JANE BIRKIN

Les dessins chics.

Un album de Jane Birkin est toujours un événement, tant l’anglaise préférée des français est devenue une icône et disons-le, une légende vivante, certes sublimée par Serge Gainsbourg mais également par les autres grands réalisateurs de sa vie. Aujourd’hui, c’est avec son ami de longue date, Etienne Daho qu’elle signe son nouvel album original, « Oh ! Pardon, tu dormais », son plus intime sans doute. Dans une édition très limitée, Jane Birkin a mis élégamment et sobrement en images 12 des 13 chansons de ce nouvel opus. Pour JE SUIS MUSIQUE, les voici publiées pour la première fois…

Précédé par « Les Jeux interdits », « Ma sentinelle » et, depuis le 20 novembre, par le single qui donne son titre à l’album, « Oh! Pardon tu dormais », le nouvel album de Jane Birkin est l’un des plus attendus de cette fin d’année, et c’est aussi sans doute son plus personnel. Comme la grande majorité des sorties, celle-ci a déjà été repoussée, conséquence de la situation sanitaire actuelle. Elle est désormais prévue au 11 décembre.

Annoncé par Barclay, sa maison de disque comme « un grand disque intime, personnel et rare », né de la rencontre avec Etienne Daho et Jean-Louis Piérot, cet album reste étonnamment fidèle au « style Jane Birkin », toujours sensible et délicat, toujours sur le fil d’une voix totalement unique et toujours bouleversante. Comme si les mélodies et surtout les textes, ici tous écrits par elle, continuaient de dessiner les contours de cette icône de la culture française, sans jamais en abîmer la fraîcheur, malgré les questionnements de la vie et du temps qui passe.

12 ans après son dernier album de titres inédits, « Enfants d’Hiver » en 2008, et faisant suite à son magnifique et très applaudi « Gainsbourg Symphonique », Jane Birkin se dévoile comme jamais auparavant dans ces 13 nouvelles chansons, puisque ce sont ses mots, ses maux même, que l’ami Etienne et Jean Louis Piérot ont mis en musique. «Etienne m’a accouchée d’une ancienne douleur d’être , me sauvant de la mélancolie, de l’inertie . Nous nous sommes tout donné, tout pris et je reste stupéfaite et sonnée par ce travail a trois. Nous sommes les parents de cette chose … et cela m’émeut»

« Oh! Pardon tu dormais » qui explore le sujet du couple qui se déchire et de leur temps qui passe, catalyse non seulement les thèmes intimes de l’artiste, mais aussi tous ses talents, pour avoir été tour à tour un livre qu’elle a écrit, une pièce de théâtre qu’elle a jouée avec Thierry Fortineau, un film qu’elle a réalisé avec Christine Boisson et Jacques Perrin, et aujourd’hui cet album. Elle ajoute à cette palette artistique, un talent de dessinatrice, puisqu’elle a illustré pudiquement 12 des 13 chansons qui le composent sous forme de dessins chics, qu’elle nous offre ici et pour la première fois, avant de les livrer dans un coffret limité à 600 exemplaires et signé, disponible uniquement à partir du 19 février 2021.



Oh! Pardon tu dormais…



Ces murs épais



Cigarettes


Max



Ghosts



Les jeux interdits


A marée haute



Pas d’accord



Ta sentinelle



Telle est ma maladie envers toi



Je voulais être une telle perfection pour toi!



Catch Me If You Can

Gregory Guyot

Crédit oeuvres : dessins originaux de Jane Birkin (DR / Barclay/ Universal)

Aucune autre utilisation n’est permise. Ainsi, aucune publication ne pourra être faite sur des comptes tiers, ni sur d’autres sites web ou autres support de quelque nature, ni sur une nouvelle publication sur le même site. Aucune altération de l’image ni détournement de son contexte ne sont autorisés. Aucun transfert de cette autorisation à un tiers n’est possible, et la photo ne peut pas être utilisée à des fins professionnelles, commerciales ou promotionnelles, ni à des fins de propagande politique ou autre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s