Les 35èmes VICTOIRES de la MUSIQUE

des révélations en or !

Le 14 février à la Seine Musicale et en direct sur France 2 et France Inter, auront lieu les 35èmes Victoires de la Musique, présidées par Florent Pagny ! En attendant une soirée qui s’annonce riche en émotions et en surprises, nous vous dévoilons les nominations dans chacune des catégories et vous offrons l’album photos souvenir du concert du 13 février dernier au Casino de Paris, ayant réuni les 6 révélations en or de cette année si foisonnante en nouveaux talents !

Alors que tous les paris sont ouverts concernant les révélations de l’année, tant le niveau est élevé cette année, chaque artiste nominé ayant fait preuve en 2019 d’une singularité et d’une maturité artistique impressionnantes, la soirée sera plus que jamais placée sous le signe de la nouveauté : elle concerne notamment les catégories qui sont désormais au nombre de 8, avec la suppression des 5 catégories de « genre musical », les « musiques urbaines » concourant dans les mêmes catégories que les autres artistes.

Le palmarès dira si les artistes de cette catégorie bénéficieront ou pas de cette décision, qui aura au moins pour mérite, en plus de ne pas marginaliser les artistes estampillés « musiques urbaines », de dynamiser la soirée et la rendre moins longue. De ce fait, les catégories « Album » et « Chanson originale » passent respectivement de 3 et 4 nommés à 5 nommés chacune, et ce afin de valoriser le plus d’artistes possible, sachant que l’intégralité des artistes nommés interpréteront leur titre en live et en direct.

Alors que le(s) meilleur(es) gagne(nt) : ils sont tous Musique quoiqu’il en soit !

 Eric Chemouny

Crédit photo : France Televisions (DR)


LES NOMINATIONS 2020

Les nommés dans chaque catégorie sont :

Artiste masculin :

Philippe Katerine

Lomepal

Alain Souchon

Artiste féminine :

Angèle

Clara Luciani

Catherine Ringer

Album :

« Âmes fifties » – Alain Souchon

« Confessions » – Philippe Katerine

« Jeanine » – Lomepal

« Les étoiles vagabondes : expansion » – Nekfeu

« Panorama » – Vincent Delerm

Révélation Scène :

Hoshi – Production : Caramba

Aloïse Sauvage – Production : Initial Artist Services

Suzane – Production : W spectacle

Album révélation :

« Les failles »  – Pomme

« Maëlle »  – Maëlle

« Tempéraments »  – Malik Djoudi

Les catégories suivantes sont ouvertes au vote du public sur internet du 13 janvier au 14 février. Elles sont au nombre de 3, et non plus uniquement celle de la « chanson originale »

Chanson originale :

« Allez reste » – Boulevard des Airs feat. Vianney – Auteurs / Compositeurs : F.Dasque – J-N. Dasque – S.Duthu – J.Plante

« Ca va ça vient » – Vitaa & Slimane – Auteurs : Vitaa – Slimane / Compositeurs : Vitaa – Slimane – Renaud Rebillaud

« Nue » – Clara Luciani – Auteur : Clara Luciani  / Compositeurs : Ambroise Willaume – Rémi Lacroix

« Presque » – Alain Souchon – Auteurs : Alain Souchon – Edouard Baer  / Compositeurs : Ours – Pierre Souchon

« Stone avec toi » Philippe Katerine – Auteurs : Philippe Katerine – Arnaud Aymard / Compositeur : Philippe Katerine

Concert :

 « Both sides » – Jeanne Added – Production : Wart

 « Brol Tour » – Angèle – Production : Auguri Productions & Angèle VL

 « Le grand petit Concert » – M – Production : Labo M / L Productions

 Création audiovisuelle :

 « Au DD » – PNL – Réalisateur : QLF

 « Balance ton quoi » – Angèle – Réalisatrice : Charlotte Abramow

 « Live Les Vieilles Canailles » – Les Vieilles Canailles – Réalisateur : Serge Khalfon


LE CONCERT DES RÉVÉLATIONS

Lundi 13 janvier dernier, après l’annonce des nominations, avait eu lieu le rendez-vous des révélations avec le public pour un concert enregistré et destiné à être diffusé sur France Inter et France Télévisions : chacun des 6 artistes a pu interpréter 3 de ses titres minutieusement choisis.

Force est de constater que cette année encore, le niveau est monté d’un cran et cela est immédiatement palpable quand Hoshi qui ouvre la soirée, fait se lever immédiatement le public, communiant avec lui sur son nouveau single « Amour Censure ». La jeune chanteuses est visiblement très émue par l’accueil fait à cette chanson si personnelle. Libérée de ses secrets, fraîche et engagée, elle séduit toujours autant de sa voix rauque, joliment cassée et offre une belle entrée en matière à cette riche soirée.

La douce Pomme et ses « failles » lui succède, avec ses instruments, ses 2 musiciens, ses petites histoires toujours aussi drôles, son charme désuet et touchant, sa timidité intimidante et sa voix ensorcelante qui n’est pas sans rappeler, ici encore, le timbre de Marie Laforêt.

Se présente ensuite le seul homme de la soirée, mais qui est sans doute celui des 6 révélations qui a la voix la plus haut perchée : l’hypnotique Malik Djoudi, aérien et gracieux, à la gestuelle portée par un vent d’Electro, plonge le Casino de Paris dans un espace temps lunaire et très étrangement beau, à la croisée de son idole Etienne Daho et d’un autre aîné, Christophe. Il est bouleversant.

Vient le tour de l’idole Maëlle, jeune et jolie certes, mais surtout très talentueuse, impressionnante et impressionnée aussi. La gagnante de The Voice, qui a sorti un premier album signé Calogero en fin d’année dernière, est visiblement la favorite du public présent, et celle qui saura conquérir les plus jeunes avec des thèmes pourtant difficiles comme le harcèlement scolaire qu’elle interprète en piano-voix sur « L’effet de masse ». En la voyant chanter et danser avec fraicheur et spontaneité, on ne peut s’empêcher de penser à des aînées populaires, comme France Gall, chouchoutes elles aussi en leur temps du grand public.

C’est au tour de Suzane d’investir la scène du Casino de Paris. Peu connue encore, en tout cas du public celui qui sera devant son poste de télévision le 14 février prochain, elle a passé son année 2019 à sillonner les festivals de France mais aussi du monde, avec une proposition scénique puissante et engageante, créant un personnage à la fois débridé et terriblement sérieux, porté par un premier EP prometteur. Le mélange offre une prestation totalement fascinante.

On pourrait presque écrire la même chose au sujet de la dernière artiste de la soirée, Aloïse Sauvage : comme Suzane, c’est (déjà) une grande performeuse. Comme elle, c’est une bête de scène et de rage. Aloïse Sauvage touche immédiatement en plein cœur. Son grand sourire offert au monde, timide, heureuse d’être là, elle s’élève dans l’espace, se tord et se contorsionne sur le fil de son micro, laisse s’exprimer son cœur et ses sentiments, capturant de ses yeux grands ouverts chaque parcelle de ce moment. Comme Suzane, elle est sans doute la moins connue de cette sélection car comme elle, son album ne sortira qu’en 2020 après son EP « Jimy », mais il est totalement certain que cette année les ralliera toutes les deux au succès des 4 autres talents révélés.

Hoshi, Pomme, Maëlle, Aloïse, Suzane et Malik ont confirmé que la relève d’une certaine idée de la chanson française était en place, forte, engagée, talentueuse, inspirante et pleine de promesses. Si bien que Victoires ou pas, on attend la suite avec impatience et excitation, car ce sont 6 diamants bruts.

Gregory Guyot

Crédit photos: Gregory Guyot (DR / @I_am_Gregg / JSM)


Retrouvez JE SUIS MUSIQUE sur 
Instagram / Facebook  / Twitter / Deezer  / YouTube / Pinterest

_

« Je Suis Musique » est une marque déposée.
Pour nous contacter : Ericjesuismusique@orange.fr / Greggjesuismusique@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s