L’interview 100% cinéma

de STEFI CELMA 

Décidément, après avoir fait les beaux jours de la série « Dix Pour Cent » qui l’a révélée au grand public, Stefi Celma n’en finit plus de nous éblouir et se faire une place très à part dans le cinéma français. Actuellement à l’affiche de « Champagne » de Nicolas Vanier, dans un rôle tout en nuances, plutôt complexe et audacieux aux côtés d’Elsa Zylberstein, elle sera au générique du prochain film de Jean Becker, « Les volets verts » (en salles le 24 août). Mais c’est la chanteuse que nous avons rencontrée à l’occasion de la sortie de « Tabou », son nouveau titre qui devrait bercer l’été 2022, en attendant un premier EP, « En oblique » (à paraître le 28 octobre), contenant aussi “Du love et de l’eau” pressenti pour être le prochain single fin septembre. Pour l’occasion, l’actrice-chanteuse au charme irrésistible s’est pliée pour nous, avec naturel et simplicité, au jeu de l’interview « 100% cinéma »…

Poursuivre la lecture de «  »

JEANNE CHERHAL

Cinéma Paradiso

Une chose est sûre, tout le monde aime Jeanne Cherhal ! Le grand public bien sûr, sensible à ses chansons pleines d’humour et de fantaisie, mais parfois aussi de gravité, en tout cas toujours empreintes de son regard de femme auteure-compositrice, très juste et hyper affuté sur ses contemporains et le monde qui l’entoure. Les artistes également, toutes générations confondues, qui l’invitent très régulièrement sur scène ou le temps d’un duo sur disque, exercice dont elle raffole et auquel elle se plie toujours avec enthousiasme, quand ceux-ci ne lui demandent pas de leur prêter sa plume vive et poétique, comme dernièrement Julien Clerc avec « La jeune fille en feu ». Mais ce que Jeanne adore par dessus tout, c’est le cinéma et plus particulièrement les chansons de cinéma. Si bien qu’elle a décidé d’endosser les habits d’interprète pure, pour élaborer tout un spectacle autour des grandes chansons de cinéma, revues et corrigées avec intensité et émotion en simple version piano-voix… En attendant d’aller l’applaudir au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris, le 31 janvier prochain, nous l’avons rencontrée pour parler « Etoiles et toiles », et visiter son « Cinéma Paradiso » à elle, version pianissimo …

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview

100% cinéma

de HOLLYSIZ

Issue d’une famille légendaire du 7éme art, Cécile Cassel a réussi à se faire un prénom sur grand écran grâce à des compositions pétillantes et toujours très remarquées chez Eric Rohmer, Elie Chouraqui, Rémi Besançon ou Pedro Alves. En 2013 et contre toute attente, c’est en Pop-Star et sous le nom de HollySiz qu’elle se métamorphosait sous le regard d’Hugo Gélin (co-réalisateur de son clip), avec le méga-hit addictif « Come Back To Me », encore sur toutes les lèvres. Deux albums plus tard, celle qui a désormais acquis ses galons de musicienne à part entière, revient avec un EP très réussi et à son image, tout en sensibilité et en énergie maitrisée : « Thank You All I’m Fine ». Nous y avons vu un joli prétexte pour soumettre à l’actrice-chanteuse notre interview 100% cinéma !

Poursuivre la lecture de «  »

L’interview 100% Cinéma

de GUY MARCHAND

Véritable monstre sacré du 7ème art, Guy Marchand a tourné avec les plus grands, de Blier à Truffaut, Tavernier, Corneau, Costa-Gavras, Honoré ou Miller, imprimant rôle après rôle sur la pellicule, son irrésistible personnage de séducteur, souvent cynique, parfois roublard, mais toujours si terriblement attachant. Chanteur plus sporadique, il a enregistré plusieurs albums de belle facture, même si le grand public n’en a parfois conservé que le souvenir de quelques 45 tours en forme de farces musicales, de « La Passionata » à « Moi, je suis Tango » ou « Destinée », générique devenu culte du film « Les sous-doués en vacances». Alors qu’on attend la sortie de « Tout nous sourit » de Melissa Drigeard, dans lequel il a Elsa Zylberstein pour partenaire, c’est en Crooner que l’ex-gamin « Né à Belleville » a choisi de tomber le masque et de se raconter en 11 chansons nostalgiques, le temps d’un album pudique et émouvant, véritable autoportrait mélancolique et d’une tendresse infinie. Le « chanteur de charme », éternel jeune homme de 83 ans, nous a fait l’immense honneur de nous parler de cinéma, de son cinéma…

Poursuivre la lecture de «  »