SYLVIE VARTAN

Tourne, tourne, tourne…

Pour l’icône des 60’s, l’année 2018 s’est achevée sous les projecteurs avec la sortie d’un album hommage à Johnny, « Avec toi », joliment accueilli par le public et la critique, et une tournée qui s’est clôturée au Cirque Royal de Bruxelles le 12 décembre. Quelques jours auparavant, Sylvie Vartan recevait l’équipe de Je Suis Musique à Lyon, où elle était accueillie en star par des fans survoltés… Notre reportage exclusif !

JSM 15 JE SUIS MUSIQUE Sylvie Vartan par Gregory Guyot

En ce samedi 24 novembre, dans la spacieuse et confortable salle de la Cité Internationale à Lyon, c’est une Sylvie rayonnante et visiblement heureuse de retrouver son public lyonnais qui apparait sur scène, entourée par ses musiciens et choristes habituels, à l’exception de la charismatique Sophie Thiam excusée, le tout sous la direction artistique de Philippe Russo. Etincelante dans sa veste lamée or, digne d’un Presley au féminin, déjà inaugurée lors de ses concerts « sold out » au Grand Rex, elle ouvre le show par un premier clin d’oeil à Johnny, « Le bon temps du Rock’n’Roll », après une jolie séquence video sur grand écran, venant rappeler leur incroyable photogénie et surtout la place historique que le couple a occupé dans la musique française de cette époque, mais aussi dans une société en plein bouleversement, augurant de la révolution de mai 68. Au fil du diaporama, se glissent quelques photos de David, Laura, Nathalie Baye et le clan Hallyday-Vartan… Message reçu par le public.

JSM 15 JE SUIS MUSIQUE Sylvie Vartan par Gregory Guyot

Si le spectacle parisien s’articulait en deux parties à l’Olympia, puis au Grand Rex, le concert destiné aux fans de Province et de l’Etranger se veut plus ramassé et gagne au final en dynamisme et en force : tout d’abord, place aux tubes des années 60 (souvent des adaptations, à de rares exceptions comme « La plus belle pour aller danser », signé Charles Aznavour, auquel la chanteuse ne manque pas de rendre hommage, ou « Tous mes copains » concocté par Jean-Jacques Debout, qui deviendra un de ses compositeurs attitrés, notamment en lui façonnant des comédies musicales pour ses shows avec les Carpentier dans les 70’s). Le public multi-générationnel et toujours aussi dissipé n’attend pas son feu vert pour danser dans les allées, et venir au plus près de la scène voir l’idole, au rythme de « Chance » ou « Irrésistiblement ». Seule « Danse-là, chante-là », détonne un peu dans ce tir groupé de gros tubes des 60’s… « Comme un garçon », est l’occasion pour la star de rappeler (non sans humour et auto-dérision) qu’elle a chanté et enregistré dans toutes les langues, en anglais bien sûr, mais aussi en hollandais, espagnol allemand, portugais, japonais (elle est adulée au pays du Soleil Levant), et enfin en italien, une langue devenue chère à son coeur, depuis qu’elle a épousée Tony Scotti, producteur du spectacle qui veille sur tout en coulisses, avec bienveillance et professionnalisme, tandis que défilent en fond d’écran des montages, colorés et naïfs, de ses plus jolis clichés, rassemblés par décennie.

JSM 15 JE SUIS MUSIQUE Sylvie Vartan par Gregory Guyot

Après, un splendide et très fluide montage vidéo de ses plus grands shows à l’américaine, rappelant la grande show-woman qu’elle a été dans les années 80-2000, montrant la voie à des Mylène Farmer and co, la blonde apparait plus sobrement en smoking noir, un grand classique de se garde-robe. L’adaptation « Danse ta vie » (« What a Feeling », issue du film « Flashdance »), annonce la couleur de l’heure qui va suivre, pour l’essentiel une succession de tubes rythmiques, issus de trois glorieuses décennies,  les 70’s, 80’s, et 90’s. Les standards « Bye Bye Leroy Brown », « L’amour, c’est comme une cigarette », ou « Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes ? » font des étincelles et allument des torrents de nostalgie dans la salle, avant qu’une séquence plus mélancolique donne à Sylvie l’occasion d’évoquer ses racines bulgares, avec le triplé gagnant « Orient Express », « La Maritza », et l’inusable « Nicolas », toujours réclamé par les fans purs et durs. 

JSM 15 JE SUIS MUSIQUE Sylvie Vartan par Gregory Guyot

Le concert pourrait s’arrêter là, mais ce serait méconnaitre l’énergie inépuisable de la star… Alors que les medias n’en finissent plus de commenter et spéculer sur la fameuse affaire de l’héritage Hallyday, c’est en paroles et musique qu’elle a choisi de célébrer celui dont elle a partagé la vie pendant plus de 15 ans, à la ville comme à la scène, comme en attestent encore plus de 35 duos chantés ensemble : c’est avec sobriété et une émotion non feinte, qu’elle reprend une collection de tubes de « son Johnny », l’homme et l’artiste qu’elle a connu, jeune, solaire et amoureux. De « Tes tendres années », à « Que je t’aime » (que Johnny lui destinait), ou « Gabrielle » en passant par le symbolique «Sang pour sang », l’heure est au recueillement et à la communion avec le public. Si le duo virtuel « J’ai un problème », a été supprimé pour des raisons techniques bien compréhensibles (Johnny y apparaissait sous forme d’un hologramme au Grand Rex), l’historique medley du couple à l’Olympia 2009, dont nous avons déjà offert le portfolio souvenir, clôture un hommage tout en émotion, en pudeur et en élégance. A son image…

Eric Chemouny 

_

Set List : Le bon temps du Rock’n’Roll / C’est bon de vous voir / Mister John B / Chance / En écoutant la pluie / Tous mes copains / Danse-là Chante-là / La plus belle pour aller danser / Comme un garçon (Francais/italien) / Irrésistiblement / Danse ta vie / Bye Bye Leroy Brown / Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes ? / Je n’aime encore que toi / L’amour c’est comme une cigarette / Intro sur Orient Express / La Maritza / Nicolas

Hommage à Johnny Hallyday : Film intro sur L’idole des jeunes / La plus belle pour aller danser (version 1996) /Tes tendres années  /Retiens la nuit / Elle est terrible / Gabrielle / Noir c’est noir / Je veux te graver dans ma vie / Sang pour sang / Que je t’aime / L’hymne à l’amour / non je ne regrette rien (vidéo)

JSM 15 JE SUIS MUSIQUE Sylvie Vartan par Gregory Guyot

_

Crédit photos : Gregory Guyot (DR/ @I_am_Gregg / JSM) prises à Lyon le 24 novembre 2018.

Retrouvez JE SUIS MUSIQUE sur Instagram / Facebook  / Twitter / Deezer  /YouTube.

JSM 15 Je Suis Musique Nolwenn Leroy

8 réponses sur «  »

  1. Ping: JSM #15
    1. Bonjour,
      s’agissant d’un site au contenu déroulant et non de pdf, le plus simple est de faire des captures d’écran des contenus que vous souhaitez imprimer,
      cela dit, vous pouvez revenir sur le site consulter l’article sans limitation de temps, les articles étant archivés dans les anciens numéros, et non supprimés,
      merci de votre fidélité.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s