Le Questionnaire de Proust

d’AXEL BAUER

Quand on évoque le nom d’Axel Bauer, revient en tête la mélodie entêtante de son premier tube « Cargo de nuit », illustré par un clip emblématique des années 80, avec son esthétique empruntant à l’univers de Fassbinder et de Jean Genet, tout autant qu’il exaltait les allures de voyou à la gueule d’ange du jeune chanteur. À l’aube des années 2000, il prouvait qu’il n’avait rien perdu de sa superbe en s’offrant un imparable tube, « À ma place » en duo avec Zazie. Désormais considéré et respecté par la nouvelle génération comme l’une des références absolues du Rock français et l’un des guitaristes les plus doués de sa génération, il vient nous livrer un septième album, « Radio Londres », rendant hommage à son père, et plus généralement à l’esprit de résistance historique, transposé à notre époque. Au total, 12 chansons aux mélodies nerveuses et accrocheuses, superbement produites et chantées par un homme certes assagi par l’épreuve du temps, mais faisant plus que jamais corps avec sa guitare, et toujours autant instinctif, et habité par une sensibilité à fleur de peau. Avec sincérité et générosité, il a répondu pour JSM au fameux Questionnaire de Proust…  

1. Le principal trait de mon caractère ?

Instinctif.

2. La qualité que je préfère chez un homme ?

L’honnêteté et la générosité.

3. La qualité que je préfère chez une femme ?

L’honnêteté et la générosité aussi.

4. Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ?

Leur loyauté, leur humour et leur créativité.

5. Mon principal défaut ?

L’obstination.

6. Mon occupation préférée ?

Jouer de la guitare électrique.

7. Mon rêve de bonheur ?

Atteindre l’extase devant la beauté du monde.

8. Quel serait mon plus grand malheur ?

Devenir sourd.

9. Ce que je voudrais être ?

Moi, tout le temps, au meilleur de moi-même.

10. Le pays où je désirerais vivre ?

Celui des montagnes de silence, des torrents d’imprévus, des foules d’allégresse, des déferlements d’embrassades et des insurrections de tendresse.

11. La couleur que je préfère ?

Le Seafom green electric.

12. La fleur que j’aime ?

Le lys blanc.

13. L’oiseau que je préfère ?

L’albatros en vol et parfois certains corbeaux m’ont bluffé.

14. Mes auteurs favoris en prose ?

Carlos Castaneda, Fante.

15. Mes poètes préférés ?

Aragon, Lou Reed, Garcia Lorca.

16. Mes héros favoris dans la fiction ?

Jack Bauer, Forrest Gump.

17. Mes héroïnes favorites dans la fiction ?

Pris (Daryl Hannah) dans « Blade Runner », Thelma et Louise.

18. Mes compositeurs préférés ?

Pete Townshend, Richard Strauss, David Bowie, Joni Mitchell.

19. Mes peintres favoris ?

Van Gogh, Paul Klee.

20. Mes héros dans la vie réelle?

Hendrix, Springsteen.

21. Mes héroïnes dans l’histoire?

Mère Teresa, Marie Curie, Edith Piaf.

22. Mes prénoms favoris ?

Oscar, Solange, Lola.

23. Ce que je déteste par-dessus tout ?

La violence gratuite.

24. Les personnages historiques que je méprise le plus ?

Un dictateur, il y a le choix.

25. Le fait militaire que j’estime le plus ?

Le débarquement de Normandie.

26. La réforme que j’estime le plus ?

La sécurité sociale.

27. Le don de la nature que je voudrais avoir ?

Le don de guérison.

28. Comment j’aimerais mourir ?

En paix et aimé.

29. Mon état d’esprit actuel ?

Tranquille, mais vigilant.

30. Les fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence?

Les fautes avouées et comprises.

31. Ma devise ?

À cœur vaillant, rien d’impossible.

Propos recueillis par Eric Chemouny et Gregory Guyot.

Photos : Yann Orhan (DR)

Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.