L’interview

« Premières fois »

de PHILIPPE CAMPION

Dans le paysage musical actuel où les artistes de musiques urbaines tiennent le haut du pavé, rares sont les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes à s’aventurer sur le terrain d’une variété populaire et élégante, d’un classicisme assumé et décomplexé. C’est pourtant le créneau qu’a courageusement choisi Philippe Campion pour son premier album « Éternel été » (sortie le 3 juin 22). On ne saurait le lui reprocher tant c’est une réussite totale ! Dans la descendance de grands mélodistes du répertoire francophone, de Polnareff à Chamfort ou Berger, il signe une collection de 11 titres ultra-sensibles au charme immédiat, qui devraient toucher en plein coeur les grands sentimentaux et autres amateurs de belle chanson française. Rien d’étonnant à ce que cet incorrigible romantique ait entrainé dans sa petite entreprise de fins orfèvres en la matière comme Clément Ducol, François Délabrière, Jérémie Kisling ou Patxi Garat. Histoire de faire connaissance avec ce futur grand, nous l’avons soumis au rituel de l’interview « Premières fois » de Je Suis Musique…

– Quelle est la première chanson qui t’a marqué ?

Je crois que c’est « As Long As You Love Me » des Backstreet Boys. Je devais avoir 5 ans, la mélodie m’avait vraiment catché et me rendait triste et heureux en même temps !

– Le premier album que tu as acheté avec ton propre argent ?

« 19 » d’Adele en 2008, avec une carte iTunes achetée au bar-tabac de ma ville.

– Le premier chanteur que tu as aimé ?

Donny Hathaway et Michel Legrand, impossible de choisir !

– La première chanteuse ?

Yael Naim.

– Le premier groupe ?

Fugees.

– Ton premier souvenir de télévision ?

Star Academy 1 et Nouvelle Star, j’aimais trop !

– Le premier héros de ta vie ?

Mon père, qui m’a éduqué dans et avec la musique et fait en sorte qu’elle m’accompagne partout et tout le temps.

– Le premier film que tu as vu au cinéma ?

« Dinosaure » au Grand Rex avec mes parents et ma soeur.

– Le premier concert de ta vie ?

Jamiroquai à Bercy.

– La première chanson que tu as conseillé d’écouter ?

« Wise Up » d’Aimee Mann, version du film « Magnolia ». C’était la première fois que j’ai ressenti le besoin de partager une chanson avec quelqu’un pour voir ses réactions.

 – Le premier album que tu as recommandé ?

« 21 » d’Adele, à la personne que j’aimais à l’époque, car je trouvais qu’elle décrivait parfaitement ce que je ressentais !

– Le premier titre qu’on t’a conseillé d’écouter ?

« Always And Forever » de Pat Metheny, un morceau que mon père m’a fait écouter dans sa voiture.

– Le premier album qu’on t’a recommandé ?

« En flèche» de Diane Tell. Quelle musicienne, la grande classe !

– La chanson souvenir de ton premier amour ?

« Can’t Wait Until Tonight » de Max Mutzke.

– Le premier titre qui t’a fait danser ?

« Together Again » de Janet Jackson, imparable, parfait !

– Le premier titre qui t’a fait pleurer ?

« Pourquoi faut-il se quitter ? » du Disney « Rox et Rouky », et même encore aujourd’hui !

– La première personne qui t’a encouragé dans ce métier ?

Mon père. Je voyais dans ses yeux qu’il croyait vraiment en moi.

– La première reprise que tu as chantée ?

« Tellement j’ai d’amour pour toi » de Céline Dion. Mon père connaissait un gars qui tenait un studio d’enregistrement et pour mes 8 ans, il m’a offert une session là-bas. Première fois que je chantais avec un « vrai » micro de pros et un casque, je m’en souviens encore!

– La première chanson que tu as écrite ?

Une chanson que j’avais nommée « Espoir », quand j’avais 14 ans et qu’il vaut mieux oublier! Haha.

– La première chanson que tu as chantée en public ?

« On ne s’aimera plus jamais » de Larusso. Encore et toujours l’amour !

– Ta première « première partie » ?

En 2015 pour le RED Tour de Matt Pokora au Zénith de Paris avec mon tout premier projet.

 – Ta première chanson passée en radio ? 

« Aucune autre », le premier single de ce projet !

 – Le premier titre qui te vient à l’esprit pour Je Suis Musique ?

On finit en beauté, avec « Géant » d’Alain Chamfort ! Magique !

Propos recueillis par Eric Chemouny

Photos : Mathieu Spadaro (DR / Tôt ou Tard)

Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.