JE SUIS MUSIQUE #33

numéro 33 . Calogero . 13.02.21.

crédit photo de la couverture : Calogero par Laurent Humbert (DR ) // Artwork cover : Gregory Guyot (D.R. / @I_am_Gregg / JSM)

JE SUIS MUSIQUE #33

au sommaire :

Pour accéder aux articles, cliquez simplement dessus…

Calogero : « Celui d’en haut », l’interview
Pascal Obispo de A à Z
Bénabar : l’interview 100% Cinéma
Enzo Enzo : l’interview « Comme un garçon »
Joseph d’Anvers : l’interview « à livre ouvert »
Ours : le questionnaire de Proust
Mathieu Boogaerts : l’interview 100% Musique
Emma Daumas : l’interview « Déshabillez-moi »
Videoclub : l’interview « Premières fois »
Patrick Swirc, l’interview
Patrick Swirc expose dans la Galerie JSM
Les révélations des Victoires de la Musique au Casino de Paris

Les 36e Victoires de la Musique, le live de vivre
Disco Story : les albums Tributes


JE SUIS MUSIQUE #33

Chère lectrice, cher lecteur,

Un an ! Bientôt un an déjà, que la crise sanitaire nous prive du droit de rêver, de culture en général, de musiques live en particulier, de chaleur humaine si essentielle, et par dessus tout, que cette catastrophe déconstruit notre rapport au temps dans une déstabilisante et triste routine abêtissante qui s’étire depuis de trop longs mois. Passé, présent, futur, tout se mélange dans nos esprits embrumés, finissant par se résigner à une privation qui n’a fait que trop durer…

Alors que la campagne de vaccination semble apporter une lueur d’espoir et espérer un retour à une vie normale (ou presque) d’ici la fin de l’été 2021, nous avons choisi de mettre à la une de ce nouveau numéro, celui qui justement chante magnifiquement « Le temps » sur son dernier album à succès «Centre ville», le talentueux  Calogero. Lui, d’ordinaire si discret et modeste, nous a fait l’honneur de se livrer en toute sincérité sur la genèse de ce petit bijou, sur ses projets à venir et sur ses colères aussi. En ces jours si déstabilisants, quoi de plus réconfortant que de retrouver un artiste fidèle à lui-même, s’étant forgé un répertoire constellé de tubes ayant traversé les années, pour finalement à force de travail et d’intégrité, entrer durablement dans la cour des grands, de ces stars du passé qui lui ont donné envie de faire ce métier…

Étonnamment, alors que le rapport au temps s’est imposé comme le fil conducteur de ce numéro exceptionnel, les hasards du calendrier nous ont également conduit à rencontrer plusieurs artistes célébrant un retour aussi réjouissant qu’inespéré : à commencer par l’immense Enzo Enzo, qui nous revient avec « Eau calme », un album hyper-ciselé et délicat, écrit avec la fine fleur de la chanson française et nous rappelant combien l’interprète de « Juste quelqu’un de bien » est essentielle à la chanson française au féminin. Plus espiègle et joueuse qu’elle n’y parait, elle s’est prêtée avec générosité à l’interview « Comme un garçon »…

Dans un grand flash-back, nous avons également rappelé à Bénabar, dont c’est le retour à son meilleur niveau après des années de désamour avec le public, comme en atteste son classement en tête des ventes d’albums de son « Indocile heureux », ses meilleurs souvenirs d’acteur le temps d’une interview « 100% cinéma ». De retour également avec un album tout en Anglais, l’iconoclaste Mathieu Boogaerts nous livre sa playlist idéale pour une interview « 100% Musique ».

Au rang des retours inattendus dans ce jeu de miroirs entre passé et présent, et après 11 ans d’absence discographique, les fans de la première heure de la Star Academy se réjouiront de retrouver Emma Daumas, sous un nouveau visage de femme plus épanouie et profonde. Devenue artiste indépendante, elle s’est prêtée à l’interview « déshabillez-moi », à l’occasion de la sortie de son album « L’art des naufragés », rencontrant déjà un joli accueil critique.

Joseph d’Anvers, lui aussi, est de retour avec un nouvel album, 6 ans après « Les matins blancs ». le chanteur-romancier nous a fait l’amitié de nous ouvrir sa bibliothèque, où se côtoient des ouvrages de littérature et de bandes dessinées d’hier et d’aujourd’hui, dans un joyeux bric-à-brac.

Difficile d’évoquer le temps qui passe, sans parler de transmission et d’héritage, notamment artistique : et qui mieux que Charles Souchon, alias Ours, pouvait incarner cette descendance et cette aptitude à faire briller au firmament des grands poètes un nom désormais entré dans la légende de la variété française. Alors qu’on attend impatiemment son album « Mitsouko », le discret et hyper talentueux « fils de… » s’est prêté à notre questionnaire de Proust…

À la recherche de ce temps perdu de vue, nous avons aussi rassemblé pour vous les albums collectifs hommages à nos plus grands, dont les chansons ont traversé les âges, dans notre rubrique « Disco Story »… De Brel à Barbara,  Bashung à Gainsbourg ou Daho, tous ont vu leurs hits revisités avec plus ou moins de modernité et de respect, signe de l’intemporalité de leur œuvre.

Et parce que la beauté de ses photographies a su traverser les âges, tout en ayant renouvelé le regard porté sur les plus grandes stars du cinéma et de la musique, auxquelles il a insufflé un supplément d’âme, c’est au géant Patrick Swirc que nous avons choisi de dédier notre galerie JSM. Nous l’avons rencontré pour évoquer avec lui son immense carrière et sa quête d’humanité derrière son objectif.

Enfin, nous ne voulions pas évoquer ce tourbillon temporel sans évoquer un avenir, forcément porteur d’espoir : à commencer par Pascal Obispo, qui préfigure peut-être une nouvelle forme de consommer la musique et de rapport aux fans, avec le lancement de son application « Obispo All Access ». L’avenir dira s’il aura été visionnaire sur ce coup… En attendant, nous revenons sur sa carrière monumentale, avec un portrait de A à Z du prolifique chanteur.

Ce futur si incertain prend également le visage de jeunes talents que nous avons voulu mettre à l’honneur : d’abord, les 6 nommés aux Victoires de la musique dans les catégories révélations masculine et féminine, et auxquels nous consacrons une série de mini-portraits, illustrés de photos exclusives, mais aussi le duo Videoclub, dont la fraicheur du premier album aux relents nostalgiques 80’s agit comme un bonbon à la menthe ! Il s’est prêté à deux voix avec enthousiasme et malice à notre interview « premières fois »…

Nous espérons que ce panorama transgénérationnel de l’actualité musicale du moment, défiant l’espace et le temps, vous transportera vers des horizons lumineux et saura vous faire attendre des jours meilleurs qui ne tarderont pas à arriver !

Nous vous remercions de traverser ce temps avec nous en partageant un peu de cette culture, au travers des artistes, dont nous avons tant besoin et qui EST essentielle.

Bonne lecture à tous !

Eric & Gregg.

_

Eric et Gregg, co-fondateurs, de JE SUIS MUSIQUE, remercient infiniment tous les artistes et tous ceux qui travaillent avec eux et qui continuent, malgré ce contexte toujours difficile, de porter le flambeau de la musique. Merci à tous les collaborateurs de ce numéro et à vous, chers lecteurs et chères lectrices.


JE SUIS MUSIQUE

Découvrez tous les numéros en cliquant sur les liens :

Et retrouvez facilement tous nos articles, tous les artistes JSM en cliquant sur MENU JSM INTEGRAL de A à Z



© les auteurs, les photographes, les artistes et JE SUIS MUSIQUE. L’utilisation et / ou la duplication non autorisée de ce matériel sans l’autorisation expresse et écrite de l’auteur et / ou du propriétaire de ce site est strictement interdite. Des extraits et des liens peuvent être utilisés, à condition que le crédit complet et clair soit donné aux auteurs , photographes, artistes et JE SUIS MUSIQUE avec une direction appropriée et spécifique vers le contenu original.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s