NOLWENN LEROY

Folk en scène

C’est parti ! Quatre mois après la sortie de son album « Folk » revisitant entre autres les standards d’Yves Simon, Yves Duteil, Francis Cabrel ou Jean-Michel Caradec (déjà couronné par un album d’or), Nolwenn Leroy a entamé sa longue tournée, pour venir à la rencontre de ses nombreux fans, toujours aussi fidèles depuis ses débuts. Retour sur son passage au Trianon à Paris, les 26 et 27 mars dernier…

Pour cette nouvelle tournée, Nolwenn Leroy a choisi de nous mettre à l’aise en installant d’emblée un décor Hippie chic à l’ambiance feutrée, dans le prolongement de l’esprit Folk qu’elle avait insufflé dans cet album cher à son coeur. Elle nous en racontait d’ailleurs la genèse dans un précédent numéro de JE SUIS MUSIQUE. dont elle faisait la couverture (Je Suis Musique numéro 15 )

En effet, sur la scène, on peut trouver ça et là, un grand tapis, une platine de vinyles, un fauteuil en rotin dans lequel elle vient se poser de temps à autre et le mot FOLK en lettres suspendues. Une jolie idée ! On s’y sent un peu comme à la maison et il ne manque plus que le feu de cheminée pour se fondre totalement dans cet univers nostalgique, cher aux années 70, qu’elle revisite avec grâce et élégance, bien entourée de ses cinq musiciens.

Évanescente et romantique en robe fleurie à l’image des jolis clichés d’ Yves Bottalico qui marquaient son tournant Folk, Nolwenn Leroy fait la part belle à ce nouveau répertoire que l’on réécoute ici comme une madeleine de Proust, et dont on redécouvre toute l’intensité au fil des reprises inspirées de la chanteuse à la voix envoûtante.

Sur cette scène du Trianon, consciente du pouvoir évocateur de ces chansons ancrées dans le coeur des mélomanes, Nolwenn reprend la quasi totalité des titres de son album sur la setlist du concert. De « Jolie Louise  » le tube du canadien Daniel Lanois, producteur de l’un des plus grands albums Rock (« The Joshua Tree » de U2) à « La Rua Madureira » de Nino Ferrer, qu’avaient aussi repris Benjamin Biolay et Melvil Poupaud sur leurs Songbook, de l’irrésistible « Diabolo Menthe » d’Yves Simon à « Je ne peux plus dire je t’aime » de Jacques Higelin, dernièrement reprise par ses enfants Izia et Arthur H aux dernières Victoires de la Musique, elle nous offre, comme un vrai Jukebox, une collection de chansons intemporelles. Tout juste « Je ne suis pas ta parisienne », clin d’oeil désormais obligatoire à ses origines bretonnes, ou encore la reprise celtique de « Dirty Old Town » viennent-elles s’intercaler, sans dépareiller avec le reste d’un concert très acoustique.

Chanteuse à part entière, Nolwenn n’en est pas moins musicienne et démontre l’étendue de son talent à l’occasion de cette nouvelle tournée : elle se met au piano mais aussi au violon, l’instrument qui avait fait sa singularité à la Star Academy. Que de chemin parcouru depuis ! Un parcours remarquable, nourri sans aucun doute par cette intensité et cette relation amoureuse qui l’unissent depuis si longtemps à ce public fidèle, qui méritait bien cette si belle intimité…

Gregory Guyot.

Crédit photos : Delphine Champion (D.R./ IG: @Del1997 / JSM)

Setlist 2019: On est comme on est / Diabolo Menthe / Ma petite fille de rêve / Hollywood / La Rua Madureira / Marions les roses / Ophélia / Je ne peux plus dire je t’aime / Sacré géranium / Dirty old Town / Whiskey In The Jar / Je ne suis pas ta parisienne / Jolie Louise / Suzanne / So Far Away From L.A / Virages / Ahes / Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai / Juste pour me souvenir / Endormie.


Retrouvez JE SUIS MUSIQUE sur Instagram / Facebook  / Twitter /Deezer  /YouTube.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s