plus que jamais révélé être aussi dans la vraie vie, quelqu’un de bien…

Poursuivre la lecture de «  »

PIERRE LAPOINTE

de A à Z

Perpétuant la grande tradition nord-américaine des albums de Noël, le prolifique auteur-compositeur interprète a choisi de célébrer en musique l’évènement, en publiant l’album « Chansons hivernales » : Fidèle à son tempérament mélancolique, tout autant qu’à sa réputation facétieuse, il s’est amusé à détourner le concept pour nous livrer avec humour un recueil de chansons tristes ou faussement joyeuses autour des thèmes de l’amour,de la neige et de l’hiver, en cette période de fêtes de fin d’année, certes pas comme les autres et d’ordinaire synonyme de paix et  de retrouvailles familiales. Alors que le duo « Six heures d’avion nous séparent» avec Mika présente en beauté ce nouvel opus de la star québécoise, nous avons dressé la portrait de A à Z de notre « Coureur des bois » préféré, qui célèbrera en 2021 ses 20 ans de carrière… 

Poursuivre la lecture de «  »

Le Questionnaire de Proust

d’IBRAHIM MAALOUF

Pour son 12ème album studio, « 40 mélodies », référence à son 40ème anniversaire, le prolifique Ibrahim Maalouf a choisi de faire équipe avec son ami et complice depuis plus de 10 ans, le guitariste belge François Delporte. Sur le mode intimiste trompette-guitare, le duo a choisi de revisiter 40 mélodies d’Ibrahim restées gravées dans la mémoire de son public en 15 ans de carrière, issues de ses albums ou de ses bandes originales, et complétées par quelques inédits. Dans leur démarche inédite et classieuse, sont venus les rejoindre de nombreux invités de prestige comme Sting, Matthieu Chedid, Alfredo Rodriguez, Richard Bona, Jon Batiste ou Arturo Sandoval. Histoire de célébrer cet anniversaire avec l’ami Ibrahim, en attendant de le retrouver sur scène en 2021, nous lui avons soumis le fameux Questionnaire de Proust…  

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« Comme un garçon »

de BARBARA CARLOTTI

Depuis quinze ans déjà, Barbara Carlotti promène sa belle voix au phrasé cinématographique et son physique d’héroïne 60’s dans la paysage musical français, au rythme de ses albums à la fois Pop et solaires, ponctués de participations à d’ambitieux projets collectifs comme « Imbécile » ou plus récemment « Gemme ». Pour son sixième opus, « Corse, île d’amour », elle a choisi de reprendre les chansons qui ont bercé son enfance et de rendre hommage à son île natale, dans un subtil mélange de modernité Pop et de tradition Folk. Dans sa petite entreprise, la chanteuse originaire de Poggio-Di-Venaco a invité Izia Higelin sur « Ballade de chez Tao », créée par son père Jacques Higelin, ou Pierre Gambini sur « Ici », mais reprend aussi avec respectueusement Tino Rossi (« Ô Corse, île d’amour ») ou Enrico Macias (« Solenzara »). Pour l’occasion, histoire de réchauffer votre hiver de plages ensoleillées, et d’en découdre avec la réputation machiste qui colle à son île d’amour, la douce et malicieuse Barbara s’est amusée à jouer les dures pour se glisser, le temps d’une interview, dans la peau d’un garçon…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview 100% Musique

 de CLAUDIO CAPÉO

Auréolé du succès de ses deux premiers albums, le sympathique Claudio Capéo a choisi de déposer son légendaire accordéon, et de renouer avec ses racines italiennes. Plus séducteur que jamais, il a mis son irrésistible voix éraillée, sa fougue et sa sentimentalité au service des plus grandes chansons italiennes, auxquelles il rend hommage le temps d’un chaleureux album, composé essentiellement de reprises, « Penso A Te » (à paraître le 4 décembre 2020). D’Umberto Tozzi, à Paolo Conte, Eros Ramazzotti, ou Zucchero, c’est tout l’âge d’or de la « bella canzone », qu’il revisite avec tendresse et respect… A l’occasion de cette invitation à la Dolce Vita, après nous avoir déjà livré sa playlist idéale (JSM #14), Claudio nous a fait l’amitié de répondre à notre interview « 100% Musique », mais à la sauce italienne cette fois…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« à livre ouvert »

d’ALEX BEAUPAIN 

Alors que l’auteure d’origine géorgienne Kéthévane Davrichewy, vient de publier « Un chanteur », un récit passionnant explorant les mystères de la création et de la vocation, et retraçant au passage comme dans un grand kaléidoscope, 20 ans de passion et d’amitié avec des artistes comme Diastème, Christophe Honoré, ou Alex Beaupain, nous avons proposé à ce dernier de se prêter à notre nouvelle rubrique100% littérature. Celui dont les chansons parfaites confirment, album après album, son goût pour la belle écriture, fine et ciselée, s’est prêté pour nous à l’interview « à livre ouvert » , en attendant de retrouver la scène du Trianon à Paris le 19 mars 2021…

Poursuivre la lecture de «  »

THOMAS DUTRONC

La « Frenchy » family !

Fier du succès de son cinquième album « Frenchy » sorti le 19 juin dernier, Thomas Dutronc revient avec une nouvelle édition de celui-ci, à paraitre le 4 décembre, augmentée de 6 duos bonus enregistrés avec un casting des plus « Frenchy », et faisant la part belle à sa famille de coeur et de sang !

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« Déshabillez-moi »

de CHARLOTTE CARDIN

Après deux EP très remarqués (« Big Boy », « Main Girl »), la québécoise Charlotte Cardin découverte dans l’émission La Voix est LA coqueluche féminine du moment chez nos amis de la Belle Province. Après un premier single diablement Pop et addictif, « passive Agressive », l’auteure-compositrice-interprète publiera enfin début 2021, son premier album en anglais et français « Phoenix », qui devrait lui permettre de séduire aussi le public hexagonal. Dans l’attente, avec un patronyme aussi légendaire, nous ne pouvions que soumettre notre interview mode et musique, à l’ex mannequin et toujours très stylée montréalaise, aux faux-airs de Françoise Hardy ou Jane Birkin période 60’s. D’ailleurs, ne compte-t-elle pas une chanson intitulée « Les jupes » à son répertoire ? Bref, cette rubrique était faite pour elle…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« premières fois »

de FILS CARA

Avec ses compositions poétiques surréalistes, toujours aux confins de la chanson française et des musiques urbaines, l’inclassable Marc Cannella, alias Fils Cara, a véritablement marqué le paysage musical hexagonal de ces derniers mois, notamment depuis sa découverte au dernier Chantier des Francofolies de la Rochelle. « New-York Times », « Sous ma peau », ou « Hurricane » extraits du nouvel EP « Fictions » paru en septembre, ne sont que les insolents échantillons de la précision, de la maturité, et de la puissance créative de son art, qu’il nous tarde d’écouter à nouveau sur scène. En attendant, après le duo Terrenoire dans notre précédent numéro, nous avons soumis notre interview « Premières fois », au troisième et flamboyant Mousquetaire de ce qu’il est désormais convenu d’appeler « la vague stéphanoise »…

Poursuivre la lecture de «  »

LA GALERIE JSM

de CAROLE BELLAÏCHE

Photographe chérie du cinéma français, Carole Bellaïche a immortalisé tout ce que le Septième Art compte de stars, d’Isabelle Huppert (à laquelle elle vient de consacrer un superbe livre, Ed. La Martinière) à Fanny Ardant, Juliette Binoche, Emmanuelle Béart ou Catherine Deneuve… Son regard empreint de délicatesse, de tendresse et d’une bienveillance infinie envers ses célèbres modèles, est désormais une marque de fabrique d’une élégance intemporelle. Pour autant, c’est par amour de la musique et de la chanson française que la photographe, disciple de Dominique Issermann, est venue à l’art du portrait et a commencé son oeuvre impressionnante. Nous avons voulu la rencontrer pour lui déclarer humblement toute notre admiration, en lui dédiant notre galerie JSM…  

Poursuivre la lecture de «  »

MARIE LAFORÊT intime

par CAROLE BELLAÏCHE

Entre autres modèles prestigieux, Carole Bellaïche a eu le privilège de photographier l’immense Marie Laforêt, le temps d’une séance unique mais si réussie et éblouissante, qu’après avoir illustré le livret de son intégrale discographique, une de ses photos a été choisie en couverture du livre posthume de la chanteuse-actrice qui vient de paraître : « Nous n’avons pas d’autre choix que de croire » (Ed. Michel Lafon). La photographe se rappelle sa rencontre, chez elle et en toute simplicité, avec la star disparue il y a tout juste un an…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview 100% Cinéma

de GUY MARCHAND

Véritable monstre sacré du 7ème art, Guy Marchand a tourné avec les plus grands, de Blier à Truffaut, Tavernier, Corneau, Costa-Gavras, Honoré ou Miller, imprimant rôle après rôle sur la pellicule, son irrésistible personnage de séducteur, souvent cynique, parfois roublard, mais toujours si terriblement attachant. Chanteur plus sporadique, il a enregistré plusieurs albums de belle facture, même si le grand public n’en a parfois conservé que le souvenir de quelques 45 tours en forme de farces musicales, de « La Passionata » à « Moi, je suis Tango » ou « Destinée », générique devenu culte du film « Les sous-doués en vacances». Alors qu’on attend la sortie de « Tout nous sourit » de Melissa Drigeard, dans lequel il a Elsa Zylberstein pour partenaire, c’est en Crooner que l’ex-gamin « Né à Belleville » a choisi de tomber le masque et de se raconter en 11 chansons nostalgiques, le temps d’un album pudique et émouvant, véritable autoportrait mélancolique et d’une tendresse infinie. Le « chanteur de charme », éternel jeune homme de 83 ans, nous a fait l’immense honneur de nous parler de cinéma, de son cinéma…

Poursuivre la lecture de «  »

MARITIE ET GILBERT CARPENTIER

Entrez dans la légende !

Duo à la ville comme à la scène, Maritie et Gilbert Carpentier ont véritablement construit l’âge d’or des variétés à la télévision française. Aujourd’hui encore, la simple évocation de leurs prénoms suffit à faire rêver toute une génération de jeunes artistes nostalgiques de leurs shows à l’américaine, conçus comme de véritables comédies musicales hollywoodiennes… C’est cet esprit que France 3 a voulu restituer le temps d’une soirée unique, «Allez viens je t’emmène… dans les années Carpentier », diffusée le 27 novembre 2020, et dont nous vous offrons l’album photos souvenir… 

Poursuivre la lecture de «  »

JANE BIRKIN

Les dessins chics.

Un album de Jane Birkin est toujours un événement, tant l’anglaise préférée des français est devenue une icône et disons-le, une légende vivante, certes sublimée par Serge Gainsbourg mais également par les autres grands réalisateurs de sa vie. Aujourd’hui, c’est avec son ami de longue date, Etienne Daho qu’elle signe son nouvel album original, « Oh ! Pardon, tu dormais », son plus intime sans doute. Dans une édition très limitée, Jane Birkin a mis élégamment et sobrement en images 12 des 13 chansons de ce nouvel opus. Pour JE SUIS MUSIQUE, les voici publiées pour la première fois…

Poursuivre la lecture de «  »

BENJAMIN BIOLAY

Le luxe du « Grand Prix »

En juin dernier, lorsque nous avions rencontré Benjamin Biolay, il n’était pas encore question d’une édition bonus de son « Grand Prix », l’un des albums de l’année, l’un des plus importants de sa carrière. Quelques mois après, alors que sa tournée est reportée à 2021, le chanteur s’est décidé à sortir cette fameuse édition, Deluxe, prolongeant les intentions de l’opus original grâce à un artwork toujours aussi soigné, constitué d’un livre et d’une nouvelle collection d’affiches illustrant les titres inédits. A notre tour de prolonger le portfolio que nous avions consacré à ce grand album avec ces nouveaux bonus…

Poursuivre la lecture de «  »

MATHIEU PERSAN

Dessine-moi

un « Grand Prix »…

En quelques semaines au cœur d’un printemps confiné, Mathieu Persan est devenu l’illustrateur numéro un en France, réalisant coup sur coup l’affiche historique « Restez à la Maison » et plusieurs affiches représentant quelques chansons de l’album le plus attendu de l’année, « Grand Prix » de Benjamin Biolay. A l’époque où tous les médias voulaient savoir qui se cachait derrière « Restez chez vous » qui a fait le tour du monde, Mathieu Persan gardait encore secrète sa collaboration avec Benjamin Biolay. La sortie de l’édition Deluxe de ce « Grand Prix » le 11 décembre prochain nous donne enfin l’occasion de percer ce secret si bien gardé… Rencontre avec l’illustrateur sous les projecteurs, et pourtant humble et discret…

Poursuivre la lecture de «  »

DISCO STORY

Comme ils disent…

A l’occasion de la sortie de la compilation « Comme ils disent », vendue au profit de l’association Le Refuge, venant en aide aux jeunes homosexuels chassés de chez eux, nous dédions notre rubrique Disco Story aux artistes de la chanson française, toutes générations confondues, ayant traité du thème très inspirant de l’homosexualité sous toutes ses formes… Sur le mode humoristique (souvent caricatural, voire clairement homophobe), plus réaliste ou autobiographique, les plus grands de la chanson française, de Fernandel à Eddy de Pretto, en passant par Dalida, Céline Dion, Régine, Lara Fabian, Michel Sardou ou Dave, ont abordé le thème avec plus ou moins de délicatesse et de justesse, reflétant souvent au final le regard de la société sur les gays et leur visibilité dans leur époque… Dernier exemple en date, la reprise inédite de « 3ème sexe » par Indochine et Christine, alors que la question du genre n’a jamais autant été d’actualité ! 

Poursuivre la lecture de «  »

JE SUIS MUSIQUE #30 Carla Bruni

JE SUIS MUSIQUE #30

numéro 30 . Carla Bruni . 24.10.20.

crédit photo de la couverture : Carla Bruni par Yann Orhan (DR / Barclay / UM) // Artwork cover : Gregory Guyot (D.R. / @I_am_Gregg / JSM)

JE SUIS MUSIQUE #30

au sommaire :

Pour accéder aux articles, cliquez simplement dessus…

CARLA BRUNI : l’enchanteuse, la grande interview

ALBIN DE LA SIMONE : 100% Musique

JANE BIRKIN de A à Z

VINCENT DELERM, « l’attrape-temps »

LA GRANDE SOPHIE : le questionnaire de Proust

GABRIELLE LAZURE : 100% Cinéma

RENAUD : putain d’expo à la Philharmonie

GAEL FAURE : l’interview « à livre ouvert »

NACH : l’interview « comme un garçon »
LES EMANCIPEES : quand Vannes fait de la résistance

TERRENOIRE : l’interview « premières fois »

SEEMONE : l’interview « déshabillez-moi »

YANN ZITOUNI expose dans la Galerie JSM

CHRISTOPHE intime par Yann Zitouni

DISCO STORY : masculin / féminin

JULIETTE GRECO : adieu jolie môme


JE SUIS MUSIQUE #30

Cher lectrice, cher lecteur !

Ah la la, quelle émotion ! Votre magazine digital fête déjà ses 3 ans ce mois-ci…

C’est une petite réjouissance exaltée par les temps qui courent, et une grande fierté que nous avons toujours humblement associée aux artistes qui nous ont fait l’honneur de contribuer à cette belle aventure. Fidèle à ce qui constitue notre ADN depuis le numéro 1 de JSM en octobre 2017, ce numéro un peu « anniversaire » est placé sous le signe de la discrétion, qualité intrinsèque à nos yeux de l’élégance absolue. Etrangement, il se trouve que les artistes de ce numéro ont en commun de partager ce goût du secret, qui ne les empêche pas pour autant de rayonner et d’être lumineux.

Et qui mieux que Carla Bruni pour incarner cette flamboyante discrétion, cette élégance de l’art ? Celle que l’on croit connaître au fil des pages trop glacées de magazines est en réalité l’une de nos artistes les plus secrètes, l’une des plus méconnues sans doute aussi. Elle est la talentueuse avant l’impétueuse, la pop modèle avant la top modèle. Nous avons voulu la rencontrer et il nous a semblé évident qu’elle devait être « l’enchanteuse » à la Une de ce numéro exceptionnel. Elle nous a fait l’honneur de nous recevoir dans son refuge parisien et de nous accorder sa totale confiance, en nous livrant naturellement quelques secrets de son nouvel album. Sans fards et sans tabous, si loin de l’image sophistiquée qu’on lui prête…

Aux côtés de Carla, le générique de ce numéro est composé de cette même famille d’artistes aussi discrets que brillants, à commencer par celui qui a travaillé avec elle sur cet album, Albin de la Simone. En marge de ses propres albums, c’est dans l’ombre des étoiles qu’il continue de s’affairer avec talent. Pour nous, il a dressé la playlist de sa vie. Une leçon de musique.

Une flamboyante discrétion colle aussi à la peau de la douce Jane Birkin dont nous avons dressé un libre portrait de A à Z en attendant son nouvel album, tout comme elle caractérise La Grande Sophie, ici face à face avec Proust, la comédienne Gabrielle Lazure, aussi culte que rare, qui répond en exclusivité à notre interview 100% Cinéma, Nach qui s’est glissée dans la peau d’un garçon, le duo Terrenoire qui se rappelle ses « premières fois » pas si lointaines, la révélation Seemone qui s’est déshabillée (un peu…) en musique pour nous, ou encore Gael Faure, premier invité d’une nouvelle rubrique, l’interview « à livre ouvert ».

Nous revenons aussi sur l’un des plus discrets festivals et pourtant des plus audacieux et inspirants, « Les Emancipéés » de Vannes, et sur l’un des concerts les plus intimistes d’un artiste qui ne l’est pas moins, Vincent Delerm, à l’aube d’un couvre-feu qui a fait profondément résonner ses deux derniers Olympia.

Nous avons demandé à la star de la télévision suisse, également photographe de talent, de nous faire l’honneur d’exposer dans notre Galerie JSM : Yann Zitouni nous a ouvert son album photos, dévoilant quelques portraits intenses de plusieurs générations d’artistes incontournables. Il nous a aussi raconté sa rencontre avec l’un des chanteurs les plus secrets d’une génération pourtant si tapageuse, le regretté Christophe, ici dévoilé en toute intimité.

Tout juste avons-nous concédé à cette ligne directrice une exception à la Philharmonie de Paris, à l’occasion de la monumentale exposition qu’elle consacre à Renaud, la « grande gueule » de la chanson française. Nous l’avons visitée en avant-première et vous disons tout sur l’évènement parisien du moment.

Côté patrimoine, nous avons choisi avec notre rubrique Disco Story, de revenir sur les artistes ayant courageusement joué le jeu trouble et ambigü du masculin/féminin, à travers leurs pochettes de disque iconiques, toutes générations confondues…

Enfin, nous refermons ce trentième numéro avec un hommage à la secrète et éternelle Juliette Gréco.

En ces heures encore incertaines qui pèsent sur la culture et le monde du spectacle, nous soufflons discrètement ces 3 bougies en formulant le vœu de voir à nouveau les salles vibrer pleinement, nos pages s’animer d’images de concerts et d’artistes en Live… Parce qu’un disque c’est beau, mais un artiste sur scène, c’est encore plus beau.

Plus qu’à notre habitude, nous vous remercions d’être là, de continuer de nous suivre, de nous lire, de nous être fidèles. En espérant que le meilleur reste toujours à venir…

Eric & Gregg.

_

Eric et Gregg, co-fondateurs, de JE SUIS MUSIQUE, remercient infiniment tous les artistes et ceux qui travaillent avec eux qui continuent, malgré ce contexte toujours difficile, à porter le flambeau de la musique. Nous dédions ce numéro à vous, qui dans l’ombre travaillent pour faire jaillir la lumière de vos artistes. Merci à tous les collaborateurs de ce numéro. Et surtout , merci infiniment à vous, lectrices, lecteurs.

_

Toutes reproductions des œuvres et photographies de ce numéro sont strictement interdites et sont la propriété de leurs auteurs. Merci.


JE SUIS MUSIQUE

Découvrez tous les numéros en cliquant sur les liens :

Et retrouvez facilement tous nos articles, tous les artistes JSM en cliquant sur MENU JSM INTEGRAL de A à Z


Retrouvez JE SUIS MUSIQUE sur 
Instagram / Facebook  / Twitter / Deezer  / YouTube / Pinterest

_

« Je Suis Musique » est une marque déposée.
Pour nous contacter : Ericjesuismusique@orange.fr / Greggjesuismusique@gmail.com

CARLA BRUNI

La femme secrète 

18 ans après la surprise provoquée par les débuts dans la musique de l’ex-topmodel, Carla Bruni continue de tracer son chemin de chanteuse et auteure-compositrice, toujours aussi sensible et inspirée… A l’occasion de la sortie de son cinquième album éponyme, nous avons rencontré chez elle à Paris, une artiste à fleur de peau, dont les chansons intimistes sur les thèmes de l’amour, du désir, de l’absence, de la mort aussi, dévoilent par touches impressionnistes une femme douce et à l’écoute, très pudique et terriblement secrète…

Poursuivre la lecture de «  »

JANE BIRKIN

de A à Z

Alors qu’on attend avec impatience son nouvel album « Oh pardon, tu dormais » (le 20 novembre 2020), conçu avec Etienne Daho et Jean-Louis Pierot, dont ont été extraits « Les jeux interdits » et « Ta sentinelle », viennent de sortir deux compilations retraçant le parcours sans faute de l’éternelle muse de Gainsbourg : « The Best Of » (en triple CD) et « The Very Best Of », en vinyle. Nous y avons vu une (double) occasion de rêve pour nous prêter à l’exercice du portrait de Jane B., en forme de A jusqu’à Z…

Poursuivre la lecture de «  »

VINCENT DELERM

« l’attrape-temps »

Il y a un an sortait « Panorama ». Il y a un an, c’était presque un autre monde. De celui-là à celui-ci, Vincent Delerm a mené sa barque, faisant se succéder un spectacle autour de son panorama, un film singulièrement beau, un confinement photographique désormais consigné dans un livre qui vient de sortir et de 6 ultimes concerts avant couvre-feu, pour refermer ce chapitre de vie, trace d’un passé que le temps va emporter ou marquer. C’est dans cette ligne de vie que résonnent ses deux ultimes Olympia, après Bruxelles et Lille, ultimes villes survivantes de sa tournée écourtée. Nous y étions…

Poursuivre la lecture de «  »

Le Questionnaire de Proust

de LA GRANDE SOPHIE

En ces temps d’incertitudes pour le spectacle vivant et la culture en général, une des rares bonnes nouvelles est le retour de La Grande Sophie en Live, avec une tournée commencée le 2 octobre dernier, et qui la verra visiter la France jusqu’à la fin de l’année : l’occasion rêvée de redécouvrir – entre autres succès – les chansons du dernier album « Cet instant », de celle qui fait véritablement corps avec sa guitare sur scène, là où elle est tout simplement la meilleure depuis plus de 20 ans. Pour célébrer ces retrouvailles, elle s’est prêtée au fameux Questionnaire de Proust avec ce naturel et cette fantaisie qu’on aime tant chez elle… 

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

100% cinéma

de GABRIELLE LAZURE

Figure emblématique du cinéma des années 80, Gabrielle Lazure a marqué de son doux visage énigmatique la pellicule des plus grands : Boisset, Robbe-Grillet, Dugowson, Labro, Granier-Defferre, Dahan… Si elle a fêté cette année les 30 ans de son unique album « Out of The Blue » (culte !), l’actrice-chanteuse se partage désormais entre grand et petit écran (elle a participé aux séries à succès « Le bureau des légendes », « Versailles », « Un si grand soleil »…), tout en travaillant à une adaptation théâtrale, « Psycho Mother », librement inspirée de son récit autobiographique « Maman… cet océan entre nous » (ed. L’Archipel). Alors qu’on la retrouvera bientôt sur France 2 aux côtés de Sara Forestier et Jean Rochefort dans le téléfilm policier « Disparition inquiétante », Gabrielle est l’invitée cinéma exceptionnelle de ce numéro…

Poursuivre la lecture de «  »

RENAUD

La Putain d’expo !

Alors que la compilation « La Bande à Renaud » vient de paraitre, élargie à 5 nouvelles recrues (Tryo, Gaëtan Roussel, Gauvain Sers, Vincent Delerm et Boulevard des Airs), la Philharmonie de Paris consacre la première grande rétrospective entièrement dédiée à la vie et à l’oeuvre du chanteur énervé et énervant, en coproduction avec Universal Music France. Une « putain d’expo ! » comme son nom l’indique, et qui s’annonce comme le grand succès de la saison culturelle parisienne 2020-2021…

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« À livre ouvert » 

de GAEL FAURE

Les 19 et 20 octobre dernier, Gael Faure, accompagné du comédien Nicolas Martel, choisissait le cadre intime de la Maison de la Poésie pour présenter au public parisien « Le bruit du blé », un magnifique spectacle d’une forme inédite autour de l’oeuvre de Jean Giono, dans lequel s’entrelacent des textes choisis de l’écrivain et ses propres chansons, dont certaines issues de son album « Regain », avec pour dénominateur commun, un attachement fort à la terre et aux racines. Très engagé sur le sujet de l’urgence écologique, l’artiste ne pouvait trouver meilleur maitre à penser que le grand sage et immense poète qu’était Giono… Alors qu’il s’apprête à promener son spectacle en tournée (que nous avons vu et adoré !) afin d’éveiller les consciences, encore et toujours, Gael le passionné de lectures, était l’invité idéal pour cette nouvelle rubrique de Je Suis Musique, l’interview « à livre ouvert » …

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« Comme un garçon »

de NACH

Après deux albums en solo, Anna Chédid (alias Nach) a véritablement réussi à se faire un prénom et à imposer son style très personnel, sa sensibilité et son univers foisonnant de couleurs dans la jeune chanson française au féminin. Histoire de compléter son joli triptyque musical, elle publie à présent un superbe album « piano-voix », enregistré au fameux labo M en deux jours seulement, en février 2020, reprenant ses plus beaux titres mis à nu, mais comprenant aussi « Imagine » en duo avec Jeanne Cherhal, « Ce qu’ils deviennent » écrite et composée avec Orelsan ou encore une reprise de « La nuit, je mens » de Bashung. A cette occasion, celle qui a grandi entre deux frères au fort tempérament, Matthieu et Joseph, a pris plaisir à répondre à notre interview « Comme un garçon »… 

Poursuivre la lecture de «  »

LES ÉMANCIPÉÉS :

Quand Vannes fait de la résistance !

Prévu en mars dernier, puis annulé pour cause de crise sanitaire, le formidable festival Les Emancipéés de Vannes a finalement pu se tenir du 28 septembre au 5 octobre dernier : nous y étions, pour le plaisir, mais aussi pour saluer l’exceptionnel acte résistance à la morosité ambiante de ses organisateurs, mais aussi la générosité et la fidélité des artistes initialement programmés et (presque) tous présents !

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

« Premières fois »

de TERRENOIRE

Après un EP impressionnant (contenant « Je bois tout seul » et « Le silence ») sorti en octobre 2018, les frangins Raphaël et Théo Herrerias, alias Terrenoire (du nom du quartier en banlieue de Saint-Etienne où ils ont grandi), nous livrent un premier album, « Les forces contraires », d’une étonnante modernité, à la fois quotidien et poétique, toujours à la frontière entre chanson et Electro. En attendant de donner vie à cette pépite sur la scène de La Boule Noire à Paris, le 11 décembre prochain, la révélation choc de cet automne s’est prêtée en duo, à l’interview « premières fois » …

Poursuivre la lecture de «  »