STEPHAN EICHER

« Homeless Songs »

(Polydor / Universal)

Sans aucun doute, après des années de grande discrétion plus ou moins volontaire, Stephan Eicher est plus que jamais de retour !

Moins d’un an après l’étonnant « Hüh! » un disque joyeux enregistré avec une fanfare de cuivres, il nous livre à présent « Homeless Songs », album renversant de beauté, dont il nous avait donné un avant-goût au dernier festival Fnac Live à Paris, et qui lui permet d’ailleurs de renouer avec le succès commercial depuis sa sortie.

Au programme de ce petit miracle musical, 14 chansons d’une grande pureté, et d’une douceur infinie, composent cet opus brillant par sa cohérence exemplaire, sa construction méticuleuse et surtout une interprétation impeccable, qui donne l’agréable sensation de retrouver intacte la voix rocailleuse de l’interprète de « Déjeuner en paix », « Combien de temps » ou « Pas d’ami comme toi ». Un peu comme on renoue avec une voix amie, bienveillante, chaleureuse et réconfortante…

Sur des textes en bernois écrits par Martin Suter, alternant avec d’autres en français signés par son acolyte de toujours, le romancier Philippe Djian, Eicher qui arbore désormais le visage d’un sage Mousquetaire revenu de tout, se glisse entre les notes avec une délicatesse, une grâce et une humanité qui transpercent chacune des jolies partitions intimistes de ces « Homeless Songs ».

Le titre d’ouverture si simple et touchant, « Si tu veux (que je chante) », ou le chef d’oeuvre « Prisonnière », émouvant portrait de femme captive, ne sont ici que des exemples de l’excellence de l’artiste. Entre autres bonnes nouvelles, on se rejouit aussi de retrouver à ses côtés Dan Reeder, une figure du Blues américain, le temps d’un duo « Né un ver » (adaptation de sa chanson « Born A Worm »), mais aussi ses amis Miossec et Axelle Red, en trio sur « La fête est finie »…

En l’occurence, elle ne fait que commencer pour l’ami Stephan, en tournée depuis le 4 octobre avec ses nouveaux habits de lumière !  

N.B : en concert à l’Opéra Comique à Paris, du 18 au 20 novembre 2019.

Eric Chemouny

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s