CLARA LUCIANI

La femme fleur…

Avec son physique singulier digne des plus grands top-models et son charisme incontestable, Clara Luciani est l’incarnation idéale de la jeune femme des années 2020… Rien d’étonnant à ce que les plus grandes marques de la mode projettent en elle leur parfaite égérie : dernière en date, Chloé l’a érigée en femme-fleur du printemps 2019, pour représenter sa collection de parfums, et invitée à donner un mini-concert dans l’écrin majestueux des jardins du Palais Royal pour l’occasion…

C’est désormais dans l’air du temps : le milieu de la mode et le petit monde de la musique n’ont jamais fait si bon ménage. Pus que jamais, et comme au temps béni des Yéyés, où notamment dans l’objectif du photographe Jean-Marie Périer, Françoise Hardy et Sylvie Vartan portaient haut les couleurs des grandes marques de couture, et jouaient le rôle d’influenceuses avant-même que le mot ne soit inventé, nos chanteuses françaises les plus en vue sont désormais ultra sollicitées par les grandes signatures afin de les associer à leurs campagnes de communication. De Brigitte à Juliette Armanet, Corine ou Fishbach, pour peu qu’elles soient populaires, jolies, stylées et porteuses d’une image Pop-Rock et « hype », répondre à des invitations pour des défilés, des soirées promotionnelles et autres concerts privés, fait désormais partie intégrante de leur métier. Et on ne peut que se réjouir que cette tendance contribue à une revalorisation de nos artistes, alors que jusqu’ici, seules les actrices (en quelques rappeurs pour des marques de sportswear), parfois aussi quelques actrices-chanteuses comme Vanessa Paradis ou Charlotte Gainsbourg, jouissaient d’une telle considération dans les hauts-lieux de la mode…   

Si bien qu’après avoir illuminé de sa présence de nombreux défilés (parfois avec son camarade de label Eddy de Pretto), ou participé au lancement de la réédition de la fameuse Americana pour Adidas en offrant un mini concert dans la boutique showroom du Marais à Paris, la belle Clara Luciani était choisie par la classieuse marque Chloé pour incarner les fragrances fleuries de la marque. Il est vrai qu’avec sa silhouette longiligne, son allure naturellement classieuse, son style vintage inimitable, son sourire ravageur et son regard brun rieur et intense, la talentueuse chanteuse a tous les atouts pour plaire au plus grand nombre, et être une référence pour les jeunes femmes d’aujourd’hui, toujours en quête de modèles. Sans oublier qu’elle compte justement une magnifique composition intitulée « Les fleurs » à son répertoire… Un titre qui tombe à pic et figure bien entendu sur la réédition de son album en double vinyle couleur sorti ces derniers jours pour le bonheur de ses fans, toujours plus avides de collectors.

En cet après-midi du 25 mai dernier, c’est le magnifique jardin du Palais Royal avec ses arbres en fleurs, qui avait été retenu par Chloé pour cadre du mini-concert gratuit de 20 minutes offert en plein air par la belle Clara à son public parisien, appelé la veille à participer à l’événement sur les réseaux sociaux. En dépit d’averses passagères, dont elle était la première à s’amuser, ils étaient nombreux à venir l’applaudir, pour certains à peine débarqués du Festival des 3 Eléphants à Laval la veille, et ce juste avant qu’elle ne s’envole avec ses musiciens pour la Corée (pour chanter justement à Séoul à un défilé organisé par Chanel), après s’être produite au Canada, au Japon ou encore en Australie cette année, portant toujours plus haut les couleurs de la Pop francophone… Impeccable comme à son habitude dans son costume noir estampillé 70’s, désarmante de charme et de talent, la Belle (seule à la guitare) donnait en toute décontraction le meilleur d’elle-même au son de ses tubes, de « Le grenade »  à « Nue », comme un avant-goût champêtre à sa tournée des festivals d’été, et à ses deux prochains Olympia, des 10 et 11 septembre…  Disponible et détendue, elle se prêtait comme à son habitude au rituel des selfies et autres dédicaces à sa sortie de scène, avec cette proximité et cette gentillesse naturelle qui la caractérisent.

Rappelons que ses aficionados pourront aussi la retrouver le 19 juin sur grand écran, dans « Le choc du futur », premier film du musicien Marc Collin, qui fête ses 25 ans de carrière et 15 de « Nouvelle Vague », un long-métrage sur la place des femmes dans l’industrie musicale, avec aussi Corine et Alma Jodorowsky. Si on peut parier qu’il ne s’agira pas de la dernière apparition de « la Luciani » sur grand écran, on peut d’ores et déjà admirer sa photogénie parfaite dans le clip aux sonorités Electro-disco « Future Shock » qui en a été extrait en teaser.

A la fois ultra élégante pour séduire les plus grandes marques de mode, et hyper populaire comme en témoigne le lien d’amour grandissant qui l’unit à ses fans, Clara Luciani est assurément l’artiste du moment qui incarne le plus les valeurs de notre magazine… Bref, ce n’est pas par hasard si elle est un peu notre égérie à nous aussi. 

Eric Chemouny

Crédit photos : Delphine Champion (DR/JSM) / Eric Chemouny (DR/JSM)

Setlist mini concert du 25 mai 2019 : Monstre d’amour / Nue / Drôle d’époque / La dernière fois / Jean bleu / Comme toi / La grenade .

Retrouvez JE SUIS MUSIQUE sur Instagram / Facebook  / Twitter / Deezer  /YouTube.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s