JOHNNY & SYLVIE :

l’hymne à l’amour…


Johnny et Sylvie, Sylvie et Johnny, ces deux prénoms résonnent encore comme indissociables pour tous les ex-fans des 60’s, tant ils ont incarné le couple le plus glamour et iconique de la décennie… Alors que la star s’est déclarée « le coeur brisé », à l’annonce de la disparition de son amour de jeunesse et père de son fils David, JSM vous offre l’album-souvenir inédit de leur dernière rencontre musicale. C’était sur la scène de l’Olympia, le samedi 19 septembre 2009 …

Ce soir-là, Sylvie se produit dans la salle de ses débuts, à guichets fermés, pour un tour de chant intimiste, dans la couleur de son dernier album « Toutes peines confondues ». Nous sommes en fin d’après-midi : en matinée, comme on dit dans le jargon du show-business. Plus interprète que jamais, en plus de ses succès les plus intimistes, elle y reprend Léo Ferré, Barbara, Serge Lama… La rumeur court que Johnny pourrait venir la saluer mais personne n’y croit vraiment. Car si le couple a gardé des relations de tendresse et d’amitié, depuis leur divorce au terme de plus de 15 ans d’une relation passionnée et mouvementée, après leur mariage le 12 avril 1965 à Loconville dans l’Oise, on sait l’icône du Rock insaisissable, tant il sillonne les routes de France lorsqu’il n’est pas à Los Angeles, à Saint-Barthélemy, en studio ou en tournage de films.

Pourtant, les fans dans la salle rêvent de revivre un moment aussi intense que lorsque, descendant d’une décapotable et drapée d’une robe en panne de velours rouge, Sylvie vint poser sa tête sur l’épaule de Johnny pour lui chanter « Tes tendres années » a capella. C’était le 15 juin 1993, à l’occasion des 50 ans de l’Idole au Parc des Princes. Leur fils David était aussi de la fête. Les larmes aux yeux, les deux stars s’offraient ensuite un rock taillé à leurs mesures de légendes de la chanson française : « le feu ».

Au total, deux titres qui venaient s’allonger à une trop courte liste de duos gravés sur microsillons dans la carrière du couple, qui s’est toujours attaché à ne pas mener une carrière à deux têtes : « Un cocktail pour deux » (1961), « Je crois qu’il me rend fou » (live à l’Olympia, 1967), « Les hommes qui n’ont plus rien à perdre » (1969), « J’ai un problème» (1973), « Te tuer d’amour » (1973), « Bye bye Baby » (1973), « Toi et moi » (1974), sans compter les nombreuses rencontres sur des shows TV, de « Croque la pomme » (1969), avec Johnny et Sylvie déguisés en Adam et Eve, jusqu’au dernier « Le bon temps du Rock’n’Roll » (« Irrésistiblement Sylvie », 1999).

090919 JOHNNY et SYLVIE à l'Olympia (3)

Pourtant, c’est avec une classe dingue, que Johnny fit son apparition sur la scène, vêtu comme elle d’un impeccable smoking noir : avec un sourire qui en disait long sur leur complicité inaltérée, il entonne les premières notes de « L’hymne à l’amour », suivi de « Non, je ne regrette rien », deux titres d’Edith Piaf chantés en duo, si emblématiques de leur relation d’affection indestructible et scellée par la naissance d’un fils, artiste lui aussi. Homme de parole, Johnny revient le soir même ainsi que le lendemain, dimanche 20, renouveler la magie de l’instant.

Un moment inoubliable pour les spectateurs ayant eu la chance de vivre ce grand événement de l’histoire du Music Hall. Ils étaient nombreux d’ailleurs à rester dans la salle pendant près de 20 minutes après la fin du concert, à applaudir à tout rompre et à scander deux prénoms mythiques, tant ils avaient l’impression de vivre un rêve éveillé… Autant de souvenirs, souvenirs, qui font chaud au coeur quand on y repense aujourd’hui.

Eric Chemouny

090919 JOHNNY et SYLVIE à l'Olympia (77)090919 JOHNNY et SYLVIE à l'Olympia (75)090919 JOHNNY et SYLVIE à l'Olympia (76)

_

crédit photos : @I_am_Gregg (D.R. / JSM), prises à l’Olympia le 19 septembre 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s