JEAN-MARIE PÉRIER

L’éternelle jeunesse…

Il est le photographe-star d’une génération, celui qui aura mieux que quiconque, immortalisé sur papier glacé les visages iconiques de la jeunesse insouciante des années 60 : Johnny, Sylvie, Françoise… A 80 ans, conscient de sa chance et du rêve éveillé qu’aura été toute son existence, Jean-Marie Périer a décidé aujourd’hui de partager un peu de la joie de vivre qui est toujours la sienne et de se tourner vers les plus anciens, en égayant leur quotidien de ses images survitaminées et colorées…

« On ne sait jamais ce que le passé nous réserve » : faisant sienne cette maxime de Françoise Sagan, et contre toute attente, Jean-Marie Périer a sélectionné 41 photos dans sa vaste photothèque, dont il exhume régulièrement quelques trésors inédits pour ses abonnés Instagram, et de les mettre à disposition libres de droit, à tout Ephad qui en ferait la demande : une offre aussi généreuse qu’inattendue de la part de celui qui incarne l’éternelle jeunesse, et dont les oeuvres inspirent encore et encore la nouvelle génération d’artistes (chanteurs, comme photographes) qui n’en finissent pas de s’en réclamer. Histoire de redorer le blason d’établissements dont limage a été sévèrement écornée par de nombreux scandales avérés de maltraitance de séniors, ils devraient être nombreux à se manifester. Le premier à ouvrir le bal des Yéyés n’est heureusement pas concerné puisqu’il s’agit du bel et réputé établissement « Les terrasses de Montviguier » à Figeac, dont les résidents et leurs visiteurs verront leur cadre de vie illuminé par les visages adolescents de Sylvie Vartan, Françoise Hardy, France Gall et autres icônes de leurs années de jeunesse et d’insouciance…

Quant au principal intéressé, si souvent exposé, il revendique ainsi fièrement sa démarche : « mes photos des années 60 étaient faites pour être accrochées sur les murs des chambres des adolescents. Aujourd’hui leurs parents ont être 80 et 90 ans, et beaucoup d’entre eux sont dans des Ehpads. Mes images font partie de leurs souvenirs à tous. À eux, comme aux familles qui viennent les voir. Ensemble, ils revivent une partie de leurs jeunesses respectives et se remémorent une époque heureuse. J’existe grâce à ces photos, depuis 60 ans, l’heure est venue de leur renvoyer l’ascenseur. Je vais mettre à disposition des Ehpads français une exposition à titre gratuit de 41 photos de ces artistes jeunes et beaux des années 60, qui aideront les résidents et leurs familles à vivre entourés de paysages synonymes de souvenirs joyeux. Ces sourires étaient sur les murs de leurs maisons, ils seront maintenant sur les murs de leur quotidien. »

À l’heure où la question du grand âge était un des enjeux de la dernière élection présidentielle, et reste plus que jamais une préoccupation majeure des français, Jean-Marie Périer ne pouvait trouver plus belle idée : faire entrer l’art dans le quotidien de nos aînés de la manière la plus simple, la plus directe et joyeuse qui soit, afin de leur redonner le sourire. Comme toutes les idées lumineuses, il suffisait d’y penser. Alors certes, des artistes comédiens ou chanteurs moins célèbres donnent déjà de leur temps pour visiter les personnes âgées, mais on espère à présent que l’initiative de Jean-Marie Périer sera suivie par plein d’autres artistes aussi médiatisés et dans diverses disciplines…

En attendant, retrouvez en cliquant ici le photographe et ses célèbres « copains » en interview dans le numéro spécial que nous lui avions consacré !

Eric Chemouny

Photos : Jean-Marie Périer (DR)

Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.