L’interview

« Déshabillez-moi »

d’EMMA DAUMAS

Après 11 ans d’absence discographique, et pour le plus grand bonheur de ses fans restés fidèles depuis ses premiers pas à la Star Ac’, la pionnière Emma Daumas est de retour avec « L’art des naufrages », une jolie collection de dix chansons, intimistes et feutrées, en forme de journal de bord d’une femme sensible et épanouie, doublée d’une artiste indépendante et volontaire. Pour fêter ce retour très réussi, nous l’avons déshabillée en paroles et musiques, en espérant retrouver son univers si élégant et touchant de sincérité, sur la scène du Café de la Danse, à Paris, le 7 avril 2021…

– Si tu devais reprendre “Déshabillez moi”, ce serait plutôt à la manière suggestive de Juliette Gréco ou plus frontale de Mylène Farmer ?

J’avoue être plus touchée par la sensualité de Juliette Greco et par son univers « cabaret » de St Germain des Prés… Cette désuétude des sentiments suggérés me parle davantage.

 – Quelle est ta tenue de ville préférée ?

Un jean, une chemise, un pull en hiver, une robe légère en été…

– Comment étais-tu habillée pour ta première télé ?

Comme ma mère ! Un pantalon droit taille haute noir et un débardeur coloré en satin…

– Quel est le costume dans lequel tu te sens le plus à l’aise sur scène ?

Cela dépend du spectacle ! Sur scène, j’aime être en accord avec l’objet artistique que je défends. Cela peut-être habillé, théâtral, mode… mais jamais négligé.

– Choisis-tu celui de tes musiciens / choristes / danseurs ?

Je donne des codes couleurs, mais jamais de directives… Chacun doit se sentir bien dans ce qu’il porte pour jouer, c’est le plus important.

 – Quelle la pièce de ton vestiaire préférée ?

Ma collection de jeans de couleurs.

– Celle que tu regrettes d’avoir achetée ?

Je n’en n’ai pas : il y a des fringues que l’on aimait et que l’on n’aime plus, puis celles qui trainent là depuis des années, avant qu’on découvre qu’elles nous correspondent enfin !

– Celle que tu mets dans ta valise en premier et dont tu ne te sépares jamais, en tournée ou en voyage ?

Heu… mon pyjama ! (rires).

– Ta couleur de vêtements préférée ? Celle que tu détestes ?

Je n’aimais pas et puis tout à coup j’ai adoré la couleur moutarde ! En revanche je n’y arrive toujours pas avec le rose…

 – Es tu superstitieuse au point de ne jamais porter de vert sur scène ?

Je ne suis pas superstitieuse… mais je ne porte jamais de vert sur scène !

– Le 31 décembre, es-tu plutôt “La petite robe noire” (Juliette) ou “Mon truc en plumes” (Zizi Jeanmaire) ?

La petite robe noire pour le début de soirée, et je rajoute le boa en cours de nuit…

 – Pour un week-end en Normandie, plutôt “Pull Marine” (Isabelle Adjani) ou “Le pull-over blanc” (Graziela de Michele) ?

Plutôt « Pull Marine », le blanc ne me va pas très bien…

– De toutes les matières, “C’est la ouate” (Caroline Loeb) que tu préfères ?

Oui… simple, basique !

 – Sur scène, es-tu plutôt “La fille avec des baskets” (Michel Delpech) ou “Les talons hauts” (Robert Charlebois) ?

Jamais de baskets sur scène ! Soit talons hauts, soit pieds nus…

– Dans une boutique vintage, tu craquerais davantage pour le fourreau lamé 70’s de Dalida ou la mini-jupe vinyle 80’s de Lio?

S’il faut vraiment choisir je préfère encore le fourreau lamé !

– Dans ton imaginaire, une chanteuse populaire, se doit-elle d’avoir plutôt les cheveux longs ou courts ?

Peu importe la coiffure de Barbara ou celle de Dalida, ce qu’elles avaient en commun, c’était leur authenticité et leur singularité.

– À choisir, opterais-tu pour la coupe Mireille Mathieu ou celle Brigitte Fontaine ?

En tant qu’avignonnaise, ne suis-je pas obligée de répondre Mireille ?

– Ta marque ou ton styliste préféré ?

Je suis très peu la mode, mais j’aime la marque marseillaise Sessùn pour son côté casual chic.

– Si tu ne devais porter qu’un seul bijou, ce serait… ?

Une bague en or transmise par ma mère.

– Le parfum des parfums, c’est …?

La fleur d’oranger.

– T’arrive-t-il de sortir sans “Maquillage” (Corine) ? En quelles circonstances ?

Oh que oui, surtout pour emmener mes enfants à l’école et aller les chercher, toujours en speed entre deux mails et coups de téléphone !

– Selon toi, porter un tatouage, c’est afficher sa “Rock’n’Roll Attitude” (Johnny Hallyday) ou sa “Philosophie” (Amel Bent) ?

Un peu des deux…

 – La faute de goût impardonnable ?

La méchanceté.

– L’artiste masculin le plus stylé ?

Serge Gainsbourg ou David Bowie ? Mon coeur balance…

– L’artiste féminine la plus stylée ?

Björk

– Si tu devais choisir une reprise, ce serait plutôt “J’veux du cuir” (Alain Souchon) ou “Les dessous chics” (Jane Birkin)?

« Les dessous chics ».

Question subsidiaire :

– poserais-tu nue pour une affiche de concert ou une pochette d’album comme Polnareff ?

Si cela fait sens pour le projet, oui…

Propos recueillis par Eric Chemouny

Crédit photos : Frank Loriou (DR)

Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.

Laisser un commentaire