LES 5èmes

ÉMANCIPÉÉS de VANNES

Haut les filles !

Plus que tout autre festival, Les Émancipées de Vannes-Arradon fait la part belles aux femmes, et dans tous les domaines artistiques : chanson, littérature, poésie, théâtre et bien d’autres encore… Pour preuve, la prochaine et cinquième édition qui se tiendra du 21 au 27 mars prochain, a choisi de mettre à l’honneur un quatuor de filles formidables, Laura Cahen, Yoa, P.R2B et Clara Ysé, incarnant chacune dans leur style, toute la vitalité et la diversité de la jeune chanson française au féminin. Nous les avons rencontrées ensemble et elles se sont prêtées à une séance photo improvisée pour JSM…

Dirigé par sa dynamique et curieuse directrice, la formidable Ghislaine Gouby, les Émancipées de Vannes n’est pas un festival comme les autres ! Inclassable parmi les inclassables, il se distingue par son bon goût, son mélange des genres et des disciplines, entre littérature, musique, théâtre, photographie, arts plastiques etc, n’ayant pour seule ambition que de provoquer l’heureux télescopage d’univers différents, d’affirmer sa singularité et surtout, de susciter la curiosité et l’émerveillement d’un public toujours plus nombreux. Au-delà de cette noble ambition, c’est un festival qui donne plus particulièrement et avec courage, la parole aux femmes, même si les artistes hommes (notamment Miossec et Maxime Forestier en têtes d’affiche cette année) y sont les bienvenus et accueillis comme il se doit.

Ghislaine Gouby

Entre autres évènements « exclusivement féminins » et délicieuses curiosités concoctées par Ghislaine et son équipe, l’édition 2022 s’ouvrira le 21 mars sur un documentaire produit par Arte, « L’histoire oubliée des femmes au foyer », de Michèle Dominici, retraçant l’âge d’or de la ménagère. Le lendemain, la comédienne Emmanuelle Béart et la romancière Christine Angot seront réunies pour la création d’une lecture « Le voyage dans l’Est », inspiré du roman de celle-ci, déja couronné de deux prix en 2021, le Prix Médicis et le Prix des Inrockuptibles : un livre poignant autour du thème de l’inceste…

Le jeudi 24, la musicienne Raphaële Lannadère et l’écrivaine, nouvelliste et poétesse Cécile Coulon croiseront leurs disciplines, à l’occasion d’une création toute spéciale, en forme de lecture musicale, tandis que la chanteuse Sandra Nkaké revisitera avec son trio acoustique, un répertoire de chansons uniquement composé par des femmes : Joni Mitchell, Nina Simone, Emily Loizeau, Björk…

Le 25, l’auteur Arnaud Cathrine et la comédienne Constance Dollé, donneront la lecture de « Début de siècles », le dernier ouvrage à succès du premier. En soirée, c’est la comédienne Julie Depardieu, qui s’associera au photographe Yann Arthus-Bertrand et le violoncelliste Christian-Pierre La Marca, le temps d’un spectacle en forme d’hymne à la beauté du monde, ponctué de textes écrits par des personnalités ayant marqué l’histoire de l’écologie, et de musiques de tous styles invitant à la réflexion sur l’avenir de la planète… 

Quant au weekend de clôture, il sera marqué par la présence de la romancière canadienne Nancy Houston, récompensée de nombreux prix, qui viendra lire quelques savoureux passages de ses ouvrages, accompagnée par Claude Barthélémy à la guitare, juste avant que Lydie Salvayre, lauréate du Goncourt 2014, ne s’entretienne avec Alexandre Fillon.Et pour finir, la comédienne et romancière Sylvie Testud viendra dresser son autoportrait littéraire en lisant quelques extraits de ses cinq ouvrages à succès : un rare moment d’intensité en perspective !

Mais l’évènement que nous attendons avec le plus d’impatience, est sans aucun doute le concert à quatre voix que donneront Laura Cahen, Yoa, P.R2B et Clara Ysé, choisies pour incarner la « belle jeunesse » de la chanson française : à l’occasion de la présentation cette semaine aux médias parisiens du programme par Ghislaine Gouby, suivie d’un showcase des artistes, les quatre mousquetaires se sont gentiment prêtées à une séance photo, rien que nous ! Avec fantaisie et amusement ! À JSM aussi, nous les soutenons depuis quelque temps, les adorons toutes les quatre et ne sommes pas prêts de les perdre de vue…

En bonus, les festivaliers pourront admirer l’exposition « Marie-Frange,  cheveu être moi », la très girly série de portraits thématiques, réalisée par notre consoeur Florence Trédez, journaliste au magazine ELLE, mettant en scène sur fond rose et dans des saynètes loufoques et hyper-vitaminées, la fine fleur de la chanson française au féminin, de Clara Luciani, à Brigitte, Pomme, Cléa Vincent ou Keren Ann… Un bien jolie façon de crier haut et fort, à Vannes comme ailleurs : haut les filles !!! 

Eric Chemouny

la programmation complète : http://www.festival-lesmeancipees.bzh

Photos : Eric Chemouny (DR / JSM)

Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.