L’interview

« Voyage Voyage »

de BEN (L’Oncle Soul).

Depuis 10 ans maintenant, BEN (L’Oncle Soul) promène son personnage d’esthète nonchalant, revisitant à sa manière une Soul matinée de cuivres très 60’s à laquelle il doit son succès, mais flirtant aussi plus récemment avec des sonorités plus proches du Jazz et du R’n’B avec l’album « Addicted », paru en 2020. Pour son 5ème opus « Red Mango » (à paraitre le 15 avril), il a choisi de s’entourer de complices californiens, les Monophonics, pour reprendre en version Reggae, 9 standards de la Pop et de la Soul, dont « Imagine » de John Lennon, premier extrait étonnamment sorti des brumes de Londres pour se gorger du soleil de Jamaïque. Avant de partir en tournée et de poser ses valises le 16 mai, au New Morning à Paris, le sympathique baroudeur et citoyen du monde s’est prêté pour nous à l’interview « Voyage Voyage » … 

– Dans quelle ville, quel pays es-tu né ? 

Je suis né à Tours, en Indre et loire, en France donc.

– Quel est le premier pays que tu as visité ? 

L’Italie avec ma classe de seconde langue, en 4ème. On a été visiter la Chapelle Sixtine à Rome et La Tour de Pise en Toscane.

– Le dernier pays visité ?

New York, pour les vacances de printemps avec ma petite famille. C’était trop bien, on a été voir un match de basket à Brooklyn, assisté à une messe Gospel à Harlem et mangé des Donuts chez Krispy Kreme. Trop bon !

– Celui où tu rêves d’aller ?

Je rêve de voir le Machu Picchu au Pérou, ça a l’air génial.

– Ton plus beau souvenir de voyage ? 

La Martinique en 2005, où j’ai rencontré toute une partie de ma famille, car je suis métisse et mon père est originaire des Trois Ilets.

– Ton pire souvenir de voyage ?

Une mauvaise Paella dans un petit village d’Espagne, avec le centre aéré. Tout le monde a été malade. 

– Quelle est ta ville préférée au monde ? 

J’adore Paris, qui malgré mes nombreux voyages, reste ma ville préférée, celle dans laquelle je me sens le mieux. 


– Le pays, la ville, dans lequel / laquelle tu aimerais vivre ? 

Je trouverais ça cool de vivre à Londres ou à La Havane à Cuba, pour quelques mois… mais Paris me manquerait, c’est sûr. 

– Côté gastronomie, ta cuisine préférée ? 

J’adore la cuisine française, je la trouve gourmande et très variée. 

– En vacances, es-tu plutôt découvertes ou farniente ? 

Tout dépend de la destination mais en général j’aime découvrir, partir à l’aventure et faire des activités, rencontrer des locaux : c’est toujours le meilleur moyen pour comprendre un pays.

– Plutôt « La mer » (Charles Trenet)  ou « La montagne » (Jean Ferrat) ? 

La mer ! Et « Le sud » (Nino Ferrer) !

– Plutôt « il voyage en solitaire » (Gérard Manset) ou « les jolies colonies de vacances » (Pierre Perret) ? 

Historiquement, j’ai plus voyagé seul mais je préfère en groupe c’est plus sympa.

– Quelles langues étrangères pratiques-tu ? 

L’Anglais et puis… bah c’est tout en fait, l’Anglais, ahahah !

– Celle que tu aimerais apprendre ? 

L’Espagnol, je ne connais pas l’Amérique latine et ce serait quand même plus pratique pour m’y rendre.

– Dans combien de langues as-tu déjà chanté ? 

Quatre, Francais, Anglais, Italien et Espagnol.

– Dans quels pays as-tu déjà chanté ? 

J’ai chanté dans une quinzaine de pays. Du Japon à l’Australie, en passant par La Réunion ou Tahiti.

– Celui où tu aimerais chanter ? 

Au Brésil, j’ai beaucoup de fans là-bas qui me suivent grâce aux réseaux sociaux. J’espère que ce sera pour bientôt. 

– Ton plus beau souvenir de tournée ?

La Nouvelle Calédonie, c’était un festival gratuit, on a eu beaucoup de locaux qui sont venus nous voir, certain sont même arrivés à cheval. C’était une vraie rencontre avec le peuple Kanak.

– Ton pire souvenir de tournée ? 

Un festival ou on a joué pendant la coupe d’Allemagne : la scène était juste à côté d’un bar qui projetait un match en direct. C’est aussi un de nos meilleurs souvenirs, car avec mes musiciens, on a eu un fou rire tellement la situation était embarrassante.

– Le festival que tu n’as jamais fait et que tu aimerais faire ? 

Le Sakifo Music festival à La Réunion. Il parait que c’est super.

– En tournée, es-tu plutôt « tour bus » ou « relais et châteaux » ? 

Tour bus ! C’est une nécessité car on trimballe pas mal de matos, instruments et machines, mais j’adore le bus : c’est notre 2ème maison.

– L’artiste étranger avec lequel/ laquelle tu aimerais faire un duo ?

J’ai très envie de faire un morceau avec Nnavy une chanteuse originaire du Burundi et qui vit à Lausanne, en Suisse. ce sera sans doute pour mon prochain album. 

– Si tu devais faire une reprise, plutôt « voyage, voyage » (Désireless) ou « Puisque vous partez en voyage » (Françoise Hardy / Jacques Dutronc) ? 

Plutôt « California Dreaming » la version de Lee Moses 😉

– Merci Ben !

Merci à vous  ! One Love !

Propos recueillis par Eric Chemouny

Photos : Guillaume Landry (DR)

Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.