JOHNNY,

Le Salut des Copains…


Sur les réseaux sociaux, comme dans tous les medias, la disparition d’un artiste aura rarement soulevé une telle vague d’émotion… Depuis l’annonce de la terrible nouvelle, dans la nuit du 5 au 6 décembre, en plus de ses proches, tous ses amis chanteurs de A à Z, ont tenu à dire, chacun à leur façon, « salut ! » ou plutôt, « adieu ! » à celui qui incarnait l’éternel copain, Johnny.

 

JEAN-LOUIS AUBERT

« Avec toi, ce sont nos jours qui s’envolent. Retiens la nuit… ».

HUGUES AUFRAY

« Le pénitencier (que Hugues a adaptée) est une chansons qui lui a ouvert les portes de sa carrière.  Il avait endossé le personnage du rebelle, avec cette chanson, et il lui a porté chance toute sa vie ».

CHARLES AZNAVOUR

« Après quelques décennies, je suis à nouveau frappé par une étrange coincidence, la disparition de quatre personnages hors du commun, qui dans l’espace d’une nuit nous quittaient. Edith Piaf et Jean Cocteau. Et aujourd’hui, Johnny Hallyday et Jean d’Ormesson, deux de ma famille et deux de mes maîtres à penser, qui resteront à jamais gravés dans mon coeur et dans mon esprit ».

BRIGITTE BARDOT

« Je suis sous le choc ! Johnny, c’est un monument ! C’est la France ! C’est toute une époque qui disparait à jamais avec lui, en emportant nos plus beaux souvenirs ».

FRANCIS CABREL

« Je dirais que ma vie entière a été en fond sonore Johnny Hallyday. C’est quelque chose d’immense qui s’est envolé au-dessus de nous. C’était quelqu’un d’extrêmement puissant. Sa seule présence imposait quelque chose ».

CHRISTOPHE

« Je suis très affecté par la disparition de Jo, de l’ange de la scène. C’est vrai, ce n’est pas facile à digérer. Je garderai des délciieux moments passés avec lui. J’ai toujours aimé l’homme. Non pas pour ce qu’il nous a apporté de l’Amérique, comme j’ai pu lire en haut lieu, mais pour ce Johnny hyper-généreux, qui vivait à 400 à l’heure, qui a donné tant de magie, d’amour, et de plaisir à beaucoup de Français. Paix et lumière ».

JULIEN CLERC

« Johnny, ce matin je suis triste. Chacune de nos rencontres était un moment de force et de gentillesse pures. Jamais ne n’oublierai la puissance et la générosité de ta voix, nos duos m’ont marqué pour la vie (,,,). Tu vas me manquer. Je pense à tes proches, Laeticia, ta femme, et à tes enfants, petits et grands ».

CELINE DION

« Il était un géant du show-business, une véritable légende… J’ai une pensée pour sa famille, ses proches et ses millions de fans qui l’adorent. Il nous manquera beaucoup mais ne sera jamais oublié ».

JACQUES DUTRONC

« Il sera toujours présent, beaucoup plus qu’un tas d’autres chanteurs (…). J’ai connu Johnny lorsqu’il n’était pas encore célèbre, ça fait longtemps. Je lui écrivais et je lui disais très souvent : mon pote tu as été, tu es et tu seras toujours le meilleur. C’est ce que je pense, encore plus maintenant que j’entends les pleureuses habituelles de chaque décès ».

DAVID HALLYDAY

« Aujourd’hui, nous avons perdu notre père. Notre douleur est immense ».

FRANÇOISE HARDY

« Ce ne fut pas une surprise, mais ça reste un choc. Je suis très triste. La dernière fois que je l’ai vu, c’était en juin, à Bercy, pour le concert des Vieilles Canailles. Quand je suis entrée dans la loge, j’étais vraiment embarrassée. Jacques m’avait avertie qu’il était très malade. Que pouvais-je lui dire ? ».

PATRICIA KAAS

« Je lui dédie toutes mes fleurs, tout mon coeur. Il m’a donné l’envie de me défoncer sur scène. S’il y a une personne qui a touché l’ensemble des coeurs, en tout cas de la France et de tous ceux qui peuvent le connaitre en dehors, c’est bien lui. Moi, j’ai toujours aimé la scène, et pour moi il a été l’exemple de ça surtout ».

NOLWENN LEROY

« Johnny, malgré les apparences, j’avais l’impression que c’était quelqu’un qui était très timide au fond de lui. Et moi, je suis un peu pareille, donc c’est vrai que je n’osais pas trop être trop proche de lui. Johnny, au-delà des modes, c’est un artiste qui rassemble tout le monde. C’est un vrai chanteur populaire. Au-delà de tous les snobismes musicaux, c’était avant tout une voix d’exception. C’était dejà une légende de son vivant, et ce n’est pas rien ».

MIREILLE MATHIEU

« La France perd son icône du Rock. Johnny et moi avions eu le même mamanger, Johnny Stark, qui nous a decouverts et a guidé nos carrières respectives dès nos débuts. Je salue son grand professionalisme, sa voix, son charisme. Je suis comme des millions de Français, et mes pensées vont à toute sa famille ».

EDDY MITCHELL

« J’ai perdu plus qu’un ami. J’ai perdu mon frère ».

PASCAL OBISPO

« Infinie tristesse infinie… nous venons de perdre un ami, un frère, un père et un très grand artiste ».

MICHEL POLNAREFF

« Il a toujours été un héros. C’est quelqu’un qui nous a beaucoup inspirés, qui avait une force de caractère hors-normes. Il était un grand exemple pour nous tous ».

LINE RENAUD

« Aucune star ne suscitera après lui le même engouement. Johnny ne s’éteindra jamais. Il n’y aura jamais de phénomène Johnny en France. Il ne pourra pas comme ça. Cest amitié est toujours restée. Il m’a appelée marraine. C’était comme un fils pour moi… »

RENAUD

« La France a perdu une légende, et moi un ami. Je ne fais que pleurer devant ma télé. Il ne nous quittera jamais. Il était LA star de la chanson, du rock, et du cinéma. Immense tristesse (,,,) Si j’avais su que je l’aimais autant, je l’aurais aimé davantage ».

VERONIQUE SANSON

« Je suis profondément atteinte et émue par la mort de Johnny que je croyais indestructible. C’est une partie de tous les Français qui s’en va avec lui. Il représentait la force et une douceur méconnue de beaucoup. Il nous laissera le souvenir d’une incommensurable puissance »

MICHEL SARDOU

« Gardons-le dans notre coeur, cpmme nous chérissons notre jeunesse. Johnny a été courageux jusqu’au bout. Malheureusement, il y a des combats qu’aucun homme, aussi fort soit-il, ne peut gagner. Souvenons-nous des grands moments qu’il nous a offerts ».

HELENE SEGARA

« Johnny va être quelqu’un d’éternel. Chanter avec Johnny, c’est se sentir toute petite. J’ai senti une puissance. C’est pour ça qu’il était le patron. Il était né pour ça ».

SHEILA

« Johnny avait un rendez-vous avec Claude François, Dalida et tous les copains disparus. Comme vous tous, ce matin, j’ai perdu mon ami, et je suis si triste ».

SYLVIE VARTAN

« mon coeur est brisé. J’ai perdu mon amour de jeunesse et rien ne pourra jamais le remplacer ».

ZAZIE

« Jean-Philippe Smet s’est éteint, Johnny n’est pas mort. Ses chansons sont immortelles, alors chantons-le ».

_

crédit photo : album cover (D.R./Universal Music)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s