SYLVIE VARTAN

Sexy 60’s !

Qu’on se le dise, 2021 sera sans conteste et « irrésistiblement » l’année Vartan !  Si la star a choisi de fêter ses 60 ans de carrière avec la sortie en septembre prochain d’un nouvel album, suivi d’une série de concerts sur la scène du théâtre Edouard VII à Paris en octobre, ses maisons de disques Sony Music, d’une part, et Universal d’autre part, ont pris les devants avec une somptueuse vague de rééditions de sa discographie en vinyle…

Ces dernières semaines, on apprenait par le biais des réseaux sociaux que la blonde égérie des années 60 enregistrait, entre les mythiques studios Ferber et Plus XXX à Paris, un nouvel album de chansons originales, le premier finalement depuis le fameux « Soleil bleu ». (2009) qui la confrontait alors à la nouvelle scène française : Keren Ann, Arthur H, Julien Doré, La Grande Sophie… Réalisé sous la houlette de son directeur artistique, le fidèle et brillant Philippe Russo, il devrait compter de prestigieuses signatures dont à nouveau La Grande Sophie, mais aussi Clarika et Jean-Jacques Nyssen, Joseph d’Anvers, Michel Amsellem (cf. Laurent Voulzy, Carla Bruni, Eddy Mitchell…), Christophe Casanave (cf. Marc Lavoine, Juliette Gréco…), et celle d’une guest-star inattendue et arrivée in extremis, dont le nom a longtemps été tenu secret, Clara Luciani : une rencontre d’autant plus émouvante pour nous que nous assistions à la première rencontre entre les deux chanteuses et vous en avions rendu=compte dans un reportage historique et exclusif. La chanson s’intitule « A deux pas de vous », et autant vous dire qu’elle a été écrite sur mesure par la grande Clara…

Si la chanteuse trouvera ensuite refuge cet été à Los Angeles pour préparer le spectacle acoustique qu’elle donnera au théâtre Edouard VII à Paris à la rentrée, accompagnée au piano par le grand Gérard Daguerre (cf. Barbara, Depardieu, Aznavour…), dans une formule intimiste qui lui tient à coeur depuis si longtemps, les fans auront largement de quoi patienter avec la sortie le 20 mai prochain, d’une biographie chez XO signée des brillants et très rigoureux frères Cazalot (déjà auteurs de plusieurs livres sur l’idole, dont l’excellent « Le style Vartan »), mais aussi une avalanche de rééditions de ses albums cultes en vinyle, entre raretés et inédits.

Le premier de la longue liste est disponible depuis fin avril chez Universal en édition limitée numérotée : il s’agit du double album « Sessions acoustiques » (1995), jamais édité en vinyle, dans sa version augmentée d’inédits signés Daho et Turboust, et de « La vie d’artiste » (Lé Ferré), sans oublier « Tes tendres années », souvenir Live de sa participation au concert anniversaire des 50 ans de Johnny. La sobre et sublime pochette était signée Marianne Rosensthiehl. Précédant le culte « Toutes les femmes ont un secret » (1996), un de ses meilleurs albums à ce jour, il permettait à Sylvie, accompagnée de l’arrangeur Philippe Delettrez de revisiter une collection de ses principaux tubes des années 60, en jolie formule acoustique. Ce premier LP des années Universal de Vartan devrait être suivi bientôt de l’album « Nouvelle Vague » et de bien d’autres, dont la plupart ne sont jamais sortis qu’en CD : « Sensible », « Sylvie », « Irrésistiblement Sylvie », etc.

Côté Sony Musique, on n’est pas en reste, loin de là… Le 21 mai, l’intégralité du catalogue RCA (son premier label de 1961 à 1986, sur lequel paraitront 28 albums, sans compter leurs versions dans d’autres langues) sera livré sur toutes les plateformes en versions digitales avec des inédits.  La discographie vinyle de la star aux plus de 40 millions de disques vendus, sera ensuite rééditée dans son intégralité, en vinyles couleurs et éditions limitées spéciales « 60ème anniversaire », étalée sur plusieurs vagues entre 2021 et 2022.

La première est annoncée le 28 mai, avec 6 albums emblématiques : « Chance » (1963), le 1er album de Sylvie édité au Canada, avec une pochette rose entièrement inédite en France et réédité ici en vinyle orange transparent ; « Twiste & Chante » (1963), le deuxième LP, réédité en vinyle transparent et album Yéyé par excellence, entre Rock et ballades, contenant un titre bonus totalement inédit, « Le cœur changeant » ; « À Nashville » (1964) enregistré avec l’orchestre et les chœurs d’Elvis Presley, Sylvie étant alors la première chanteuse française à y enregistrer du Rock, il contient son plus grand succès : « La Plus Belle Pour Aller Danser » et il est réédité pour la première fois en vinyle jaune transparent et pochette ouvrante ; « Il n’a rien retrouvé » (1965), dit l’album au ciré jaune, sorti uniquement au Japon et en Amérique du Sud, extrêmement rare et disponible pour la première fois en France en vinyle jaune ; « Il y a deux filles en moi »(1966) album d’une jeune maman et épouse épanouie, enchaînant les up-tempos, les ballades et les morceaux au violon, comme « Quand tu es là » et « Tourne, tourne, tourne » (reprise des Byrds) figurant sur ce vinyle blanc ; enfin, « 2’35 De Bonheur » (1967), l’album du virage Pop estampillé Motown, comprenant 3 reprises du célèbre label américain, ainsi que « Par amour, par pitié » et « Deux mains » complétant un album réédité pour la première fois en vinyle rouge transparent.

Et comme une bonne nouvelle en appelle une autre, neuf autres albums en vinyle de couleurs sont déjà annoncés mi-septembre, alors même que le nouvel opus original devrait être disponible, dont la principale intéressée nous confiait qu’elle le considère comme « un des plus homogènes et de ses meilleurs depuis longtemps », tant elle en adore toutes les chansons à parts égales… Alors, vivement Vartan !

Eric Chemouny

Photos : illustration Marc-Antoine Coulon (DR), Albums covers (DR/UM et Columbia / Sony Music), livre XO editions (DR)

Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.

www.jesuismusique.com

2 commentaires sur «  »

  1. Sylvie pour ses 50 ans de scène à la salle Pleyel a reçu une récompense pour 40 millions de disques vendus et non 20.

    1. bonsoir, merci d’avoir apporté cette précision, qui a été rectifiée, cordialement

Laisser un commentaire