L’interview 100% Cinéma

d’ AURÉLIE SAADA

Artiste jusqu’au bout des ongles, la belle Aurélie Saada, moitié du groupe Brigitte, est une touche-à-tout, dont on connait la passion pour toutes les formes d’expression, tout autant que le goût singulier et l’indéniable originalité. Rien d’étonnant donc à ce que la femme ultra-sensible et foisonnante d’idées qu’elle est, soit passée à la réalisation avec la sortie d’un premier long-métrage « Rose », aux forts accents autobiographiques, mettant en scène l’immense Françoise Fabian dans le rôle principal d’une vieille dame indigne, éprise de liberté et terriblement attachante, dont les souvenirs s’étiolent entre Orient et Occident. Alors qu’elle en signe et interprète aussi (en hébreu, arabe et italien) la bande-originale très réussie, elle était l’invitée évidente pour l’interview 100% cinéma de ce numéro… 

– Quel est ton premier souvenir de cinéma comme spectatrice ?

« Recherche Susan désespérément », avec ma mère et ma soeur, un jour d’école à la séance de midi. Je suis rentrée à l’école hypnotisée. J’imitais la gestuelle de Madonna et refaisais les scènes avec mes copines. J’étais totalement envoutée.

 – Quel a été ton premier rôle au cinéma ?

(…)

n.d.l.r : Aurélie est créditée comme actrice au générique de plusieurs films de cinéma : « Rien ne va plus » (court métrage) en 1995, « La vérité si je mens » de Thomas Gilou en 1997, « Foon » de Benoit Pétré et Isabelle Vitari en 2005, « Toute la beauté du monde » de Marc Esposito en 2006, « Molière » de Laurent Tirard en 2007, « J’ai plein de projets » de Karim Adda en 2007, « Les enfants de Timpelbach » de Nicolas Bary en 2008, « Leur morale…et la nôtre » de Florence Quentin en 2008), ainsi que dans divers téléfilms de 1999 à 2008.

– Quel est ton meilleur souvenir de tournage (film / clip) ?

Le tournage du clip de « Palladium » à Los Angeles, avec toutes ces femmes magnifiques que j’avais rencontrées pendant mon année là-bas, et l’écho qu’il a eu après. Et puis le dernier jour de tournage de « Rose ». J’ai tellement aimé filmer cette scène de dîner, bruyant, gourmand et joyeux, pendant deux jours en plein confinement, cette scène qui reproduisait à l’identique un diner qui s’était produit chez moi 5 ans auparavant, et qui avait été mon déclic pour écrire le scénario de « Rose ».

– Ton pire souvenir de tournage (idem) ?

Quand on réalise, il faut toujours être prêt à affronter les imprévus et les galères : j’ai même fini par aimer ça 😉

– Avec qui aimerais-tu tourner ?

J’avais une envie folle de tourner avec Françoise Fabian, c’est fait.

– Quel est ton genre de films favori ?

J’aime le cinéma italien des années 70, et le cinéma américano-italien de la même époque.

– Celui que tu détestes ?

Je n’aime pas tellement l’ultra-violence et la torture à l’image, je ne suis pas cliente du cinéma de genre.

– Es-tu plutôt Delon ou Belmondo ?

Ni l’un, ni l’autre, et je ne pense pas vraiment leur ressembler (rires), mais leurs carrières et leurs personnages respectifs sont extraordinaires.

– Es-tu plutôt Deneuve ou Adjani ?

Non plus, mais j’aime l’intensité d’Adjani et les choix profonds de Deneuve.

– A Noël, plutôt « Sissi impératrice » ou « Angélique » ?

Plutôt « Le père Noël est une ordure » et les comédies romantiques britanniques.

– Quel est ton acteur français / international préféré ?

Difficile de choisir, j’ai arrêté de dire « préféré » après l’adolescence… (rires).

– Quelle est ton actrice française / internationale préférée ?

Idem.

– Quel est ton film français préféré ?  Ton film international préféré ? 

« Annie Hall » de Woody Allen est pour moi un chef d’oeuvre. J’ai du mal à dire « mon préféré », parce que je regarde rarement plusieurs fois les mêmes films, mai j’ai été bouleversée par « Eternal Sunshine of The Spotless Mind », « Pupille », « There Will Be Blood », « Eléphant », « L’enfer », « Entre les murs », « Les affranchis », « La leçon de piano », « Sur la route de Madison », « Peau d’âne », « Amarcord »… La liste est encore longue…

– Quel est ton compositeur de musiques de films préféré ?

J’aime follement le travail d’Ennio Morricone, qui nous plonge immédiatement dans des souvenirs et des émotions incroyables.

– Ta comédie musicale préférée ?

Ma comédie musicale préférée est « Peau d’âne » de Jacques Demy, et « Grease » aussi pour la chanson de Rizzo, qui est une chanson que j’adore.

– Ta bande originale préférée ?

« Les choses de la vie » de Philippe Sarde.

– Le film dont tu aurais aimé composer la musique ?

Je n’ai jamais eu envie de refaire le travail des autres : j’aime trop écouter les gens que j’admire pour ça.

– Le dernier film que tu as vu ? aimé ?

Le dernier film que j’ai vu et beaucoup aimé s’appelle « La vieille dame indigne », avec une B.O de Jean Ferrat, réalisé par René Alliot : c’est incroyable comme il fait écho à « Rose », presque 50 ans après.

– Si tu devais remettre le César du film de l’année, ce serait à… ?

Récemment au cinéma, j’ai adoré « Une vie démente », un film doux et tendre sur la maladie d’Alzheimer.

– Au cinéma, es-tu plutôt Pop Corn ou Glace ?

Pop Corn ! J’adore ça.

– Le cinéma, plaisir solitaire ou en amoureux ?

J’aime aller au cinéma seule et le matin, puis garder avec moi l’émotion durant toute la journée…

Propos recueillis par Eric Chemouny

Photos : Aurélie Saada ©Pierre Terdjman / ROSE – Aurélie SAADA ©Silex Films – Germaine Films 2021 (DR)

Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.