LES VICTOIRES 2019

La révolution en musique !

Chaque année, c’est l’événement musical le plus attendu de la chanson francophone : les 34ème Victoires de la Musique ont investi la Seine Musicale le 8 février dernier. Retour en images sur une soirée et un palmarès riches en surprises !

C’est certes toujours aussi long, mais ça n’a pas toujours été aussi bon : le cru 2019 restera sans aucun doute dans la mémoire et l’histoire des Victoires de la Musique. L’émission de presque 4 heures n’a certes pas échappé au traditionnel enchaînement fleuve de prestations, de remises, de discours, de blagues, de magnétos mais la fraîcheur de Daphné Burki lui a donné des ailes : et même si certaines répliques restent discutables (et ce, dès le début avec ses allusions à Gad Elmaleh) , il faut lui reconnaitre un sens évident du rythme et du spectacle, une réelle sympathie et même de très bonnes idées (on se souviendra de sa prestation sur « Pump Up the Jam », des mercis du petit Max et de sa fanfare de « mercis » et de Drag Queens et un vrai talent pour assumer un sketch aussi long que cette attente à la machine à cafés).

Mais surtout, sa présidente, Natacha Krantz-Gobbi, a ouvert les portes sur des horizons nouveaux, en créant par exemple (et enfin) une Victoire pour l’album de Rap (remporté par Damso), le genre numéro 1 en France, honteusement absent des Victoires et créant ainsi sa propre révolution. Car avec cette création, c’est tout un palmarès qui s’en est trouvé bouleversé cette année. En effet, face à des nominés historiques comme Etienne Daho, Vanessa Paradis, Miossec ou encore Alain Chamfort ou même des partants favoris comme Eddy de Pretto, Christine & The Queens ou même Aya Nakamura (dont on dira dans les couloirs de la Seine Musicale que « Djadja » EST la chanson de l’année), sont repartis bredouilles.

Les Victoires de la Musique 2019 ont ainsi opéré un tournant vers la nouveauté, vers des horizons modernes, déballant la palette créative d’une musique francophone actuelle et plutôt jubilatoire. Ainsi, mis à part l’album d’Alain Bashung qui a reçu la Victoire de l’album de l’année et Camélia Jordana qui faisait presque office de taulière avec sa Victoire d’album « Musiques du monde » ( !), les grands gagnants cette année sont BigFlo et Oli avec 2 Victoires (artistes masculins et album de musiques urbaines), Angèle avec 2 Victoires (album révélation et meilleur clip), Jeanne Added avec 2 Victoires (artiste féminine de l’année et album Rock avec « Radiate ») et Damso, Boulevard des airs, The Blaze, Clara Luciani, toute cette nouvelle génération qui chante tous azimuts et qui est déjà bien installée. Sans compter le grand frère Orelsan pour une Victoire du spectacle de l’année.

Alors oui, c ’était long et tellement bon, et pourtant les Victoires ont été à l’essentiel, balayant cette année les Victoires d’honneur et certaines catégories annexes, faisant l’impasse sur les invités internationaux prestigieux et défrayés à prix d’or, les présidents d’honneur, et autres passages décoratifs et accessoires finalement.

Mais les Victoires c’est aussi et avant tout un spectacle et on retiendra de cette soirée qui se joue aussi sur une Seine Musicale étincelante, des moments très forts et d’une rare intensité : le discours écologique de Shaka Ponk avant d’entamer leur titre « Killing Hallelujah » , le brûlot absolument bouleversant de BigFlo & Oli sur « Rentrez chez vous » sur le jeu de rôle dystopique des migrants français, laissant la salle entière sous le choc, la fête de famille d’un Orelsan démultiplié, la sobriété solaire de Tim Dup, la distorsion des ombres de Foé, la folie Pop Rock élégante de Clara Luciani, la sensualité royale de Vanessa Paradis, les envolées de Christine and the Queens, les larmes d’émotion d’Alain Chamfort face à sa fille Tess, les hommages à Jacques Higelin (rendu par sa fille Izia et son fils Arthur H.), à Charles Aznavour, à Alain Bashung par sa digne épouse Chloé Mons, la choré fluo d’Aya Nakamura, le blouson magique d’ Eddy de Pretto… Autant de moments teintés d’émotion et souvent de pure beauté qui peuvent enfin faire rivaliser les Victoires avec les grandes cérémonies de remises de prix américaines.

Gregory Guyot


Le palmarès 2019 :

ARTISTE MASCULIN : Victoire : BigfFlo et Oli / Etienne Daho / Eddy de Pretto

ARTISTE FÉMININE : Victoire : Jeanne Added / Christine and the Queens / Vanessa Paradis

RÉVÉLATION SCÈNE : Victoire : Clara Luciani  / Tim Dup  / Therapie Taxi

ALBUM RÉVÉLATION : Victoire : Brol, Angèle / Îl, Foé / Roni Alter, Roni Alter

ALBUM CHANSONS : Victoire : En amont, Alain Bashung / Chris, Christine and the Queens / Le Désordre des choses, Alain Chamfort

ALBUM ROCK : Victoire : Radiate, Jeanne Added / L’Oiseleur, Feu ! Chatterton / Les Rescapés, Miossec

ALBUM DE MUSIQUES URBAINES : Victoire : La Vie de rêve, BigFlo et Oli / Cure, Eddy de Pretto / Nakamura, Aya Nakamura

ALBUM RAP : Victoire : Lithopédion, Damso / Bendero, Moha La Squale / XX5, Georgio

ALBUM DE MUSIQUES DU MONDE : Victoire : Lost, Camélia Jordana / Fenfo, Fatoumata Diawara / MoJodi, Delgres

ALBUM DE MUSIQUES ÉLECTRONIQUES : Victoire : Dancehall, The Blaze / Her, Her / Super 8, Synapson

CHANSON ORIGINALE : Victoire : Je me dis que toi aussi, Boulevard des airs / Midi sur novembre, Louane feat. Julien Doré / Djadja, Aya Nakamura / Rêves bizarres, OrelSan feat. Damso

CONCERT : Victoire : OrelSan  / Eddy de Pretto  / Shaka Ponk

CRÉATION AUDIOVISUELLE : Victoire : Tout oublier, Angèle / Alright, Jain / Rêves bizarres, OrelSan feat. Damso

crédit photos : France Televisions (DR)

la chanson de l’année pour Boulevard des Airs : « je me dis que toi aussi »
la sensation Angèle invite son frère, Roméo Elvis
le sacre de Jeanne Added
« Rentrez chez vous » : la chanson coup de poing de BigFlo & Oli
Clara Luciani, la grenade de la soirée
La mélancolie heureuse de Tim Dup
la marcheuse de Chris
les ombres poétiques et distendues de Foé
le duo de l’émotion : Alain Chamfort et sa fille Tess chantent les microsillons
Kiev, l’autre monde de Vanessa Paradis

Retrouvez JE SUIS MUSIQUE sur Instagram / Facebook  / Twitter /Deezer  /YouTube.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s