JIL CAPLAN AU TRIANON :

Jean-Louis, Jipé et les autres…


P1600462.JPG

Le 28 septembre dernier au Trianon à Paris, alors qu’elle fête 30 ans de carrière, Jil Caplan a eu l’heureuse surprise de recevoir sur scène Jean-Louis Aubert (ex Téléphone, tout juste remis de son concert au Stade de France avec les Insus, et dont elle partage le même manager, Lambert Boubou), le temps d’un duo quasi improvisé, « Amour caravelle », un cha-cha-cha un rien rétro qu’elle interprète avec Thomas Dutronc sur son dernier album « Imparfaite ».

Si le fils de Françoise Hardy l’avait rejointe sur scène lors de sa première date parisienne au Café de la Danse, le 14 mars, il a du ici déclarer forfait pour cause d’enregistrement de son nouvel album.

Autant dire que Jil et Jean-Louis se sont amusés comme des petits fous en chantant ce titre désuet, en total contre-emploi pour le sexa-rocker.

De même, Benjamin Biolay, au générique du disque sur le duo, « Le temps qui passe », a du céder sa place in extremis, au vieux copain Jipé Nataf (ex chanteur des Innocents), pour cause de réquisition par le Jury de la Nouvelle Star.

P1600181

Autant de présences amicales et rassurantes qui ont enchanté son public fidèle, ravi de retrouver Valentine (de son vrai prénom), dans un harmonieux patchwork musical de ses anciens succès souvent signés Jay Alanski (« Tout ce qui nous sépare », « La charmeuse de serpents », «Natalie Wood », « Comme sur une balançoire », « Toi et moi »), et les titres couleur Jazz Manouche issus de son dernier opus réalisé par Jean-Christophe Urbain sur des musiques du virtuose guitariste Romane, tous deux présents sur scène avec elle (« Est-ce que tu m’aimes ? », « Nos chevaux sauvages », « Petite larme » « En attendant que tu reviennes », « Avec les oiseaux », « Fille de persévérance », « Les gens »…).

P1600484P1600105

A noter également dans le public la présence de son amie Clarika, avec laquelle elle a récemment chanté en duo « Les garçons dans les vestiaires », sur la scène de la Cigale, et dont on annonce un premier album Live.

Encore sous le charme de l’ex égérie des 90’s qui n’a rien perdu de son allure de garçonne désinvolte et boudeuse, on espère simplement qu’elle n’attendra pas 10 ans cette fois pour revenir au devant de la scène avec ses chansons encore dans toutes les têtes ! En attendant, ses fans pourront déjà la suivre en tournée (une vingtaine de dates sont encore à venir) et avec l’orchestre régional de Normandie, pour un spectacle consacré au grand Jacques Brel.

Eric Chemouny

P1600020

_

photos : Gregory Guyot (D.R / JSM), prises à Paris, au Trianon le jeudi 28 septembre 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s