DISCORAMA

Promenons-nous dans les bacs…

édition JSM#3 . 25.11.17.


DISCORAMA, c’est le panorama des sorties du moment, à découvrir, ou redécouvrir, la nouvelle scène, les icônes de la musique, et les bonnes surprises. Dans nos écouteurs en ce moment, la sortie événement de l’album de Charlotte Gainsbourg, celui d’Amir, de Catherine Ringer, la compilation anniversaire de Francis Cabrel, les nouvelles pépites d’Ours, de Laurie Darmon, Mademoiselle K, les sensations Foé, Buridane, et les albums pour enfants d’Aldebert, et de l’Ecole des Fables… il y en a encore pour tous les microsillons…

 


charlotte-pr-1504814634-compressed

CHARLOTTE GAINSBOURG

Il était très attendu cet album de Charlotte Gainsbourg car depuis son exil américain, elle s’était faite plus discrète, éprouvée  par la disparition de sa soeur Kate, à laquelle elle rend hommage dans l’une des 11 chansons qui composent cet album intitulé « Rest ». Réalisé par Sebastian, Charlotte se livre dans son album le plus personnel dont elle a écrit la très grande majorité des textes, posés sur des mélodies que son père Serge n’aurait pas renié tant il sonne « Gainsbourg », tant on ressent dans chacun des morceaux  l’esprit de la rue de Verneuil. On est en effet ici plus proche de « Charlotte Forever » que de « IRM » malgré une certaine modernité apportée par Sebastian, qui tend à prouver (si besoin en était encore) l’avant-gardisme musical de Serge, même si des titres comme « Songbird in a cage » écrit par Paul Mc Cartney lui donne une aspérité plus Rock, ou « Rest » par Guy Manuel des Daft Punk, un son plus synthétisé. Elle se chante en femme, en mère, en fille de, en soeur, en français, en anglais et crée une douce et agréable cohérence entre les chansons de cet album, dont le charme, l’élégance et l’émotion éclatent à chaque instant, de sa nonchalante ouverture, jusqu’à la juvénile surprise de la fin, dernière page d’un journal intime musical trop vite déjà refermé.


A CR

CATHERINE RINGER

Après « Ring’n’Roll » (2011) et une incursion dans le monde du tango moderne avec l’excellent « Plaza Francia », la moitié légendaire des Rita Mitsouko est de retour avec un deuxième album solo « Chroniques et fantaises », auquel elle a largement contribué, paroles et musiques, épaulée par Azzedine Djelil à la réalisation : un très bel album hors des sentiers battus, entre mélancolie et fantaisie, comme son interprète. Nous y reviendrons…


Amir-cover-album-2017-300x300

AMIR

Après le succès de son premier album « Au coeur de moi », certifié double disque de platine, Amir a publié son nouvel opus « Addictions », bourré de tubes potentiels, porté par le premier extrait « Etats d’amour », titre co-écrit par Amir et Nazim, et co-composé par Amir et Renaud Rebillaud. Nous en reparlons plus longuement avec Amir très prochainement.

 


A FC

FRANCIS CABREL

A l’occasion de ses 40 ans de carrière, le chanteur auteur-compositeur publie une nouvelle compilation de 3CD et 51 chansons, « L’essentiel » (1977-2017), comptant ses plus grands succès intemporels, augmentés de 3 inédits : « Le fils unique », « Des montagnes de tout », et « Lily, Rosemary et le valet de coeur ».


A Mademoiselle-K-pochette-Sous-les-Brûlures-e1504276828548

MADEMOISELLE K

« Sous les brûlures, l’incandescence intacte » est le titre du nouvel album de Mademoiselle K. Après « Hungary Dirty baby », il marque le retour de la rockeuse androgyne à un répertoire majoritairement en français.


A Foe

FOÉ

Nouvelle signature du label Tôt ou Tard (cf. Vianney, Delerm, De la Simone…), Foé est le jeune talent avec lequel il va falloir compter. En attendant un album dont on reparlera ici, il a assuré la première partie de Vianney au Zénith le 22 novembre dernier, en parallèle de la sortie d’un premier EP 4 titres déjà très remarqué : « Coma idyllique », « Alors Lise », « Running », et « Bouquet de pleurs ».


A ours-pops

OURS

Au terme de 6 ans d’absence, et après sa contribution au disque « Du Souchon dans l’air », ainsi qu’au « Soldat rose », l’autre fils Souchon revient avec un nouveau projet personnel, le troisième album « Pops », succédant à « Mi » (2007), « El » (2011), et clôturant le triptyque « Miel Pops ». Il compte 11 titres doux-amers, dont « Au cinéma » avec Pauline Croze et « De temps en temps » avec Scotch and Sofa, une chanson sur l’infidélité.


A Buridane

BURIDANE

5 ans après un premier album remarqué, la blonde Buridane revient avec « Barje Endurance », composé de 11 chansons réalisées par Cédric La Chapelle, entre plages acoustiques et titres plus Electro, flirtant parfois avec le Slam. Un disque intimiste et personnel à l’image de la persévérante artiste, qui totalise déjà près de 200 concerts depuis ses débuts.


COVER-LAURIEDARMON

LAURIE DARMON

On avait déjà repéré son nom sur un premier EP « Mesure première », suivi de « Mesure seconde », sur la compilation « We Love Disney 3 », ou comme auteur sur le dernier album de Christophe, dont elle a écrit trois titres. Laurie Darmon publie à présent, « Février 91 », premier véritable album d’une jeune auteure-compositrice prometteuse qui revendique des influences aussi prestigieuses que Mc Solaar, Lauryn Hill, Barbara, Reggiani ou Véronique Sanson… Entre modernité et grande tradition de la chanson française.


A Garcon

GARÇONS

Dans la foulée de leur spectacle à trois voix, revisitant les standards de la chanson française des années 50 à 70, en mode garçonnes délurées, et en attendant un album à venir le 8 décembre, CLEA VINCENT, ZAZA FOURNIER et CARMEN MARIA VEGA ont publié un premier EP de 4 reprises : « Toi le venin », « Eso Es El Amor »,  « Ca va ça vient » et « Avec les filles je ne sais pas ».


A Al

ALDEBERT

La chanteur auteur-compositeur a réuni une belle brochette d’amis artistes pour le troisième volume de ses chansons pour petits et grands enfants, « Enfantillages 3 » : Olivia Ruiz, Zaz, Grand Corps Malade, Mathias Malzieu, Tryo, Gaëtan Roussel, Thomas VDB, Tété et Charles Berling sont au générique de ce disque.


A EDF

L’ECOLE DES FABLES

Thomas Semence (compositeur et réalisateur), et Christian Vié (auteur) ont imaginé « L’école des fables », un conte musical disponible en CD et livre disque, moderne et fantaisiste mettant en scène mademoiselle Plume, une délicieuse enseignante se retrouvant face à toutes sortes d’animaux farfelus : un moineau qui veut devenir un aigle, un loup peureux, une mouche qui fait bzz, bzz, bzz, un dauphin triste, un canasson chanteur de charme, un lion magnanime, un poisson volant… Autant de joyeux lurons auxquels Jean-Louis Aubert, Joyce Jonathan, Albin de la Simone, Ours, Rose, Benoit Dorémus, Doc Gynéco, Axel Bauer, Marc Aymon, Hanna et Valentin Marceau prêtent leurs voix. A l’origine du projet, l’envie de l’auteur de soutenir la lutte contre la sclérose en plaques dont est atteinte sa fille, Emilie, depuis l’âge de 16 ans, aujourd’hui jeune comédienne de 35 ans. Mademoiselle plume, c’est elle. Une partie des bénéfices sera reversée à l’association ARSEP Fondation qui lutte contre la maladie. Une raison de plus d’aller les applaudir en concert le 2 décembre à l’Européen à Paris.


JE SUIS MUSIQUE vous souhaite une bonne écoute et de belles découvertes, en attendant notre prochaine ballade musicale dans DISCORAMA…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s