LES FRANCOS DE MONTREAL :

tous sur leur 31 !

Du 14 au 22 juin dernier à Montréal, avaient lieu les 31èmes Francos de Montréal ! Comme chaque année, le meilleur de la chanson francophone d’Angèle à Pierre Lapointe, Coeur de Pirate, Claudio Capéo, Bertrand Belin ou Ariane Moffatt, s’y était donné rendez-vous pour une grande fête des plus prestigieuses et populaires avec plus de 150 spectacles, dont de très nombreux proposés gratuitement, répartis sur 10 sites en centre ville. Pour vous, notre reportage exclusif sur les meilleurs moments de ces Francos 2019 !
JE SUIS MUSIQUE 20 : Les Francos de Montréal 2019

Comme de coutume, difficile de faire son choix dans la foison de spectacles proposés, tant dès 17 heures et jusque tard dans la nuit, le centre ville de Montréal n’est que musique… D’autant qu’il faut reconnaître que cette année, au regard d’éditions précédentes une plus large place a été faite aux artistes québécois, et que c’est ici l’occasion rêvée de découvrir les talents locaux de demain !

Le soir d’ouverture, le choix s’avère cornélien entre 4 spectacles proposés par des grandes figures de la chanson francophone au féminin : Coeur de Pirate se produit Salle Wilfrid Pelletier, entourée de ses invités Loud, Milk and Bone, Safia Nolin, et le Quatuor Esca. Diane Tell, en escale d’une grande tournée acoustique nord-américaine avant la sortie d’un nouvel album avec Fred Fortin, se pose dans l’intimiste Cinquième salle, pour y chanter ses tubes incontournables dans une version acoustique, après avoir proposé sa première partie au toujours intense Cyril Mokaiesh.

L’enfant du pays Ariane Moffatt propose, quant à elle, un grand show gratuit néo « Soul Disco Pop Electro Funky » sur l’immense scène Bell de la Place des Festivals. Rayonnante de bonheur et épanouie dans sa robe aux vagues multicolores, passant avec aisance des guitares aux claviers, elle déborde d’énergie sur ses tubes dansants, mais sait aussi se faire émouvante malgré l’immensité du site… Elle reçoit sur scène Les Louanges (alias Vincent Roberge, 23 ans), « la révélation » du moment, qui sera récompensé du Prix Félix Leclerc pour son album « La nuit est une panthère », alors que côté français, c’est Cléa Vincent qui remporte ce prix et sera invitée à chanter ici en 2020.

Mais difficile de manquer, ce soir-là, la visite de la grande Petula Clark. Surfant sur le succès de son album « Vu d’ici » enregistré au Québec, avec la fine fleur de la chanson locale, elle se produit au théâtre Maisonneuve, pour un concert époustouflant, balayant plus de 60 ans de carrière et de succès, de « Downtown », à « Chariot », « La chanson d’Evita », « Coeur blessé », « Que fais-tu là, Pétula », « C’est ma chanson », « La nuit n’en finit pas », ou « La Gadoue »… Souriante et pleine de pep’s et d’énergie à plus de 85 ans, la plus française des anglaises, a conçu ce spectacle spécialement pour les Francos, avant de se produire en anglais à Toronto et New-York. Au détour d’une plaisanterie, elle évoque Gainsbourg, Brel et Sophia Loren, quelques unes des légendes qu’elle aura croisées au cours de sa prodigieuse carrière internationale… Entourée de ses nouveaux acolytes de studio, Antoine Gratton (« Sourire »), Louis-Jean Cormier (« Le chemin de la gare », chanson écrite par JLC pour sa fille vivant à New York) et France d’Amour (« A corps perdu », offrant aux deux femmes l’occasion de parler chiffons, à cause d’une fermeture éclaire malencontreusement coincée avant d’entrer en scène), Petula offre par son professionnalisme, son sens du rythme, son élégance et sa gentillesse évidente, une vraie leçon de music-hall, tout autant qu’une leçon de vie à son public fidèle.

Le lendemain, malgré la pluie battante, Cyril Mokaeish se produit seul en scène, sur la scène extérieure Loto Québec. Le public répond présent pour l’entendre défendre ses magnifiques chansons, toujours poétiques et intenses, « Mon époque », « Novembre à Paris », « Chanson à la française » ou encore « La loi du marché » marquant sa collaboration avec Bernard Lavilliers… A noter que l’auteur-compositeur est présenté ici comme un des collaborateurs du très attendu nouvel album de la légende Diane Dufresne.

En soirée, en ce samedi soir, un hommage est rendu à la grande Pauline Julien, à la Maison Symphonique, avec le spectacle « La Renarde », déjà proposé en 2018, réunissant 14 artistes multi-générationnelles, pour saluer les 20 ans de la disparition de l’artiste, grande amie de notre Anne Sylvestre, et rappeler son engagement considérable pour la culture québécoise. Dans un autre style, le rappeur Fouki fait le plein, place des festivals, grâce au succès de son premier album « Zay » aux influences Reggae…

le 16 juin est un grand jour : c’est en star que la nouvelle idole des jeunes, Angèle, revient cette année au festival, affichant complet au MTélus (cf. notre interview et reportage dans ce numéro). De son côté la très populaire Safia Nolin offre un show gratuit à son image, drôle, mélancolique et décalée sur l’immense scène Bell, entourée de ses invités de marque, Patrick Watson, Kroy, et Pomme : les deux femmes chantent notamment ensemble « On brûlera », masquées d’une cagoule noire à faire rager les photographes… A noter que Pomme, qui commence à jouir d’une petite notoriété ici, se produira en co-vedette de Philippe B, le jeudi 20 avec un quatuor à cordes au théâtre Maisonneuve pour un mini concert de toute beauté…

Le lendemain est le jour de la présentation des talents Sacem 2019, en show case à 17h. Après Angèle et Clara Luciani en 2018, ce sont Malik Djoudi et Halo Maud qui se partagent la scène du Quartier des Brasseurs, réservée pour l’occasion  par la vénérable institution : on leur souhaite la même vertigineuse ascension que leurs ainées ! En attendant, le groupe Palatine déploie son Rock bilingue hypnotique sur la scène Loto Québec à 18h, suivi de Claudio Capéo : le chanteur à l’accordéon ne ménage pas son énergie dès 19h, pour présenter les chansons de son album « Tant que rien ne m’arrête » sur la grande scène Bell, devant un public sensible à son répertoire, à son naturel et à la sympathie qu’il dégage en Live. Côté québécois, le méconnu Marc Déry, ex-bassiste du groupe les Colocs  fête les 20 ans de son premier album, entouré de Marie-Pierre Arthur, Ariane Moffatt et Florent Vollant sur la scène Loto Québec…

Le 18, après une première édition réussie, la Traversée est de retour sur la Scène Bell, porté par l’Ecole nationale de la chanson, le concept offre à 8 jeunes artistes (4 français et 4 québécois) de construire un grand spectacle ensemble et de croiser leurs talents et leurs répertoires : cette année Oré, Foé, Samba de la Muerte, Lisa Portelli, Ingrid St-Pierre, Clay, Dany Placard et Caroline Savoie sont les heureux élus de cette aventure artistique unique ! Le même soir, Palatine ouvre le spectacle de Salomé Leclerc à l’Astral, Malik Djoudi joue son « Tempéraments » sur la scène Hydro Québec, mais les medias locaux n’ont d’yeux et d’oreilles que pour le grand retour du petit prince québécois de la Pop, le turbulent Stefie Shock, revenu assagi après 5 ans de silence. Pour notre part, on opte pour le spectacle hommage à Léo Ferré, « C’est extra », avec entre autres Sarah Maison, Philémon Cimon et Antoine Corriveau, revisitant avec force et modernité le répertoire du grand poète anarchiste, en prenant soin de mixer ses grands standards et des titres plus obscurs. Nach, alias Anna Chédid, assure deux soirs de suite, la première partie de ce spectacle, seule au piano. Elle présente tous les titres de son nouvel album « L’aventure » dans une version épurée très touchante, avec beaucoup de charme, de talent et de virtuosité dans l’interprétation.

A mi-temps d’un festival qui bat son plein, Flavien Berger porte les couleurs de la Pop Française à l’Astral en ce mercredi 19, tandis que Foé joue en plein air les chansons de son premier album. très remarqué pour l’intensité de son interprétation : tout de blanc vêtu, il s’offre une reprise du fameux « Coup de soleil » de Cocciante. De son côté Luc de La Rochelière, un fidèle des Francos, propose un spectacle « Amère América » fêtant les 30 ans de cet album culte.  Sur la grande scène, c’est le benjamin Emile Bilodeau, qui présente une version bonifiée de son premier opus à succès, « Rites de passage »… Dans un registre plus énervé, après la belle et talentueuse chanteuse Electro Laurence Nerbonne, Thérapie Taxi met le feu au MTélus au son de sa Pop énervée et désabusée dont semble aussi raffoler la jeunesse montréalaise…

Le lendemain, l’heure est à la nostalgie avec le grand retour des Négresses Vertes sur la Place des Festivals, remplie d’ex fans des 90’s : trente ans après leur premier opus, le groupe n’a rien perdu de sa jeunesse, de son sens de la fête et de son dynamisme. Tout Montréal danse et chante dans l’euphorie généralisée au son des indémodables et entrainantes « Zobi la Mouche », « Bodega » et surtout « Voilà l’été » de circonstance en ce 20 juillet. Dans un autre style, Pierre Lapointe donne le premier des deux concerts de clôture de sa tournée, « La science du coeur » en version symphonique cette fois, avec l’Orchestre Métropolitain dans la somptueuse Maison Symphonique de Montréal  : le spectacle est majestueux et la presse salue la prestation du chouchou des Francos (et de JSM !) , au sommet de son art, à l’unanimité dès le lendemain matin ! (cf. notre reportage dans ce numéro).

JE SUIS MUSIQUE 20 : Les Francos de Montréal 2019 Les Negresses Vertes

Le 21, en cette veille de week-end, la chanson française est encore magnifiquement représentée dans toute sa diversité : pour sa troisième visite au Québec, Vendredi sur Mer, alias Charline Mignot joue à l’Astral les chansons de son premier album très remarqué, devant une audience gay friendly, très friande de ses succès sucrés « Ecoute chérie », ou « Chewing Gum » estampillés Disco-Pop, Kitsch et pleins de second degré. La rayonnante chanteuse a beau se mélanger les pinceaux dans la setlist, elle danse, chante et parle avec beaucoup d’assurance et finit par emporter la sympathie générale ! Plus sérieux, Bertrand Belin est venu présenter son nouvel album, dans l’intimiste Cinquième Salle : le public est conquis par la poésie brute de son répertoire, sa gestuelle et son sens pénétrant de la scène…

JE SUIS MUSIQUE 20 : Les Francos de Montréal 2019 Bertrand Belin

Côté québécois, les populaires 2 Frères (Erik et Sony Caouette), forts de leurs deux albums à succès,  jouent sur la grande scène Bell pleine à craquer leurs chansons Folk-Pop aux mélodies accrocheuses… Roch Voisine venu chanter avec eux « La légende de Oochigeas » est leur invité surprise de marque.

JE SUIS MUSIQUE 20 : Les Francos de Montréal 2019 Roch Voisine

En soirée de clôture, enfin, le duo Pop les Pirouettes représente la France : installé à l’Astral, il joue les chansons aux couleurs Electro de son second album, imaginé à « Monopolis », la capitale fictive imaginée par Michel Berger dans Starmania. Un argument de poids pour séduire le public québécois… Catherine Durand fête 20 ans de chansons avec de nombreux duettistes, et le rappeur Koriass est le dernier à fouler la scène Bell devant des fans de musiques urbaines. Quant au crooner Mario Pelchat, après avoir rendu hommage à Gilbert Bécaud, c’est à Charles Aznavour qu’il dédie son nouveau spectacle, à la Maison symphonique, devant un public plus adulte, voire de seniors. Il en faut pour tous les goûts…

Au final, à défaut d’avoir pu voir tous les spectacles offerts, force est de constater que les Francos de Montréal, auront été encore une fois une fête populaire réussie, offrant l’occasion de se griser de musiques ! Entre valeurs sûres et découvertes, sans compter des créations spéciales comme peu de festivals en proposent chez nous, on ne connait de plus belle manifestation de l’amitié francophone…

La prochaine édition aura lieu du 11 au 20 juin 2020. Les locations sont ouvertes, et Lynda Lemay a déjà annoncé qu’elle y fera son grand retour ! Rendez-vous est pris à JSM !

Eric Chemouny

Crédit photos: Benoit Rousseau / Frederique Ménard-Aubin / Victor Lamiz Diaz (DR/ Spectra / Francos de Montreal) / photos Cyril Mokaiesh par Eric Chemouny (DR/JSM)

Retrouvez JE SUIS MUSIQUE sur Instagram / Facebook  / Twitter /Deezer  /YouTube.

JE SUIS MUSIQUE 20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s