L’interview « Voyage, Voyage »

de FISHBACH

Fraichement débarquée des Caraïbes et de New-York, et juste avant qu’elle ne s’en aille donner un concert à Toronto, c’est à Montréal, dans le cadre des Francos, où elle s’est produite au fameux Club Soda du Boulevard Saint-Laurent, carrefour de toutes les cultures et de toutes les communautés, que nous avons rencontré la belle et mystérieuse Fishbach. Alors qu’elle vient de publier un somptueux deuxième album « Avec les yeux », qui confirme son immense talent et son style si singulier empruntant ses codes et ses références au meilleur de la variété des années 80, la troublante Flora s’est prêtée pour Je Suis Musique, au jeu de l’interview « Voyage Voyage »… Et pour finir, elle a tout naturellement pris la pose en exclusivité pour nous, sous le soleil de Montréal exactement, en attendant de la retrouver en tournée française et d’aller l’applaudir à l’Olympia de Paris le 30 novembre …

Poursuivre la lecture de «  »

DUTRONC et DUTRONC

Tournée générale !

Depuis ses débuts, en dépit de son incroyable ressemblance physique et vocale avec son illustre papa, Thomas Dutronc s’est attelé à se faire un prénom, afin d’être reconnu comme chanteur à part entière, en plus d’être le brillant guitariste de Jazz manouche que l’on savait. Désormais bien installé, il a choisi de se faire plaisir et de partager une tournée avec un papa Jacques que l’on croyait définitivement retranché dans sa tanière en Corse, depuis sa dernière apparition scénique avec Les Vieilles Canailles. Alors qu’ils seront en visite sur les festivals d’été, dont les Francofolies de la Rochelle le 17 juillet, et toutes les grandes villes de France, pour terminer en apothéose le 21 décembre à l’Accor Arena de Paris, père et fils rencontraient les medias pour un mini concert, suivi d’une unique conférence de presse à Courbevoie, dans l’objectif de raconter leur démarche et la genèse de cet évènement festif, aussi inattendu qu’exceptionnel : une conversation pas banale, teintée d’une bonne dose d’humour, de tendresse réciproque, et surtout de grande pudeur, marque de fabrique des Dutronc et Dutronc…

Poursuivre la lecture de «  »

MARC LAVOINE

L’enfance au coeur

Avec « Adulte jamais » qui marque l’apogée de 40 ans d’une carrière exemplaire, constellée de tubes populaires, élégants et intemporels, Marc Lavoine signe un de ses plus beaux albums, mais aussi un de ses plus intimes, tant il s’y raconte au plus près de l’homme qu’il est devenu, à l’aube d’une nouvelle décennie. Plus que jamais attaché à ses racines et à cette enfance en banlieue parisienne qui ne le quitte pas, l’acteur-chanteur-écrivain et coach de la nouvelle saison de « The Voice », y décline plus que jamais ses immuables valeurs humanistes et son amour inconditionnel pour une certaine poésie du quotidien. À cette occasion, l’artiste protéïforme, boulimique de travail, a pris le temps de nous recevoir chez lui, dans son chaleureux appartement-musée du Quartier Latin, aux murs animés de ses dessins, photos et collages rendant hommage aux grands noms qui l’ont inspiré. Nous y avons redécouvert Lavoine sous les traits d’un homme nouveau, plus serein et concentré sur l’essentiel, mais toujours aussi généreux, altruiste, passionné, curieux et avide de nouvelles émotions artistiques : le secret sans doute de son éternelle jeunesse

Poursuivre la lecture de «  »

LA MAISON TELLIER

De l’importance d’être constant

La Maison Tellier fête cette année leurs 15 ans de carrière coïncidant avec la sortie de leur septième album, « A7LAS », un voyage musical qui pourrait bien faire franchir une nouvelle étape à ce groupe normand dans une discographie déjà remarquable. Ce secret de longévité réside peut-être dans la constance absolue de cette fratrie imaginaire. A l’instar de cette invitation au voyage proposée par les chansons de ce nouvel album, nous avons parcouru la cartographie de ces routes qui ont mené à cet « A7LAS » en compagnie de Helmut Tellier, pilier charismatique de cette Maison Tellier qui continue, hors des sentiers battus d’une industrie musicale dont il se sent libéré, à marquer une vraie singularité. C’est davantage les étapes de cette odyssée artistique qui ont mené au sommet de ce mont « A7LAS » que ce point d’arrivée lui-même qui a passionné notre dialogue avec lui, garanti sans langue de bois : de ses chemins de traverse aux sentiers balisés, foulés de rencontres et d’aventures, Helmut Tellier nous a confié les pleins et les déliés de son groupe, lucide et sans concession et qui n’a jamais rien perdu de son authenticité, entre création, inspiration et connexions.

Poursuivre la lecture de «  »

JEANNE CHERHAL

Cinéma Paradiso

Une chose est sûre, tout le monde aime Jeanne Cherhal ! Le grand public bien sûr, sensible à ses chansons pleines d’humour et de fantaisie, mais parfois aussi de gravité, en tout cas toujours empreintes de son regard de femme auteure-compositrice, très juste et hyper affuté sur ses contemporains et le monde qui l’entoure. Les artistes également, toutes générations confondues, qui l’invitent très régulièrement sur scène ou le temps d’un duo sur disque, exercice dont elle raffole et auquel elle se plie toujours avec enthousiasme, quand ceux-ci ne lui demandent pas de leur prêter sa plume vive et poétique, comme dernièrement Julien Clerc avec « La jeune fille en feu ». Mais ce que Jeanne adore par dessus tout, c’est le cinéma et plus particulièrement les chansons de cinéma. Si bien qu’elle a décidé d’endosser les habits d’interprète pure, pour élaborer tout un spectacle autour des grandes chansons de cinéma, revues et corrigées avec intensité et émotion en simple version piano-voix… En attendant d’aller l’applaudir au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris, le 31 janvier prochain, nous l’avons rencontrée pour parler « Etoiles et toiles », et visiter son « Cinéma Paradiso » à elle, version pianissimo …

Poursuivre la lecture de «  »