PRIX SACEM 2018 :

ANGELE ,

révélation de l’année!

Le 10 décembre prochain, aura lieu la cérémonie de remise des Grands Prix Sacem 2018, présentée par Vincent Dedienne à la Salle Pleyel à Paris : une soirée prestigieuse, qui marquera, entre autres prix (Renaud, Indochine, Imany, Ed Sheeran…) la première récompense officielle de la talentueuse Angèle, révélation incontestée de l’année !

ANGELE par Charlotte Abramow JSM 14 Je Suis Musique Resize (2)

Comme chaque année, la Sacem honorera le 10 décembre prochain le travail d’auteur, de compositeur, d’interprète, et d’édition de ses membres en décernant ses fameux Grands Prix annuels, lors d’une soirée exceptionnelle à la salle Pleyel à Paris : une cérémonie réservée aux professionnels de la musique et très sélect, complémentaire des autres remises de prix plus populaires (les Victoires de la Musique, les NRJ Awards), mais que le grand public pourra néanmoins suivre en direct sur le portail de la SACEM.

Décernés tous les ans, à l’issue d’un vote du Conseil d’administration, les Grands Prix Sacem qui connaissent une médiatisation grandissante depuis quelques années, visent à distinguer – au-delà d’un succès commercial ou médiatique – un parcours prometteur, la carrière de celles et ceux dont les mots, les notes, les œuvres ont marqué la création dans tous les domaines représentés par la Sacem. C’est ainsi que des artistes aussi diversifiés et représentatifs de la vitalité du répertoire francophone comme Calogero (cf notre reportage en 2017), mais aussi Camille, Jain, Salvatore Adamo, Vianney, Véronique Sanson, Aldebert, Catherine Ringer, mais aussi tant d’autres acteurs de l’ombre, ont été récompensés jusqu’ici.

ANGELE par Charlotte Abramow JSM 14 Je Suis Musique Resize (3)

Et cette année, hormis la célébration du talent et le couronnement de la carrière de monuments comme Nicola Sirkis, Renaud ou Mc Solaar, on peut d’ores et déjà parier que c’est la benjamine Angèle (Van Laeken, de son vrai nom), récompensée par le Prix Francis Lemarque de la révélation, qui concentrera sur sa jolie personne, toute la lumière et toutes les attentions des gens du métier.

Encore inconnue il y a quelques mois, la petite belge qui monte aura incontestablement réussi un parcours sans faute : pour preuve son album « Brol » (bordel en argot Belge, en référence à la ville de Linkebeek, où elle est née) est déjà double disque d’or (en France et en Belgique), et ses concerts (le Trianon le 23 novembre 2018, l’Olympia les 12 et 13 mars 2019, et toutes les dates de sa tournée), sont déjà « sold out ». Un véritable phénomène qui fait plaisir à voir, en ces temps de sinistrose de l’industrie musicale, mais qui n’est pas le fruit du hasard… Car la fille du chanteur Marka et de l’humoriste comédienne Laurence Bibot, aura fait preuve jusqu’ici d’une belle maturité artistique, à seulement 25 ans, et de choix de carrière très judicieux.

ANGELE par Charlotte Abramow JSM 14 Je Suis Musique Resize (5)

A commencer par l’excellence de son album, depuis sa pochette efficace, drôle, et si cohérente avec son image, jusqu’à sa production soignée et sa construction impeccable. Musicalement, Angèle abat intelligemment les frontières entre le Rap, la variété, la Pop, l’Electro et toutes les influences qui segmentent habituellement les publics et le marché musical. Côté textes, elle manie aussi sans distinction la poésie et l’humour, s’attaquant frontalement et avec inventivité à des thèmes aussi variés que la recherche éperdue du bonheur (« Tout oublier »), la dictature des réseaux sociaux (« Victime des réseaux »), le sexisme ambiant notamment dans le milieu du Rap (« Balance ton quoi »), ou le poids de la célébrité naissante (« Flou »)…   Au résultat, l’artiste réussit l’exploit rare de séduire un large public tout en étant la coqueluche des médias, des plus populaires aux plus pointus. Pour preuve, avant même la sortie de cet irrésistible « Brol », elle s’offrait la couv très convoitée des Inrockuptibles avec son frère Roméo Elvis. Quelques semaines plus tard, Laurent Delahousse la recevait en star au JT du dimanche soir pour la sortie de son premier opus, un honneur rarissime.

ANGELE par Charlotte Abramow JSM 14 Je Suis Musique Resize (1)

Bosseuse et déterminée, Angèle aura certes bien préparé le terrain, en publiant plusieurs extraits de son album tous plébiscités (« La loi de Murphy », « Je veux tes yeux », « La thune », « Tout oublier »), illustrés par des clips toujours très soignés et originaux, mais elle sera aussi allée chercher son public aux autre coins de France et de Navarre, éclusant tous les festivals de cet été, des Francofolies de Montréal, à Fnac Live, en passant Biarritz en Eté : autant de manifestations auxquelles JSM a pu mesurer son aisance sur scène, et sa popularité grandissante.

Enfin, emblématique des filles de son époque, elle joue avec un sacré savoir-faire des réseaux sociaux comme personne : très active sur Instagram, elle totalise plus de 600.000 abonnés, addictifs à ses posts pleins d’humour, de spontanéité et de fraicheur, des publications où elle se livre sans filtre, n’hésitant pas à dévoiler des photos d’elle enfant, ou d’autres sur lesquelles elle n’est pas forcément à son avantage… Et cette autodérision, cette proximité immédiate avec une artiste, les fans en raffolent, au point d’avoir fait d’Angèle leur reine et leur modèle absolu, au-delà des clivages ethniques ou sociaux ! D’autant que côté style vestimentaire, là encore, rien à redire : Angèle est à l’image de sa génération, cassant les codes, ne cherchant pas jouer les séductrices à tout prix, et piochant davantage ses vêtements dans les surplus vintage, que dans les collections de créateurs qui ne manquent pourtant pas de faire les yeux doux à la « it girl » du moment.

ANGELE par Charlotte Abramow JSM 14 Je Suis Musique Resize (4)

Si bien qu’au final, à force de brouiller les pistes, tout en se construisant une identité forte et originale, c’est de sa ville Bruxelles, que par ses choix de métissages et son humour à multiples degrés, Angèle est le parfait reflet. Rien d’étonnant donc à ce que le Thalys l’ait choisie pour assurer la promotion de cette capitale aux multiples facettes dans un spot publicitaire d’une grande intelligence.

Bref, après ce Grand Prix Sacem hautement mérité, il n’est pas interdit de voir Angèle continuer sa moisson de récompenses en 2019, et entrer durablement dans la cour des grands de son « plat pays », aux côtés de Brel, Maurane ou Stromae …

Eric CHEMOUNY

_

crédit photos : Charlotte Abramow (D.R.)

En avant première, voici le palmarès des prix SACEM qui seront remis le lundi 10 décembre…

SACEM : Le palmarès 2018 :

ANGELE : Prix Francis Lemarque de la révélation

ORELSAN « Basique » : Prix Rolf Marbot, de la chanson de l’année

PIERRE-DOMINIQUE BURGAUD : grand prix de la chanson française (créateur)

LARTISTE « Chocolat » : Grand Prix de la SDRM

JEROME COMMANDEUR : Grand Prix de l’humour

ETIENNE DE CRECY : Grand Prix des musiques électroniques

MICHEL DUVAL Because éditions :  Grand Prix de l’édition musicale

MICHEL GONDRY : Grand Prix de l’auteur réalisateur de l’audiovisuel

IMANY : Grand Prix du répertoire Sacem à l’export

MC SOLAAR : Grand Prix des musiques urbaines

PASCAL PARISOT : Grand Prix du répertoire jeune public

RENAUD : Prix spécial de la SACEM

COLIN ROCHE : Grand Prix de la musique pour l’image

PHILIPPE ROMBI : Grand Prix de la musique pour l’image

CALYPSO ROSE : Grand Prix des musiques du monde

PHILIPPE SCHOELLER : Grand Prix de la musique symphonique

ED SHEERAN « Shape of You » : Prix de l’oeuvre internationale de l’année

NICOLA SIRKIS – INDOCHINE : Grand Prix de la chanson française (créateur interprète).

_

Poursuivez la lecture de ce numéro…
JE SUIS MUSIQUE #14 : Retrouvez tous les articles de ce numéro, en cliquant sur les artistes de votre choix… Bonne(s) lecture(s).
JOHNNY & SYLVIE : les tendres années /VANESSA PARADIS  de A à Z / KATE BARRY : îcones dans l’âme / ZAZIE, ALAIN SOUCHON et les Coccinelles / CLAUDIO CAPEO : son questionnaire 100% Musique / ANGELE, la révélation du Prix Sacem / CLARA LUCIANI à la Gaîté Lyrique / JEAN PAUL GAULTIER fait son show / JULIA : son questionnaire de Proust / MICHAEL JACKSON, Roi de France / DISCORAMA #14
La passion pour la musique se partage. Je Suis Musique aussi. N’hésitez pas à partager nos articles et nos liens si vous avez aimé, si vous voulez faire découvrir un artiste, ou à nous laisser un commentaire, à liker, à vous abonner, à en parler autour de vous.

JSM 14 Header (5)

> JE SUIS MUSIQUE sur Instagram / Facebook  / Twitter / Deezer  / YouTube.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s